35 heures et heures sup’ : les ressources des salariés augmentent !

fév 6th, 2008 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Le Cerf se félicite des effets positifs de la réforme des heures supplémentaires dont il est à l’initiative : grâce à ce dispositif, les ressources des salariés des TPE et de certaines administrations, comme l’Education nationale, ont globalement progressé plus qu’annoncé pour les quatre derniers mois.

Les prochains chiffres de l’Acoss sur les heures travaillées pour le dernier trimestre 2007, publiés dans quelques jours, donneront raison aux pronostics des Créateurs quand ils dévoilaient leur proposition pour libérer le travail, au bénéfice des travailleurs et de l’entreprise.

Il est cependant regrettable que les partenaires sociaux aient raté ce rendez-vous essentiel, limitant ainsi les effets positifs de cette mesure : de fait, de nombreux salariés volontaires pour travailler plus pour gagner plus sont aujourd’hui empêchés de le faire à cause de conventions collectives inadaptées qui, censées les protéger, aujourd’hui les desservent.

Enfin et surtout, en choisissant de modifier le projet de réforme présidentiel, les partenaires sociaux ont empêché la mesure de déployer tous ses effets positifs : la suppression du volet qui aurait permis de faire baisser le coût du travail dans la réforme aurait agit positivement sur les prix.

Dès lors, l’intervention des partenaires sociaux a été préjudiciable, d’une part, au pouvoir d’achat des Français, au moment où les tensions inflationistes font craindre pour la relance de la croissance et, d’autre part, sur les déficits publics qu’ils ont aggravés, amputant le budget de l’Etat de 5,5 milliards d’euros qui auraient pu être utilisés ailleurs.

Le Cerf voit malgré tout, dans ces premiers signes extrêmement positifs, la démonstration que l’action sur la baisse des charges, tant celles payées par les salariés, que celles supportées par les entreprises, sont une voie incontournable de l’amélioration des conditions de vie des Français.

Dans cette perspective, la mise en place de la taxe sur la consommation pour la solidarité, la compétitivité et l’emploi (TaCSCE) devient urgente.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!