Heures supplA�mentaires : un vrai succA?s gA?chA� au nom de la reprA�sentativitA�

fév 22nd, 2008 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

600 millions da��euros de pouvoir da��achat supplA�mentaire redistribuA�s en un seul trimestre aux salariA�s ! Avec 50 A� 120 euros par mois de plus sur la feuille de paie, cela fera sur un an plus de 2,5 milliards da��euros de ressources supplA�mentaires pour les mA�nages. Les CrA�ateurs da��emplois et de richesse de France (Cerf), A� la��origine de la mesure « travailler plus pour gagner plus », se rA�jouissent de ce succA?s : dA�jA� plus de 500 000 entreprises ont eu recours aux heures supplA�mentaires dont 367 000 TPE*.

Malheureusement, les CrA�ateurs restent amers devant cette rA�forme portA�e par le prA�sident de la RA�publique car le dispositif aurait pu A?tre plus bA�nA�fique encore pour les salariA�s et pour les entreprises si les partenaires sociaux na��avaient pas supprimA� de la rA�forme, le volet qui conduisait A� une baisse du coA�t du travail. La��heure supplA�mentaire reste donc payA�e plus chA?re par le consommateur et notre A�conomie : ce sont bien les emplois franA�ais qui sont ainsi pA�nalisA�s.A�

Nicolas Sarkozy souhaitait supprimer les charges patronales sur les heures supplA�mentaires en A�change de leur majoration de 25%. Ce dispositif gagnant-gagnant aurait alors permis de baisser le coA�t du travail et da��amA�liorer la compA�titivitA� de nos entreprises.

Il est urgent de corriger la��erreur des partenaires sociaux.

* Voir les chiffres trimestriels de la��Acoss (agence centrale des organismes de SA�curitA� sociale) basA�s sur les dA�clarations de cotisations Urssaf sur le site http://www.acoss.urssaf.fr/ (rubrique Presse >>> CommuniquA�s)
A�

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!