Annonces du gouvernement : les prAi??conisations du Cerf reprises

avr 27th, 2009 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Brice Hortefeux a annoncAi?? que le gouvernement ne donnerait pas de coup de pouce au Smic le 1er juillet. Le Cerf se fAi??licite d’avoir Ai??tAi?? entendu et de voir l’exAi??cutif ne pas cAi??der Ai?? la politique de la facilitAi??. DA?s le mois de fAi??vrier, le Cerf avait exhortAi?? le gouvernement de ne pas donner suite aux revendications des syndicats et avait rAi??itAi??rAi?? cette demande lors d’un rendez-vous en mars au ministA?re du Travail. En effet, tout coup de pouce au Smic aggraverait les besoins de trAi??sorerie des TPE-PME et conduirait les entreprises les plus en difficultAi?? Ai?? licencier pour baisser la pression sur les salaires. Ce serait un « cadeau empoisonnAi?? » Ai?? faire Ai?? des centaines de milliers de salariAi??s Ai?? l’heure oA? le Premier ministre ne cache pas que 2009 sera « une annAi??e de rAi??cession forte » et admet que l’on doit s’attendre au mieux Ai?? une reprise lente en 2010. Le Cerf se fAi??licite donc que le gouvernement tienne un langage vAi??ritAi?? aux FranAi??ais et maintienne le cap.

Dans cette crise, les mesures de relance prAi??conisAi??es par le Cerf et mises en Ai??uvre par le gouvernement trouvent un large Ai??cho auprA?s des patrons : dAi??jAi?? 11,4 milliards d’euros ont Ai??tAi?? restituAi??s aux entreprises au titre des remboursements anticipAi??s d’impA?ts (IS, TVA, CIR principalement). Le Cerf demandait depuis des annAi??es que l’Etat donne l’exemple et rAi??duise les dAi??lais de paiement aux entreprises afin d’abaisser leurs besoins en fonds de roulement. De mA?me, aprA?s six mois d’intense lobbying, le Cerf a obtenu que les entreprises en difficultAi?? puissent bAi??nAi??ficier de dAi??lais de paiement des cotisations Urssaf (tAi??l. 0821 0821 33). Plus largement, Eric Woerth a expliquAi?? qu’il avait donnAi?? des instructions d’assouplissement en matiA?re de dAi??lais concernant les dettes sociales et fiscales. Malheureusement, il semblerait que beaucoup de TPE-PME n’aient pas eu connaissance de ce dispositif faute d’une information suffisante de la part des Urssaf.

Alors que Bercy se dit prA?t Ai?? soutenir davantage les entreprises et Ai?? s’ajuster en fonction de la conjoncture, c’est aujourd’hui la sortie de crise qui se prAi??pare. Le Cerf a dAi??jAi?? saluAi?? l’action du MAi??diateur du crAi??dit, RenAi?? Ricol qui a choisi de s’attaquer aux faiblesses structurelles des TPE-PME, le manque de fonds propres. Le Cerf reste convaincu que l’Etat doit mieux orienter les ressources disponibles, et en particulier l’Ai??pargne des mAi??nages, pour financer les TPE-PME et les dAi??penses exceptionnelles engagAi??es par l’Etat pour financer le plan de relance. Le Cerf se fAi??licite ainsi que le dAi??putAi?? HervAi?? Mariton ait repris notre idAi??e de lancer un emprunt national d’Etat auprA?s des FranAi??ais pour financer les dAi??ficits publics au lieu d’envisager une hausse des impA?ts qui aurait des consAi??quences nAi??gatives sur la reprise et l’emploi. DA?s juillet 2007, le Cerf prAi??conisait de faire financer une politique de grands travaux par un emprunt national afin de flAi??cher l’Ai??pargne des mAi??nages vers des investissements stratAi??giques pour l’activitAi?? et la crAi??ation d’emploi et rAi??itAi??rait sa proposition en mai 2008. Notre taux d’Ai??pargne est, en effet, le principal atout de la France pour sortir plus rapidement de la rAi??cession. Homework Order paxil online canada Buy essays

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!