Premières retombées politiques de la pétition

fév 10th, 2010 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

La pétition commence à porter ses fruits. Mardi, Nicolas Sarkozy a jugé « inacceptables » les difficultés que rencontrent les entreprises pour se financer, et s’en prend aux banques : « Je le dis très simplement. Nous les avons sauvées, nous avons protégé votre épargne, mais je ne passerai pas d’un excès où on finançait n’importe quoi à une situation où on serre la vis à une entreprise qui a des besoins de trésorerie pour quelques milliers d’euros et on fait perdre des emplois. Cela ce n’est pas acceptable » a déclaré le chef de l’Etat lors d’un discours sur l’avenir des territoires ruraux. La semaine dernière, le député Nicolas Dupont-Aignan a annoncé sur son site, qu’il allait présenter un Mémorandum pour un secteur bancaire responsable en France qui reprendra plusieurs propositions du Cerf et de la Fnacab. Depuis une semaine, tous les parlementaires reçoivent chaque jour dans leur boîte mail les pétitions signées : ils sont invités à prendre position et à nous répondre. Nous avons reçu à ce jour une seule réponse négative d’un assistant parlementaire avec pour commentaire : « trop de mails »…

La pétition commence également à circuler sur le net via Facebook et des sites comme Le Post. Des professions libérales se proposent de laisser des textes de la pétition dans leur salle d’attente. D’autres souhaitent les diffuser dans leur commerce et d’autres encore sont prêts à l’afficher à la porte de leur banque… En attendant, 3 000 personnes ont déjà signé sur le site web, envoyé un fax ou un courrier. Pour que les politiques – gauche et droite confondues – soutiennent nos revendications et pour que les banques sentent la pression monter et changent leurs pratiques, SEULES VOTRE SIGNATURE ET VOS ACTIONS POUR FAIRE SIGNER LA PETITION PERMETTRONT DE TRANSFORMER LES DECLARATIONS D’INTENTION EN ACTES. Aujourd’hui, la dynamique est enclenchée : il faut maintenant continuer à faire circuler la pétition à son carnet d’adresses, en parler autour de soi, distribuer le texte…

PATRONS, MENAGES, LE SUCCES DE LA PETITION DEPEND DE VOUS.

Signez et faites signer la pétition contre les abus bancaires et pour un droit au crédit opposable

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!