Le Cerf entendu par Nicolas Sarkozy sur les Grands Travaux d’infrastructures

juin 28th, 2007 | By CERF National | Category: 01 - CERF IDF, 93 Seine Saint Denis, Communiqués

Les CrA�ateurs d’emplois et de richesse de France (Cerf) se fA�licitent de l’engagement du Chef de l’Etat, mardi 26 juin A� l’occasion de l’inauguration du nouveau terminal de l’aA�roport de Roissy Charles de Gaulle. S’apprA?tant par ailleurs A� mettre en A�uvre les propositions du Cerf (1), il a A�largi son discours de circonstance aux propositions faites par le Cerf entre les deux tours de l’A�lection prA�sidentielle, relatives A� la nA�cessitA� impA�rieuse d’engager de Grands Travaux d’infrastructures sur l’ensemble du territoire.

Comme nous l’A�crivions alors, « ces derniers serviront de socle A� la « Nouvelle Donne » franA�aise pour la croissance nA�cessaire A� la lutte contre les dA�faillances d’entreprises et A� la crA�ation d’emplois. Ils assureront le dA�veloppement A�conomique des territoires et la protection des gA�nA�rations futures tout en permettant une meilleure intA�gration europA�enne et le rayonnement de la France. »

Le Cerf appelle de ses vA�ux un financement de ces projets par un Emprunt national.

(1)A�Le Cerf est, entre autre, A� l’origine de la dA�taxation et de la dA�fiscalisation des heures supplA�mentaires

AprA?s Nicolas Sarkozy, SA�golA?ne Royal donne raison au Cerf

Les dA�clarations de l’ex-candidate A� l’A�lection prA�sidentielle sur son programme renforcent la lA�gitimitA� des CrA�ateurs d’emplois et de richesse de France (Cerf).

La prA�tendante A� la direction du parti socialiste a en effet dA�clarA� que le smic A� 1500 a�� et la gA�nA�ralisation des 35 heures « n’A�taient pas crA�dibles ». Elle justifie ainsi la prise de parole du Cerf sur des mesures qu’elle a pourtant dA�fendues tout au long de la campagne prA�sidentielle.

Le Cerf, face aux rA�actions violentes provoquA�es par sa prise de position, avait dA� prA�ciser que, loin d’A?tre politique, il lui appartenait de s’appuyer sur son expertise pour informer et assumer des positions responsables. La candidate lui donne donc raison sur les principales critiques qu’il avait formulA�es.

Enfin, il est A�difiant que d’autres, disant connaA�tre et reprA�senter les entreprises, se soient tus A� propos des mesures phares de celle qui, PrA�sidente de la RA�publique, aurait appliquA� un programme qu’elle dA�nonce pourtant au lendemain des A�lections.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!