Formation professionnelle : le financement des syndicats au coeur de la rA�forme

juil 16th, 2008 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Le gouvernement a donnA�, jeudi, le coup da��envoi de la rA�forme de la formation professionnelle. Les syndicats de salariA�s et le patronat qui gA?rent les fonds de la formation ainsi que les rA�gions qui pilotent le systA?me, sont dA�sormais chargA�s de nA�gocier les modalitA�s de la rA�forme. Le gouvernement souhaite prA�senter un projet de loi avant la fin de la��annA�e.

Les CrA�ateurs da��Emplois et de Richesse de France (Cerf) sa��A�tonnent que les partenaires sociaux qui sont au coeur de plusieurs scandales liA�s A� la gestion des fonds de la formation professionnelle, soient chargA�s de faire A�voluer le systA?me opaque qua��ils ont eux-mA?mes mis en place : en effet, tout le monde sait que le financement du paritarisme repose pour une large part sur la��argent collectA� pour la formation professionnelle. Dans son A�dition du 9 juillet, le journal Le Monde explique ainsi que A� le terrain est ultra sensible, notamment pour les organisations patronales – en premier lieu la CGPME – qui, par le biais des organismes paritaires collecteurs agrA�A�s (OPCA), retirent des avantages substantiels pour leurs organisations professionnelles A� (1).

Le Cerf estime donc qua��il ne pourra y avoir de rA�forme juste et efficace de la formation professionnelle que sa��il y a au prA�alable une remise A� plat du financement des syndicats. Le Cerf propose ainsi que les syndicats soient autofinancA�s, et le paritarisme assaini, afin qua��ils cessent de profiter de leurs siA?ges dans les diffA�rents organismes sociaux pour sa��octroyer une part de leur budget. Alors la question de leur reprA�sentativitA� ne se poserait plus puisqua��elle serait directement tirA�e des adhA�sions volontaires des salariA�s et des patrons. Le Cerf souhaite enfin que les syndicats soient contraints de publier des comptes certifiA�s, garants de la transparence de leur activitA�.

Il ne faut pas sous-estimer la��importance des changements A� mener : sans une rA�forme du financement des syndicats, ca��est le pays tout entier qui restera A� la merci da��intA�rA?ts particuliers et sera empA?chA� de se moderniser. Quant A� la rA�forme en cours de la formation professionnelle, ce seront toujours les entreprises et les salariA�s qui en feront les frais.

(1) Formation professionnelle, une cagnotte trA?s convoitA�e
http://www.lemonde.fr/politique/article/2008/07/09/formation-professionnelle-une-cagnotte-tres-convoitee_1068064_823448.html

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!