Banques : la crise ? Quelle chance !!!

oct 27th, 2008 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

AprA?s avoir resserrAi?? le crAi??dit puis carrAi??ment supprimAi?? sans prAi??avis les autorisations de dAi??couvert facturant des frais et commissions comme jamais, les banques se prAi??parent Ai?? absorber pour leur propre compte une part importante des 17 milliards dai??i??euros quai??i??elles ont pour mission dai??i??injecter dans les TPE-PME en « proposant » leurs produits dai??i??affacturage. Un marchAi?? rentable oA? les banques achA?tent les crAi??ances des entreprises moyennant une commission qui ne cesse de monter en ces temps de crise. Les banques oublient ainsi Ai?? leur obligation de solidaritAi?? Ai?? pour soutenir et financer lai??i??Ai??conomie rAi??elle voulue par le prAi??sident de la RAi??publique et relayAi??e par Christine Lagarde en contrepartie du plan de soutien de 360 milliards dai??i??euros adoptAi?? pour pAi??renniser leur activitAi??.
Ai??
Baisser le prix du dAi??couvert (Ai?? 14%), vous n’y pensez pas ?! Quant Ai?? baisser les frais bancaires ou revenir sur les dates de valeur qui mettent les entreprises dans le rouge mA?me quand elles ont des fonds, il ne faut pas rA?ver. La crise, supportAi??e par lai??i??Ai??conomie rAi??elle, ne justifie pas de tuer la poule aux Ai??ufs dai??i??or, les TPE-PME. Surtout si cai??i??est lai??i??Etat qui garantit lai??i??approvisionnement via les livrets dai??i??Ai??pargne rAi??glementAi??s, autrement dit, les millions de FranAi??ais dAi??tenteurs dai??i??un Livret de dAi??veloppement durable ou dai??i??un Livret dai??i??Ai??pargne populaire. Ironie de lai??i??histoire, les salariAi??s qui voient leur argent mis Ai?? la disposition des banques, vont A?tre les premiA?res victimes des faillites en cascade dai??i??entreprises causAi??es par ces mA?mes banques !
Surtout, cette « solution » de rachat de factures ne concernera pas l’hA?tellerie-restauration et le commerce pour ne citer qu’eux, deux secteurs parmi les plus impactAi??s par la crise oA? il n’y a pas de factures Ai?? mobiliser ! Vous avez dit « rAi??pondre aux besoins des entreprises » ? Moins de 100 000 PME sur 2,5 millions d’entreprises ont un profil correspondant au cAi??ur de cible des sociAi??tAi??s d’affacturage.

Cialis generico spedizione veloce Can you buy antivert otc Alors pourquoi les banques se sont-elles empressAi??es de prAi??senter lai??i??affacturage comme la meilleure solution Order reminyl galantamine ? DAi??but des annAi??es 90, l’affacturage est une solution peu utilisAi??e et l’on ne compte que quelques acteurs, tous indAi??pendants. Avec la crise qui survient alors, les banquiers dAi??couvrent un marchAi?? juteux et se lancent dans lai??i??affacturage en crAi??ant leurs propres filiales. Jean-Baptiste Jacquin, journaliste Ai?? l’Expansion, dAi??crit en 1995 un marchAi?? oA? « tous les moyens sont bons » face Ai?? la concurrence. En 2008, le numAi??ro 1 du secteur n’est toujours pas une banqueai??i?? lequel n’aura donc pas accA?s aux 17 milliards d’euros mis Ai?? disposition par les FranAi??ais pour sauver leurs entreprises et leurs emplois. Les banques ont trouvAi?? lAi?? le moyen de se faire subventionner la conquA?te dai??i??un marchAi?? quai??i??elles convoitent depuis plus de dix ans. L’Ai??conomie rAi??elle et les milliers de dAi??faillances dont elles sont responsables ? Rien Ai?? faire, seuls comptent leurs profits Ai?? court terme ! La solidaritAi?? ? Ce nai??i??est pas le mAi??tier du banquier ! Et le soutien de lai??i??Etat ? Le gouvernement nai??i??avait pas le choix…

AprA?s avoir dAi?? avaler le tristement cAi??lA?bre « Responsable, mais pas coupable », les banquiers vont servir aux FranAi??ais et aux victimes (patrons et salariAi??s), avec le ton rassurant et feutrAi?? qu’on leur connaAi??t : « Responsable et profitable, vous comprenez ? ».

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!