DEFAILLANCE D’ENTREPRISES : L’HECATOMBE CONTINUE

jan 24th, 2005 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Alors qu’on se félicite de la bonne santé de la création d’entreprise, la France n’a pas su tirer profit d’une croissance mondiale exceptionnelle en 2004. Les Créateurs d’emplois et de richesse de France (Cerf) déplorent des résultats décevants en matière de défaillance d’entreprises pour 2004 : elles concernent en effet 48 664 entreprises, soient une progression de 1,5% de progression par rapport à 2003, qui avaient enregistré la plus forte progression depuis 1992*.

Ces chiffres infirment les projections des analystes qui prévoyaient, contrairement au Cerf, un recul des défaillances, au pire une stabilisation pour 2004.

Le « tassement » enregistré ne doit pas occulter une réalité : les défaillances d’entreprises, dont le coût est élevé pour l’économie, continue de progresser.

Outre les conséquences souvent dramatiques pour les chefs d’entreprises concernés et leur conjoints, ce sont près de 200 000 emplois salariés qui sont ainsi détruits.

Laissera-t-on passer 2005 sans se préoccuper d’un plan social annoncé de plus de 200 000 emplois ?

Le Cerf maintient sont signal d’alarme et rappelle l’urgence à intervenir sur le front de la prévention des difficultés, qui touchent en premier lieu les Très Petites entreprises (TPE).

*Source Euler Hermes SFAC

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!