Les vrais chiffres sur les revenus des patrons interrogent sur la reprA�sentativitA� du « Patronat franA�ais » – Le Cerf publie les vrais chiffres des Revenus des patrons (TPE)

fév 6th, 2008 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Pour la deuxiA?me annA�e consA�cutive, la publication da��une A�tude sur les salaires des patrons masque la rA�alitA� et entretient une lutte des classes artificielle et instrumentalisA�e. Il convient, dA?s lors de sa��interroger sur la capacitA� des commanditaires de cette A�tude A� apprA�hender et donc dA�fendre la rA�alitA� du patronat rA�el. Le Cerf publie les vrais chiffres des revenus des patrons.

L’enquA?te publiA�e dans La Tribune du 31 janvier et qui prA�tend donner une information pertinente sur les patrons ne porte en fait que sur les dirigeants salariA�s, soit 175 120 personnes, moins de 8% des patrons en France !

Avec 2,3 millions de TPE, il est surprenant et non significatif de ne parler que de la minoritA� non reprA�sentative du patronat. Car, toujours selon l’Insee, le revenu moyen des entrepreneurs individuels par exemple sa��A�lA?ve en 2005 A� 25 900 euros par an et stagne, en euros constants, depuis 2000*. Leur pouvoir da��achat sa��est, lui, dA�gradA�. Ils sont pourtant plus de 850 000 et gagnent deux fois moins que les 51 963 euros annoncA�s dans le quotidien La Tribune comme rA�fA�rence !

Des patrons A� la peine pour 6,14a��/heure en moyenne

Pour complA�ter cette enquA?te sur les revenus des patrons de PME, il faudrait A�galement ramener ce chiffre au temps de travail effectuA� : certains s’apercevraient alors que la majoritA� des patrons ne gagnent mA?me pas un Smic horaire !

Cette rA�alitA�, dA�jA� alarmante, ne tient pourtant pas compte des micro-entreprises. Car dans ce cas, le revenu moyen tombe A� 22 100a��, soit 6,14a��/heure, pour des patrons qui font prA?s de 70 heures par semaine !

Il convient enfin de souligner que le revenu de ces patrons, rA�vA�lA� par l’Insee, n’est autre que le bA�nA�fice de l’activitA�. Avec des montants aussi faibles, comment prA�tendre augmenter les revenus des salariA�s par la participation ? Cette derniA?re option, dA�fendue et promue par les mA?mes syndicats qui se prA�tendent reprA�sentatifs, prA�voit-elle A�galement de partager les pertes ? Car, au risque d’aller contre les idA�es reA�ues, le patron est la premiA?re « victime » des alA�as de l’activitA�, n’hA�sitant pas A� rogner sur ses propres revenus (dA�jA� faibles) pour garantir la pA�rennitA� de l’entreprise !

Enfin, les mA?mes se fA�licitent d’avoir augmentA� le coA�t des licenciements au motif de les faciliter : c’est oublier le manque de moyens de la majoritA� des entreprises, attestA� par les revenus des patrons.

Vouloir reprA�senter et nA�gocier au nom de la collectivitA� nA�cessite A� tout le moins de connaA�tre ceux au nom desquels on prA�tend le faire ! ou bien est-ce trop demander ? Mais dans ce cas, rA�former la reprA�sentativitA� est plus qu’une urgence, car les actifs les plus prA�caires ne peuvent A?tre maintenus A� l’A�cart des discussions dont ils font constamment les frais.

*LES REVENUS DES ENTREPRENEURS INDIVIDUELS EN 2005, INSEE PREMIERE NA�1175 – FEVRIER 2008, HTTP://WWW.INSEE.FR/FR/FFC/IPWEB/IP1175/IP1175.HTML

1 réponse to “Les vrais chiffres sur les revenus des patrons interrogent sur la reprA�sentativitA� du « Patronat franA�ais » – Le Cerf publie les vrais chiffres des Revenus des patrons (TPE)”

  1. thuringer on 9th novembre 2011 5:16

    vive le r s v , ki tu les petits patron sans avoir besoin de leur filer retraite a 69 ans , c un tres beau chiffre

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!