Le Cerf entendu par Nicolas Sarkozy sur les Grands Travaux d’infrastructures

juin 28th, 2007 | By CERF National | Category: 01 - CERF IDF, 93 Seine Saint Denis, Communiqués

Les Créateurs d’emplois et de richesse de France (Cerf) se félicitent de l’engagement du Chef de l’Etat, mardi 26 juin à l’occasion de l’inauguration du nouveau terminal de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle. S’apprêtant par ailleurs à mettre en œuvre les propositions du Cerf (1), il a élargi son discours de circonstance aux propositions faites par le Cerf entre les deux tours de l’élection présidentielle, relatives à la nécessité impérieuse d’engager de Grands Travaux d’infrastructures sur l’ensemble du territoire.

Comme nous l’écrivions alors, « ces derniers serviront de socle à la « Nouvelle Donne » française pour la croissance nécessaire à la lutte contre les défaillances d’entreprises et à la création d’emplois. Ils assureront le développement économique des territoires et la protection des générations futures tout en permettant une meilleure intégration européenne et le rayonnement de la France. »

Le Cerf appelle de ses vœux un financement de ces projets par un Emprunt national.

(1) Le Cerf est, entre autre, à l’origine de la détaxation et de la défiscalisation des heures supplémentaires

Après Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal donne raison au Cerf

Les déclarations de l’ex-candidate à l’élection présidentielle sur son programme renforcent la légitimité des Créateurs d’emplois et de richesse de France (Cerf).

La prétendante à la direction du parti socialiste a en effet déclaré que le smic à 1500 € et la généralisation des 35 heures « n’étaient pas crédibles ». Elle justifie ainsi la prise de parole du Cerf sur des mesures qu’elle a pourtant défendues tout au long de la campagne présidentielle.

Le Cerf, face aux réactions violentes provoquées par sa prise de position, avait dû préciser que, loin d’être politique, il lui appartenait de s’appuyer sur son expertise pour informer et assumer des positions responsables. La candidate lui donne donc raison sur les principales critiques qu’il avait formulées.

Enfin, il est édifiant que d’autres, disant connaître et représenter les entreprises, se soient tus à propos des mesures phares de celle qui, Présidente de la République, aurait appliqué un programme qu’elle dénonce pourtant au lendemain des élections.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!