LE POUVOIR D’ACHAT ASPHYXIE DES TPE

juin 12th, 2007 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Avec 1,5 salariA� par entreprises, les TPE ont la taille d’un mA�nage franA�ais, mais ont vu leur pouvoir d’achat se dA�grader plus encore. PrivA�es de l’accA?s au crA�dit, subissant des obligations de rA?glement rapide et d’encaissement long, matraquA�es par des frais bancaires exorbitantsa�� Leur trA�sorerie est soumise A� des abus de position dominante dommageables A� leur pA�rennitA�, A� l’emploi et A� la croissance A�conomique.

Pour Louis Lambel, prA�sident des CrA�ateurs d’emplois et de richesse de France (Cerf), il est urgent que le gouvernement ouvre les chantiers et prenne les mesures qui permettront d’amA�liorer la trA�sorerie des TPE et libA�rer leur capacitA� de dA�veloppement et d’investissement.

Une action volontariste dans ce sens permettra, surtout, de lutter contre la premiA?re cause des dA�faillances des entreprises. Chaque annA�e, ce sont ainsi plus de 200 000 emplois salariA�s et 70 000 emplois non salariA�s qui sont dA�truits, pour un coA�t s’A�levant A� plusieurs milliards d’Euros, grevant les caisses de l’Etat et les comptes sociaux.

Sur le plan A�conomique, c’est la capacitA� de la France A� dynamiser son offre qui est en jeu, en vue de restaurer la croissance.

L’exonA�ration de charges et d’impA?ts du travail au-delA� de la 35A?me heure et l’exonA�ration d’ISF des investissements dans les TPE et PME sont donc absolument vitales et doivent A?tre saluA�es par tous.

D’autres solutions doivent cependant A?tre mises en A�uvre rapidement :

- Garantir les dA�lais de paiement aux PME et TPE, par un fonds relais garantissant les rA?glements de l’Etat, par exemple (prA�alable A� toute ouverture de nouveaux marchA�s publics A� ces entreprises) ;

- ProtA�ger la��activitA�, par un fonds relais de garantie prud’homme (le salariA� est indemnisA� immA�diatement et l’entreprise rembourse une dette A�chelonnA�e, afin de ne pas pA�naliser l’activitA�), avec possibilitA� d’utiliser le dispositif en cas de licenciement ;

- Baisse des frais bancaires abusifs ;

- TVA sociale (mesure fondamentale pour la trA�sorerie des entreprises, qui sont taxA�es aujourd’hui, quelque soit le niveau d’activitA� !!!).

En parallA?le, les chantiers sociaux doivent avoir pour objectif de sA�curiser l’activitA�, seule garante de l’emploi.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!