Michel Verneuil, Président du Cerf GSO dans le journal Sud-Ouest

Michel Verneuil et les siens portent les couleurs du mouvement Cerf.

Et de cinq ! Pas moins de cinq listes briguent les suffrages des ressortissants de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) d’Angoulême, dont les élections se dérouleront du 25 novembre au 8 décembre.

Le dernier mouvement à présenter ses candidats est celui des Créateurs d’emplois et de richesses de France (Cerf), un tout petit syndicat patronal né à Paris en 2003. Ici, dans tout le grand Sud-Ouest, cette formation est animée par le grossiste en lingerie fine Michel Verneuil, plus connu pour son engagement militant au sein de l’association Léon 16, qui se bat pour défendre « les victimes des tribunaux de commerce ». Hier soir, Michel Verneuil et ses amis ont tenu une réunion publique au café le Saint-Martial à Angoulême. Parmi les arguments développés : haro sur les banques, « qui ont asséché les trésoreries des toutes petites sociétés ! »En marge de ce débat, on a appris qu’au tout début, le mouvement Cerf souhaitait présenter quelques candidats sur la « grande liste d’union » dont rêvait Braud, le président sortant. « Mais c’était avant le coup de tonnerre et les coups de gueule au sein de la CGPME », dit Michel Verneuil.

Le mouvement Cerf présente en tout 23 candidats. Il n’a personne dans la section « industrie de 50 salariés et plus » (où seul le Medef est d’ailleurs présent). Parmi les collègues de Michel Verneuil, on trouve Philippe Aiguillon, agent immobilier et président des commerçants de L’Houmeau.

 Pour consulter l’article, cliquez ici

Commentaires fermés.