ChA?meurs en fin de droits : une solution pour booster la relance

mar 1st, 2010 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

UnAi??million de personnes sans emploi devraient Ai??puiser leurs droits Ai?? indemnisation dai??i??ici Ai?? la fin de lai??i??annAi??e 2010. Et le nombre de chA?meurs de longue durAi??e progresse encore de 2,8% au mois de janvier. Le gouvernement a dai??i??ores et dAi??jAi?? annoncAi?? quai??i??il prAi??sentera prochainement des mesures pour les personnes qui risquent de se retrouver sans revenu de remplacement.Ai?? Notre sociAi??tAi?? ne peut pas se permettre dai??i??attendre la reprise dai??i??autant que le Premier ministre estime que le chA?mage va continuer Ai?? augmenter jusquai??i??Ai?? la mi-2010. Il faut donc une mobilisation nationale en faveur de lai??i??emploi et de la crAi??ation de richesses.

Le Cerf se fAi??licite donc que le secrAi??taire dai??i??Etat Ai?? lai??i??Emploi, veuille notamment proposer une formation rAi??munAi??rAi??e Ai?? ces personnes sans emploi.Ai?? Cependant, le manque de qualifications nai??i??est pas la seule explication Ai?? lai??i??augmentation des chA?meurs de longue durAi??e : la confiance, moteur de lai??i??embauche et des investissements, nai??i??est pas encore au rendez-vous. Mais surtout, en pAi??riode de crise, le coAi??t du travail est un obstacle encore plus grand au recrutement de nouvelles compAi??tences. Cependant, les patrons de TPE-PME ne demandent pas mieux que dai??i??embaucher car ils ont plus que jamais besoin de main dai??i??oeuvre pour rAi??pondre Ai?? la demande ou aller chercher de nouveaux clients et remplir leur carnet de commande.

Le Cerf propose donc que chA?meurs de longue durAi??e et petits patrons soient aidAi??s par un contrat gagnant-gagnant : le salaire brut chargAi?? correspondant Ai?? toute nouvelle embauche en CDI dai??i??un chA?meur en fin de droits, viendrait en diminution du total des charges patronales Ai?? payer. Cette mesure, limitAi??e Ai?? lai??i??annAi??e 2010 et aux entreprises de moins de 50 salariAi??s, permettrait ainsi Ai?? masse salariale Ai??gale, de crAi??er des emplois productifs, de relancer lai??i??activitAi??, de baisser le coAi??t du travail et donc dai??i??amAi??liorer la compAi??titivitAi?? de nos petites entreprises. De plus, il est plus utile que ces personnes sans emploi soient rAi??munAi??rAi??es pour leur travail plutA?t quai??i??elles soient indemnisAi??es pour rester au chA?mage.

La mesure proposAi??e par le Cerf reprAi??sente donc davantage un investissement quai??i??une charge supplAi??mentaire pour le budget de lai??i??Etat : en effet, plus dai??i??emplois productifs signifie plus de croissance et donc plus de recettes sociales et fiscales ; moins de chA?meurs signifie aussi moins de dAi??penses pour lai??i??Unedic et pour lai??i??Etat en aides sociales. Le Cerf propose ainsi de transformer une charge qui pA?se sur la croissance en opportunitAi?? d’accAi??lAi??rer la relance. Si les combats communs et prAi??sents forgent le sentiment d’appartenance qui fonde la nation, la mobilisation nationale face Ai?? la crise est plus que jamais nAi??cessaire. Buy himcocid syrup Shipping probalan Skunk seeds #1

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!