CNE : TPE en otage

août 31st, 2005 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Louis Lambel, Président des Créateurs d’emplois et de richesse de France (Cerf) dénonce les pratiques des syndicats agissant contre l’emploi. En annonçant les recours qu’ils ont introduits contre le Contrat Nouvel Embauche, les syndicats de salariés ne cachent pas leur volonté de mettre une pression sur les employeurs, en voulant leur faire courir le risque de l’illégalité des contrats qu’ils auraient pu contracter et en particulier des licenciements effectués dans ce cadre légal, pouvant les conduire à des condamnations sévères et dommageables pour les entreprises.

Alors que jusqu’alors les syndicats s’en cachaient, ils affichent aujourd’hui clairement la méthode qui consiste à prendre les entreprises en otage, en particulier les plus petites et plus fragiles d’entre elles.

La démarche est dommageable, mais compréhensible de la part d’organisations qui ne connaissent rien à la réalité de l’emploi et de la situation économique dans les Très Petites Entreprises et qui ne peuvent prétendre à une quelconque représentativité dans les entreprises de 0 à 10 salariés, les plus nombreuses concernées par la mesure.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!