Prolongement du Tramway T3 : le maire de Paris continue de faire la sourde oreille

mar 18th, 2009 | By CERF National | Category: 01 - CERF IDF, 75 Paris, Communiqués

A l’heure où les grands projets de réaménagement du Nord-Est parisien sont revus à la baisse par les investisseurs privés, à l’heure où le Stif révise son projet de gare RER Evangile/Eole, le Cerf en appelle à Bertrand Delanoë pour qu’il révise le dispendieux projet de tramway T3. L’étude réalisée par l’association Paris Banlieue Environnement pour le compte du Cerf et produite dans le cadre de l’enquête publique a pourtant démontré qu’un tracé reposant sur une meilleure utilisation des infrastructures existantes et la mise en valeur d’un patrimoine historique permettait une économie de 370 millions d’euros (1) qui serait la bienvenue en période de récession économique où investir ne veut pas dire dilapider. Sans compter que le Maire de Paris n’a pas tenu compte des réserves et des recommandations de la Commission d’enquête publique.

C’est en raison de ce gaspillage que le Cerf Paris Ile-de-France a déposé au mois de février, avec Serge Federbusch, conseiller d’arrondissement et Jacques Gauthier de l’Association Petite-Ceinture-Grand Paris, un recours gracieux (2). Il est ainsi demandé au Maire de Paris de saisir à nouveau le Conseil de Paris pour revenir sur la délibération déclarant ces travaux d’intérêt général. L’objectif est d’obtenir in fine une modification du tracé au niveau du secteur Mac Donald-Eole. Mais pressée de démarrer les travaux, la Mairie de Paris continue d’ignorer l’étude de Paris Banlieue Environnement et les critiques qui se font jour sur le prolongement du T3.

Le Cerf Paris Ile-de-France n’est évidemment pas opposé à l’extension du tramway et à une véritable amélioration de l’offre des transports dans la capitale même si la réactivation de l’ancienne voie ferrée de la petite ceinture avait notre préférence. Seulement, en l’état, le tracé retenu par le Maire ne prend pas en compte les besoins du commerce de proximité, celui des parisiens et de l’environnement. Que dire de l’argent des contribuables ?

Enfin, Bertrand Delanoë ignore les projets relatifs au Grand Paris, qui prévoient la possibilité d’une grande Gare Nord Europe, précisément porte d’Aubervilliers, laquelle permettrait de redessiner et réhabiliter ce quartier en plus de le dynamiser et de réconcilier Paris et la Banlieue. La situation économique et les possibilités qui se dessinent pour les Parisiens ne méritent-elles pas moins de coûteuses précipitations ?

(1) Etude de l’association Paris Banlieue Environnement
http://www.lescreateurs.org/etude-prolongement-tramway-t3.doc
(2) Texte du recours gracieux
http://www.lescreateurs.org/recours-gracieux-deliberation-prolongement-tramway.pdf

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!