Pruda��homales 2008 : le Cerf et la Coordination Rurale vont dA�fendre ensemble les petits patrons et les agriculteurs

sept 16th, 2008 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Le Cerf et la Coordination Rurale (CR) ont conclu un accord pour prA�senter ensemble des candidats aux A�lections pruda��homales de dA�cembre 2008 : il sa��agit de renforcer la prA�sence des indA�pendants dans les instances reprA�sentatives. La CR et le Cerf vont ainsi unir leurs forces au service des petits patrons et des agriculteurs et leur permettre de peser sur les discussions qui les concernent. Cet accord fait suite A� ceux qui ont dA�jA� A�tA� passA�s avec da��autres organisations professionnelles (boulangerie, formation professionnelle, professions libA�ralesa��).
A�
Au-delA� des A�lections pruda��homales, cette collaboration vise A�galement A� porter les propositions des syndicats indA�pendants auprA?s des pouvoirs publics. Le Cerf et la Coordination Rurale vont ainsi travailler ensemble sur plusieurs dossiers capitaux pour leurs adhA�rents :
- La question de la��accA?s aux marchA�s et de la rA�partition de la valeur ajoutA�e au sein des diffA�rentes filiA?res. Il sa��agit de garantir A� la��agriculteur un prix rA�munA�rateur qui prenne en compte le coA�t de revient et donc de lui assurer un revenu. Cela passe notamment par un vA�ritable choix de dA�bouchA�s pour le producteur, une maA�trise des relations commerciales et des conditions de concurrence de l’ensemble des indA�pendants avec la��industrie et les distributeurs ;A�
- Obtenir une baisse des charges tant pour les employeurs que pour les salariA�s afin de soutenir la��emploi et le pouvoir da��achat ;A�
- AccA�lA�rer la simplification administrative en matiA?re de dA�clarations et normes tant au niveau national qua��europA�en afin de libA�rer au maximum les patrons de TPE et les agriculteurs de tA?ches et charges qui ne relA?vent pas directement de leur activitA� et sa��assimilent en fait A� un vA�ritable impA?t administratif.
A�
La��enjeu de cette alliance est de faire entendre la voix des patrons des millions de PME-TPE qui ne se reconnaissent pas dans la��oligopole patronal (FNSEA, Medef, CGPME, UPA), ni dans des organisations professionnelles promptes A� signer des accords A� Paris sans se soucier des revendications de leurs adhA�rents.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!