Discours Présidentiel La montée du Cerf

juil 14th, 2004 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués, Comptes-rendus

Le discours du Chef de l’Etat développant son programme sur l’aménagement des 35 heures, le travail et la rémunération des salariés confirme la montée du Cerf comme principal porteur de solutions concernant l’économie, le monde de l’entreprise et du travail et en particulier les TPE.

Les Créateurs d’emplois et de richesses de France saluent la volonté du Président Chirac de « restaurer la valeur du travail et le mérite », sans lesquels la croissance et la cohésion sociale sont impossibles.

Le Cerf se félicite que cette orientation semble vouloir se matérialiser sur la base des propositions dont il est à l’origine, en particuliers en matière de baisse des charges des salariés, qui constitueront une véritable augmentation de revenu et de pouvoir d’achat. Cette mesure soutient l’activité, seule génératrice d’emplois.

En revanche, le Cerf estime possible de baisser l’impôt sur le revenu en exonérant le revenu du travail au-delà de la 35ème heure par crédit d’impôts.

Le Cerf souhaite qu’en matière de droits et de devoirs, les entreprises s’occupent de produire et que les services de l’Etat, dans leur fonction administrative, et en vue d’une meilleure cohésion sociale et du soutien à la relance, poursuivent l’effort indispensable pour être plus conseillers que répressifs.

3 chantiers, après les 35 heures, doivent en être la traduction :

  1. La prévention des faillites, véritable fléau économique et social de notre pays qui touche principalement les Très Petites Entreprises,
  2. Le statut du conjoint dans l’entreprise,
  3. La réforme du bulletin de salaire, en particuliers une meilleure adaptation du Titre Emploi Simplifié aux besoins de l’entreprise.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!