UNEDIC : UN PANSEMENT SUR UNE JAMBE DE BOIS

jan 3rd, 2006 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Louis Lambel, président des créateurs d’emplois et de richesse de France déplore « l’accord » intervenu entre les partenaires sociaux sur le financement de l’UNEDIC.

Mauvaises sur le plan financier autant que sur celui de l’emploi, ces négociations n’ont pas résolu le problème posé par le déficit. Dans ce contexte difficile pour tous, la seule question qui se pose n’est pas comment indemniser mieux les chômeurs mais bien comment en diminuer le nombre.

La véritable réponse est la relance de la croissance en France. De nouvelles augmentations de charges ne peuvent que la ralentir, agissant par ailleurs, négativement sur l’emploi.

Malheureusement, à l’heure où les salariés ont besoin de plus de pouvoir d’achat, tant pour assurer leur niveau de vie que pour soutenir la croissance, la solution retenue est celle qui consiste à réduire leur revenu !

Par ailleurs, dans une économie toujours plus mondialisée, avec des entreprises de plus en plus fragiles sur le territoire national, le même « accord » impose une nouvelle augmentation du coût du travail. Ce cadeau de nouvelle année, à nos concurrents internationaux, affaiblit encore notre économie et les TPE paieront, une nouvelle fois, le plus lourd tribut.

Il est regrettable, dans ce contexte, que les partenaires sociaux, gérant cette question sans dynamisme, n’aient pas pris rendez-vous pour proposer une réforme en profondeur du système, afin de le sauver.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!