Financement des TPE-PME : la rAi??volution postale ?

sept 10th, 2010 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués, à la Une

Il faudra encore patienter plusieurs mois avant de voir apparaitre les offres de La Banque Postale pour le financement des entreprises. Son prAi??sident du directoire, Patrick Werner, a annoncAi?? hier quai??i??il allait progressivement lancer cette activitAi?? en 2011 conformAi??ment Ai?? la demande du prAi??sident de la RAi??publique. AlertAi?? par le Cerf, le chef de lai??i??Etat avait Ai??mis le souhait, en fAi??vrier dernier, de voir la Banque Postale prA?ter aux entreprises. AgacAi?? par la politique malthusienne des banques traditionnelles, Nicolas Sarkozy appelait de ses vAi??ux lai??i??arrivAi??e dai??i??un nouvel acteur sur ce marchAi?? pour le financement des TPE.

Le Cerf se fAi??licite de cette dAi??cision. La pAi??tition lancAi??e par les CrAi??ateurs dAi??but fAi??vrier, a prAi??cisAi??ment pour objet de faire Ai??merger une banque pilote pour les petites entreprises. Son rA?le : apporter Ai?? la fois son soutien Ai?? lai??i??activitAi?? des TPE-PME et supprimer la cascade de frais bancaires qui les Ai??tranglent. Notre ambition est de Android spy, Mobile tracking. remodeler le paysage bancaire Alesse birth control generic brands en contraignant les autres banques Ai?? aligner leur politique de crAi??dit et leurs tarifs sur la banque la mieux-disant pour les petites entreprises. La Banque Postale nai??i??Ai??tant pas Ai?? lai??i??Ai??poque un acteur dans le crAi??dit aux entreprises, le Cerf avait portAi?? son choix sur la BPCE, toute nouvelle banque issue de la fusion des Banques populaires et de la Caisse dai??i??Epargne. En effet, celle qui se prAi??sente comme la banque des PME offrait lai??i??avantage dai??i??avoir Ai??tAi?? refinancAi??e par lai??i??Etat et dai??i??avoir Ai?? sa tA?te lai??i??ex-secrAi??taire gAi??nAi??ral adjoint de lai??i??ElysAi??e, FranAi??ois PAi??rol.

La Banque Postale compte aujourdai??i??hui 118 000 entreprises clientes dont 99 000 TPE et professionnels. Elle devrait dans un premier temps se limiter aux activitAi??s classiques dai??i??une banque de dAi??tail : prA?ts, crAi??dit-bail, affacturage et mobilisations de crAi??ances.Ai?? Reste Ai?? savoir si elle offrira un rAi??el mieux-disant par rapport Ai?? lai??i??oligopole bancaire actuel, en particulier sur la question sensible des frais bancaires : aujourdai??i??hui, les banques traditionnelles ont mis en place un systA?me qui ponctionne systAi??matiquement la trAi??sorerie des TPE-PME et met en danger leur rentabilitAi?? au risque mA?me de tuer « la poule aux Ai??ufs dai??i??or » pour ces banques et de fragiliser la croissance franAi??aise. Lai??i??arrivAi??e de la Banque Postale pourrait donc A?tre plus rAi??volutionnaire quai??i??il nai??i??y paraAi??t.

Le Cerf sera donc attentif aux offres qui seront mis en place par la Banque Postale, et plus encore Ai?? la politique de ses agences sur le terrain. Nous invitons dai??i??ores et dAi??jAi?? les patrons de TPE clients de la Banque Ai?? nous faire part de leur retour dai??i??expAi??rience sur la qualitAi?? du conseil et des services offerts, et sur sa politique tarifaire. Pour les autres, en particulier ceux qui ont des problA?mes de financement au sein de lai??i??oligopole bancaire, nous les invitons Ai?? prendre contact avec la Banque Postale afin que la manifestation de leur intAi??rA?t et de leurs besoins permette la mise en Ai??uvre rapide de solutions vitales pour leur activitAi??, la croissance et lai??i??emploi.

Vos tAi??moignages sur la Banque Postale Buy nasonex over the counter

3 réponses to “Financement des TPE-PME : la rAi??volution postale ?”

  1. ph lalu on 6th janvier 2011 9:41

    Pourquoi ne pas créer un association de quelques centaines de TPE souhaitant sortir de l’oligopole bancaire française pour aller collectivement vers une Banque intéressée à l’entreprise comme des banques allemandes ou luxembourgeoises ?? Il y a urgence

  2. e-affacturage on 15th février 2011 11:23

    Si le gouvernement veut pouvoir peser sur les frais bancaires, il devrait plutôt encadrer par la loi ces frais, au lieu de laisser une pseudo concurrence qui n’existe pas.

    Plutôt que de chercher à s’appuyer sur la banque postale, pourquoi l’Etat ne donne-t-il pas plus de compétence à OSEO, qu’il cantonne dans les contre garanties, alors qu’il faudrait lui donner des compétences générales de financement. Les oligopoles bancaires seraient alors dans l’obligation de suivre.

  3. AURIBAULT Joel on 11th mars 2011 5:45

    Je travaille avec les USA. En février virement client de € 4000 de provision d’honoraires sur le Crédit Agricole. Frais + de 73 €. J’ouvre un compte à la LBP pour mettre le CA en concurrence car je trouve qu’ils exagèrent sur de nombreux points. Avril, même client US avec € 8000 d’honoraires : frais sur LBP, environ 18 € et qq centimes !!! Chercher l’erreur [...] J’attends toujours une explication convaiquante de Crédit Agricole… Pour le reste, je suis obligé de prendre du crédit perso alors que l’entreprise est cliente depuis 20 ans… Lamentable…

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!