Représentation patronale : les exclus se mobilisent pour les élections prud’homales 2008

Les Créateurs d’emplois et de richesse de France (Cerf) ont rencontré le 13 mars à Valence, les dirigeants du CFPI (Confédération française des patrons indépendants) en vue de préparer, au niveau national, les élections prud’homales de décembre 2008, avec la constitution de listes indépendantes et représentatives.

Cette réunion fait suite à une série de rencontres, sur tout le territoire, avec d’autres organisations, pour préparer les différentes échéances électorales dans le contexte de la réforme de la représentativité syndicale.

Cette mobilisation est le fruit d’un travail de fond entrepris de longue date. Elle traduit la volonté des patrons de rompre avec une situation d’oligopole de droit de trois syndicats – Medef, CGPME et UPA – qui ne répondent pas aux revendications des patrons, une situation qui explique le faible taux de syndicalisation de notre pays (à peine 8%). Cette mobilisation marque enfin la volonté de chefs d’entreprise exclus du dialogue social de voir émerger, de manière démocratique et en toute transparence, des représentants issus du patronat réel dans les discussions avec les partenaires sociaux.

Concernant la rénovation du dialogue social, le Cerf est convaincu qu’il est maintenant urgent de se libérer d’un système qui était justifié au sortir de la Seconde Guerre mondiale, mais qui est aujourd’hui à l’origine de toutes nos paralysies.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!