LUTTE CONTRE LA PRECARITE ? CROISSANCE ET AUGMENTATION DES REVENUS !

mar 18th, 2006 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Les Créateurs d’emplois et de richesse de France, comme la grande majorité des Français, sont inquiets : dans une période de tension sociale forte et où le nombre des entreprises en difficulté ne cesse de progresser, détruisant plus de 200 000 emplois salariés par an et mettant plus de 50 000 patrons et leur conjoint sur la paille, où sont les mesures d’urgence pour la croissance, seule condition à la création d’emploi ?

La réponse du développement des services à la personne est une absurdité économique, si elle ne s’accompagne pas d’une hausse significative du pouvoir d’achat, qui doit permettre d’accéder à ces services. Aussi, s’il est nécessaire de travailler sur l’offre, pour que cet effort ne se traduise pas par plus de défaillances et donc de chômage, travailler sur la demande en la rendant tout simplement financièrement possible, n’en est-il pas moins urgent. Or, avec un nombre record de salariés au smic et l’augmentation du nombre des allocataires du RMI, le marché n’apporte pas les conditions de développement des services que le Gouvernement appelle de ses vœux.

L’Etat doit donc prendre toutes les mesures pour augmenter le revenu et le pouvoir d’achat de ceux qui travaillent, sans peser sur les entreprises. Une telle volonté de justice sociale, éclairée par la lucidité économique, serait le meilleur soutien à sa politique.

Le Cerf affirme que les salariés des très petites entreprises doivent être les premiers à voir des mesures concrètes s’appliquer dans ce sens : ils fournissent le plus gros effort sans avoir bénéficié des 35 heures. Mais le rétablissement de l’égalité ne pourra se faire que par compensation : réduction des charges payées par les salariés (suppression des charges au-delà de la 35ème heure) et exonération (par crédit d’impôts) du revenu du travail au-delà de la 35ème heure, afin de leur rendre ce qui leur revient de droit : le fruit de leur travail.

Ces travailleurs seront-ils pris en considération et entendus ?

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!