Elections CCI – Résultats


Les élections aux Chambres de commerce et d’industrie se sont déroulées du 25 novembre au 8 décembre 2010 et ont confirmé la progression du Cerf comme force alternative dans le paysage de la représentation des entreprises.

Pour la première fois, le Cerf présentait des listes et des candidats dans 8 chambres de Commerce, réparties sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Selon les territoires, le Cerf a présenté des listes seul ou a participé à des listes d’union quand les spécificités territoriales le rendait possible.

Listes d’Union

  1. Versailles : la liste d’union affrontait dans les urnes une liste présentée par l’UPA. La liste d’union a remporté tous les sièges.
  2. Haute Savoie : la liste d’union affrontait dans les urnes la liste présentée par la CGPME (30% des voix). La liste d’union a remporté tous les sièges.
  3. Lyon : la liste d’union affrontait dans les urnes la liste présentée par le medef. La liste d’union a remporté la Chambre.

-

Listes indépendantes

  1. A Paris, le Cerf remporte le Collège commerce (moins de 10 salariés) de la CCIT, face à une autre liste indépendante et la liste Unire (medef et CGPME).
    • Le Cerf compte ainsi 6 élus
    • Dans les autres collèges où le Cerf a présenté des candidats, le Cerf remporte 40% des suffrages. La liste UNIRE n’emportant jamais de majorité absolue.
    • De nombreuses irrégularités ont entaché le scrutin mettant en cause la CGPME, conduisant à l’annulation de l’élection de la CCIR dans le collège Commerce (moins de 10 salariés)
  2. Lens/Béthune/Arras. La liste soutenue par le Cerf a remporté 40% des suffrages.
  3. Metz. La liste soutenue par le Cerf a remporté 38, 5% des suffrages.
  4. Isère. La liste présentée par le Cerf a remporté 40% des suffrages.
  5. Angoulème. La liste soutenue par le Cerf a remporté 20% des suffrages, dans une élection comportant 5 listes !

Hormis Paris, Versailles et Lyon, il s’agissait d’une première participation du Cerf sur ces territoires, confirmant l’attente des chefs d’entreprises pour une autre représentation des entreprises et la reconnaissance du travail et de la pertinence des propositions du Cerf.