Patronat, la rA�forme avortA�e ?

avr 15th, 2008 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

A l’heure de la rA�forme de la reprA�sentativitA� et de la « distribution » des nouveaux mandats, un patron vient d’A?tre nommA� A� la tA?te de l’UNEDIC par les organisations dites « reprA�sentatives ». Peut-on se rA�jouir de ce qui, A� premiA?re vue, ressemble A� une avancA�e ?

L’arbre qui cache la forA?t

La crainte demeure, en effet, que cette nomination permette d’enterrer la rA�forme d’une reprA�sentation patronale dont les patrons sont majoritairement absents !

Car l’esprit de rA�forme du « Mouvement des entreprises » semble anecdotique, quand l’institution, aprA?s avoir partiellement A�vincA� l’UIMM, est passA�e sous l’influence du Groupement des Professions de Service (GPS) : avec la banque et l’assurance, principaux acteurs des marchA�s financiers, nous sommes en effet loin de l’A�conomie rA�elle. Les dirigeants de ces groupes impersonnels et dA�shumanisA�s, de haut niveau, certes, mais dont le devenir est dA�connectA� de celui de l’outil crA�A� par d’autres et mis entre leurs mains, qui jonglent avec les stock-options et les primes de dA�part qu’aucun vrai patron ne peut rA?ver se servir, peuvent-ils prA�tendre reprA�senter les patrons ?

La CGPME, quant A� elle, redevient le bras armA� de l’UIMM (laquelle ne saurait accepter de lA?cher son influence construite pendant plus d’un siA?cle et n’a jamais fait de place aux autres reprA�sentants du patronat rA�el). Quant A� l’UPA, on se souviendra utilement qu’elle engageait la France dans la rA�forme des 35 heures en A�change d’un intA�rA?t catA�goriel : la TVA A� 5,5% dans le bA?timenta��

C’est pourtant bien ceux-lA� qui seront autour de la table de toutes les nA�gociations qui engageront la nation.

Les 92% de patrons qui ne se retrouvent pas dans tous ces « systA?mes » qui les ignorent et les mA�prisent, resteront-ils une fois de plus exclus ? Ou bien les temps sont-ils enfin venus de garantir, selon des principes qui nous sont chers, de libertA�, d’A�galitA� et de fraternitA�, l’expression de toutes les composantes de la sociA�tA�, au lieu de les instrumentaliser ?
A�
Le Cerf, comme la trA?s grande majoritA� des patrons, demande une vA�ritable rA�forme de la reprA�sentativitA�, incluant toutes les composantes de la reprA�sentation patronale, les vrais crA�ateurs d’emplois et de richesse, afin que les questions essentielles soient enfin posA�es et dA�battues, au-delA� des intA�rA?ts particuliers et corporatistes. Pour sortir, enfin, des systA?mes aux financements et aux amitiA�s obscurs !

Pour, surtout, que les vraies rA�formes envisagA�es par le PrA�sident de la RA�publique, qui doivent A?tre engagA�es au niveau de l’Etat, puissent enfin aboutir !

ReprA�sentativitA� ?

Lors des A�lections professionnelles de 2004 aux Chambres de Commerce et d’Industrie, de Paris, Versailles, Lille, BA�thune, Lyon, Villefranchea�� les listes du Cerf ont rassemblA� plus de voix, dans de nombreux collA?ges, que le Medef, la CGPME et leurs alliA�s pris individuellement.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!