RELANCE : PAS D’ALTERNATIVE !

mai 3rd, 2004 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Les Créateurs d’emplois et de richesses de France réaffirment leur position : la relance de l’économie et le sauvetage de la solidarité nationale ne seront possibles que si la croissance venue de l’extérieure, s’accompagnent d’une reprise significative de la consommation.

Il faut augmenter le pouvoir d’achat des français et la capacité de production de notre pays.

L’Allemagne, qui a enregistré avant la France les premiers effets positifs de la croissance mondiale, met en application ce que les Créateurs d’emplois et de richesses de France préconisent depuis plus d’un an, en augmentant la durée du travail.

A la différence de l’Allemagne, et, sans remettre en cause la loi sur les 35 heures, il faut aménager cette dernière de façon à pouvoir travailler plus et rémunérer mieux ceux qui travaillent, alimentant ainsi l’économie, les caisses de solidarité et le Trésor Public.

La seule façon d’y parvenir est de :

  • supprimer les charges salariales, pour le salarié, de la 35ème à la 40ème heure travaillée,
  • exonérer les revenus de la 35ème à la 40ème heure travaillée d’Impôt sur le Revenu (Crédit d’impôt),
  • Affecter les charges patronales, de la 35ème à la 40ème heure travaillées, aux caisses de solidarité pour les personnes âgées.

A l’inverse, augmenter les charges ou la fiscalité n’aurait que des effets contre-productifs, en particulier sur le plan social.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!