35 heures : Mobilisation et cadeau

juil 12th, 2004 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués, Comptes-rendus

Louis Lambel, PrA�sident des CrA�ateurs d’emplois de richesse de France se fA�licite de l’accueil de Jean-Louis Borloo A� la position prise parA�Nicolas Sarkozy en faveur de l’exonA�ration de toute taxation des heures travaillA�es aprA?s la 35A?me heure.

Le Cerf, A� l’origine de l’idA�e,A�ne peut que se satisfaireA�de l’incendie allumA� par une propositionA�capable de crA�er un mouvement de mobilisation au sein du gouvernement et dans les entreprises, rA�unissant employeurs et salariA�sA�: en effet, le salariA�, au coeur du dispositif prA�conisA� par le Cerf, est le principal bA�nA�ficiaire de la mesure, puisque l’exonA�ration concerne les charges payA�es par le salariA�, et reprA�sente une vA�ritable augmentation de salaire.

N’en dA�plaise aux esprits chagrins :A�il n’y a pas de cadeau pour l’entreprise, mais une juste rA�munA�ration du travail des salariA�s, qui garantit la solidaritA� national en soutenant la croissance.

Le pouvoir d’achat qui en rA�sultera aura un vA�ritable effet bA�nA�fique, tant sur le moral des mA�nages que sur la consommation et donc la relance de l’A�conomie.

Les entreprises tireront un bA�nA�fice logique de cette mesure A� travers la croissance qu’elle gA�nA?rera : nul cadeau en cela, puisque, encore une fois, c’est le travail, revalorisA�,A�qui le permettra.

Le Cerf rappelle donc sa proposition :

  • SuppressionA�des charges du salariA� de la 35A?me A� la 40A?me heures travaillA�es,
  • ExonA�ration d’impA?tA�sur le revenu de la 35A?me A� la 40A?me heures travaillA�es,
  • VersementA�des charges patronales de la 35A?me A� la 40A?me heures travaillA�es aux caisses de solidaritA� pour les personnes A?gA�es.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!