MERCI MONSIEUR LE PRESIDENT, MERCI MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE

déc 18th, 2003 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Louis Lambel, Président du Cerf, et les Créateurs d’emplois et de richesses de France vous adressent leurs remerciements pour le signe fort que vous leur adressez en mettant en place le Titre Emploi Simplifié Entreprise.

Vous avez compris la nécessité de rompre l’isolement du patron et vous lui retirez une source d’erreurs aux conséquences graves et pourtant sans lien direct avec son métier.

L’entreprise est le lieu de la production de la richesse et de sa répartition : elle est donc le premier acte de civisme.

Elle est l’expression du principe de Liberté, mais elle ne doit pas priver de l’Egalité et doit pouvoir continuer à produire les moyens de l’expression de la Fraternité.

Il faut donc aller plus loin : ceux qui produisent la richesse doivent pouvoir en bénéficier et les conjoints avoir toute leur place dans notre société, jusque dans la solidarité nationale.

La loi sur les 35 heures, injuste, doit être modifiée : vous connaissez notre demande, il convient de trouver la forme pour la rendre acceptable par le Conseil Constitutionnel :

  1. La suppression des charges sociales pour le salarié entre la 35ème et la 40ème heures travaillées.
  2. L’exonération d’impôt sur le revenu entre la 35ème et la 40ème heures travaillées .
  3. L’affectation des charges patronales de 35 à 40 heures aux caisses de solidarité, en particulier vers les personnes âgées.

Vous savez qu’elle est juste.

Vous savez également pouvoir compter sur nos très petites entreprises pour accompagner et soutenir la reprise. Cette reprise nous souhaitons à l’avenir pouvoir l’initier et nous avons pour cela besoin de vous.

Merci, Monsieur le Président,

Merci, Monsieur le Premier Ministre.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!