Nord-Pas-de-Calais : les Ai??lus Medef et CGPME des CCI ont trahi les chefs d’entreprises

« On pouvait espAi??rer un vrai projet de la rAi??forme des Chambres de commerce, on assiste en rAi??alitAi?? Ai?? un marchandage de petits avantages et un abandon des actions de terrain » dAi??plore HervAi?? Bavencoffe, vice-prAi??sident de la CCI de BAi??thune et membre du Cerf. La rAi??forme votAi??e dans le Nord-de-Pas-de-Calais entAi??rine de fait la prAi??Ai??minence de la CCI de Lille promue Chambre rAi??gionale : Ai?? ce titre, elle sera chargAi??e de collecter et rAi??partir la taxe additionnelle Ai?? la taxe professionnelle, de gAi??rer les ressources humaines et d’Ai??laborer la stratAi??gie rAi??gionale. Arras, BAi??thune et Lens se voient dAi??pouillAi??s de leur autonomie budgAi??taire et de l’essentiel de leurs prAi??rogatives puisque ces chambres territoriales, « historiques », seront rattachAi??es Ai?? Lille et nai??i??auraient plus en charge que les services de proximitAi?? aux entreprises au bon vouloir de la CCI de Lille.

« Les modalitAi??s de rapprochement des CCI prAi??vues dans la rAi??forme auront des consAi??quences graves sur nos entreprises PME-PMI et le commerce local » prAi??vient HervAi?? Bavencoffe. Lai??i??Ai??lu de BAi??thune prAi??dit une augmentation des dAi??penses et donc une augmentation Ai?? terme de 25 Ai?? 30% de la taxe additionnelle Ai?? la taxe professionnelle (IATP). De plus, les CCI locales nai??i??auront plus de pouvoir puisquai??i??elles nai??i??auront plus les ressources, ni les moyens humains pour accompagner les entreprises puisque cai??i??est la CRCI de Lille qui percevra Ai?? lai??i??avenir cette taxe : « Cet impA?t sera redistribuAi?? au bon vouloir du prAi??sident de la CRCI de Lille. Rien nai??i??empA?cherait par exemple que lai??i??argent soit reversAi?? en prioritAi?? aux actions pour le commerce lillois et que la taxe payAi??e par les entreprises et commerces bAi??thunois contribuent au dAi??veloppement du commerce et des entreprises de Lille ! », craint HervAi?? Bavencoffe, « Les Ai??lus dai??i??Arras, BAi??thune et Lens, avaient le devoir de dAi??fendre les territoires au lieu de les brader ».

HervAi?? Bavencoffe constate que, prAi??sident de la CCI de BAi??thune et homme fort du Medef local, LAi??once-Michel Deprez a, contre l’intAi??rA?t des entreprises et du commerce, dAi??fendu cette rAi??forme et entraAi??nAi?? avec lui les autres CCI, Lens et Arras. « Gabriel Hollander, vice-prAi??sident du commerce, Jean-Marc DeligniA?res, commerAi??ant et trAi??sorier de la CCI et Marc Leblanc, commerAi??ant et membre du bureau, aux cA?tAi??s de LAi??once-Michel Deprez, passent leur temps Ai?? faire croire Ai?? leurs ressortissants qu’ils sont Ai?? leur service alors qu’ils sont en train de dAi??manteler les Chambres locales. Les raisons de leur collaboration Ai?? ce « mAi??cano » ? L’espoir d’un poste dans la futur Chambre rAi??gionale de Lille ! » accuse HervAi?? Bavencoffe, « Ces gens ont trahi les entreprises et ceux qui leur ont fait confiance au moment oA? ils auraient besoin d’un soutien qui ne vient pas ». Where can i buy aldactone online Naprosyn sr price Business plan

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!