UNEDIC : UN PANSEMENT SUR UNE JAMBE DE BOIS

jan 3rd, 2006 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Louis Lambel, prA�sident des crA�ateurs d’emplois et de richesse de France dA�plore « l’accord » intervenu entre les partenaires sociaux sur le financement de l’UNEDIC.

Mauvaises sur le plan financier autant que sur celui de l’emploi, ces nA�gociations n’ont pas rA�solu le problA?me posA� par le dA�ficit. Dans ce contexte difficile pour tous, la seule question qui se pose n’est pas comment indemniser mieux les chA?meurs mais bien comment en diminuer le nombre.

La vA�ritable rA�ponse est la relance de la croissance en France. De nouvelles augmentations de charges ne peuvent que la ralentir, agissant par ailleurs, nA�gativement sur l’emploi.

Malheureusement, A� l’heure oA? les salariA�s ont besoin de plus de pouvoir d’achat, tant pour assurer leur niveau de vie que pour soutenir la croissance, la solution retenue est celle qui consiste A� rA�duire leur revenu !

Par ailleurs, dans une A�conomie toujours plus mondialisA�e, avec des entreprises de plus en plus fragiles sur le territoire national, le mA?me « accord » impose une nouvelle augmentation du coA�t du travail. Ce cadeau de nouvelle annA�e, A� nos concurrents internationaux, affaiblit encore notre A�conomie et les TPE paieront, une nouvelle fois, le plus lourd tribut.

Il est regrettable, dans ce contexte, que les partenaires sociaux, gA�rant cette question sans dynamisme, n’aient pas pris rendez-vous pour proposer une rA�forme en profondeur du systA?me, afin de le sauver.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!