Alternance : ½ milliard pour rien ?

fév 11th, 2011 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Le Cerf salue la volonté du chef de l’Etat d’agir pour traiter la question de la formation et du chômage des jeunes. Malheureusement, l’effort consenti risque une fois de plus de n’être qu’une dépense supplémentaire (nos finances le permettent-elles ?), sans les effets escomptés en retour (l’impatience des jeunes et de notre société peut-elle encore être déçue ?).

En effet, le volontarisme est impuissant face aux mauvaises mesures préconisées et mises en place par les partenaires sociaux, syndicats et patronat, notamment depuis 2004 et la signature de l’Accord National Interprofessionnel (ANI), dont l’effet a été et continue d’être dévastateur : ce sont en effet 200 000 contrats de professionnalisation qui sont perdus chaque année au détriment des jeunes et des entreprises qui sont de plus en plus nombreuses à se détourner d’un dispositif qui avait fait ses preuves, mais que les partenaires sociaux ont rendu illisible, compliqué, voire exagérément cher.

Le Chef de l’Etat a donc raison de vouloir renforcer les efforts à destination d’une jeunesse dont la nation et les entreprises ont besoin. La solution passe par une simplification du dispositif et la baisse du coût d’embauche, notamment sur la base de ce qui était en vigueur avant 2004.

Enfin, conformément à toutes les études internationales qui le préconisent, l’effort doit aujourd’hui être porté sur les formations diplômantes qui sont les plus efficaces pour lutter contre le chômage des jeunes, plutôt que sur les formations qualifiantes préconisées par les partenaires sociaux et qui ont démontré leurs limites.

Ces dispositions doivent être prises de toute urgence, car la campagne de recrutement et de placement des jeunes pour la rentrée prochaine se déroulera à partir du mois de mars. Les nouvelles dispositions doivent être opérationnelles à cette date, au risque sinon de rater une véritable chance à saisir dans ce dossier, qui semble si important à quelques mois de l’échéance des élections présidentielles.

 

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!