LES PATRONS DEFENDENT LE POUVOIR D’ACHAT

mar 10th, 2005 | By CERF National | Category: 01 - CERF IDF, Communiqués

Les CrA�ateurs d’emplois et de richesse de France (Cerf) rappellent la nA�cessitA� d’augmenter les revenus et le pouvoir d’achat des FranA�ais afin de les payer en retour de leur travail et d’assurer le maintien de la consommation, principal pilier de la croissance actuelle.

C’est la mission donnA�e A� Thierry Breton, qui ne pourra la remplir qu’en baissant l’impA?t sur le revenu et en prenant garde de ne pas tirer A� la hausse le coA�t du travail de l’entreprise France.

Renvoyer les partenaires sociaux A� la nA�gociation sur les salaires avec les organisations professionnelles est donc absurde et irresponsable.

Si les grandes entreprises enregistrent des rA�sultats record et rA�munA?rent aujourd’hui le capital, ce n’est pas le cas des TPE qui emploient plus de 60% des salariA�s du privA� et garantissent le pouvoir d’achat de plus de 20 millions de citoyens.

Ces TPE vont d’ailleurs devoir subir une rA�forme de la loi des 35 heures inadaptA�e A� leur situation et A� leurs besoins, qui pA?sera sur l’emploi.

La loi sur le temps de travail, instituant un contrat moral entre les salariA�s et l’Etat, il serait immoral et injuste de prA�lever quoique ce soit sur le travail du salariA� une fois ce contrat rempli, en particulier quand celui-ci a besoin de ce « plus ».

Le travail des salariA�s, au-delA� de la 35A?me A� la 40A?me heures, ne saurait donc A?tre taxA� ou imposA�.

C’est pourquoi la baisse de l’impA?t sur le revenu, doit commencer par l’exonA�ration du revenu du travail au-delA� de la 35A?me heure (par crA�dit d’impA?t) : cette baisse est la plus simple et la plus rA�aliste A� mettre en oeuvre financiA?rement.

De mA?me, le travail au-delA� de la 35A?me heure, doit A?tre exonA�rA� de charges pour le salariA�.

Enfin, pour garantir la solidaritA� aux personnes A?gA�es, les entreprises devraient verser les charges patronales sur le travail au-delA� de la 35A?me heure au fonds de solidaritA� prA�vu pour elles.

Ces mesures doivent A?tre entreprises d’urgence, sur des salaires non majorA�s de la 35A?me A� la 40A?me heure de travail.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!