Les Créateurs confirment leur soutien à Nicolas Sarkozy

mai 4th, 2007 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Pour les Créateurs d’emplois et de richesse de France, il est incroyable et incompréhensible à la fois, que les autres organisations patronales ne prennent pas, par soucis pédagogiques, une position claire, sur la base des programmes des candidats à l’élection présidentielle.

En effet, la situation économique de la France, telle que nous pouvons l’apréhender dans nos entreprises, ne permet pas de mesures approximatives ou contreproductives par rapport aux objectifs que la France doit se fixer pour garantir les conditions de la croissance, créer les emplois dont elle a besoin et garantir la solidarité à laquelle chaque Français aspire.

Des dossiers aussi importants que les 35 heures ne peuvent plus supporter le moindre atermoiement et sont une des conditions de la relance de la croissance.

La question de la trésorerie des TPE, qui doit être mise au cœur de toutes les décisions et propositions, est incompatible, de façon absolue, avec des annonces d’augmentation du SMIC décidée de façon totalement arbitraire et autoritaire et se retournera contre l’emploi et la croissance, augmentant la casse sociale.

La création d’emplois « gratuits » est une absurdité économique et sociale, qui, en introduisant des distorsions de concurrence entre acteurs de petites tailles, détruira des emplois, nivèlera les salaires par le bas et agira négativement sur le pouvoir d’achat. Qui peut soutenir aujourd’hui le dumping social d’Etat à l’intérieur même de nos frontières quand on le critique à l’extérieur ?

Ces simples mesures, qui constituent des pilliers du programme de Madame Royal, montrent une mauvaise appréhension des réalités de l’entreprise et des mécanismes de création d’emploi. Surtout, elles se retourneront contre les plus faibles et aggraveront leur situation en pensant faire le contraire.

 

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!