ven, février 13, 2004

M-E LECLERC : LA VERITE TRAVESTIE

Louis Lambel, PrA�sident des CrA�ateurs d’Emplois et de Richesses de France (Cerf),A�rappelleA�A�que les prix pratiquA�s par la grande distribution et par les magasins Leclerc en particuliersA�sont loin d’A?tre aussi bas qu’on tente de le faire croire au consommateur : si le prix affichA� sur le ticket de caisse peut, dans certain cas sembler assez peu A�levA�, c’est que Monsieur Leclerc oublie de prA�ciser que chaque « prixA�bas »A�se traduitA�par l’augmentation des charges salariales et patronales sur nos bulletins de salaires,A�afin de financer le chA?mage induit par son dA�veloppement.

Est-il utile de rappeler que ce dA�veloppement est en parti financA� par les fonds publics, en ce qui concerne bon nombre d’infrastructures logistiques sans lesquelles la grande distribution ne pourrait prospA�rer. Il sera A�galement rappelA� que pendant que les fonds publics servent A� financer le dA�veloppement de la grande distribution, ces mA?mes fonds publics servent A� financer les interdictions de stationner et les parcmA?tres qui tuent le commerce de proximitA�.

Le Cerf, A� ce titre, demande aux pouvoirs publics de rA�tablir un environnement commercial garantissant le jeu de la transparence et de la concurrence loyale entre les acteurs du commerce.

Il faut donc :

Filed under 1 - CERF National, Communiqués


Createurs d'emplois et de richesse de France (Cerf)
1ere plateforme de representation des Tres Petites Entreprises - Association loi 1901

24, avenue Gabriel - 75008 Paris - Tel : 09 51 74 23 73 - Fax : 09 56 74 23 73 -
www.lescreateurs.org