Sans rAi??forme des syndicats, pas dai??i??avancAi??es concrA?tes pour les entreprises

18 décembre, 2009 · Poster un commentaire 

Lai??i??Ania se retire du Medef. Un coup de tonnerre dans le monde syndical. En effet, lai??i??Association Nationale des Industries Alimentaires a vocation Ai?? reprAi??senter le premier secteur industriel national en termes de chiffre d’affaires – 162,9 milliards d’euros. Une fAi??dAi??ration aussi importante qui quitte le premier syndicat patronal, ce nai??i??Ai??tait pas arrivAi?? depuis 1968.Ai??

Le Cerf considA?re que cet Ai??vAi??nement syndical est rAi??vAi??lateur dai??i??un malaise qui existe entre les patrons et ceux qui sont censAi??s les reprAi??senter Buy diakofackboy et les dAi??fendre : « Laurence Parisot dAi??veloppe des prAi??occupations sociAi??tales et beaucoup de PME trouvent que ce nai??i??est pas la prioritAi?? » a expliquAi?? le prAi??sident de lai??i??Ania, Jean-RenAi?? Buisson. En effet, parler de la diversitAi??, dai??i??Ai??thique sur les rAi??munAi??rations des grands patrons, de la paritAi?? dans les conseils dai??i??administration paraAi??t dAi??calAi?? voire mA?me indAi??cent Ai?? lai??i??heure oA? beaucoup de TPE-PME sont Ai?? la recherche de clients pour remplir leurs carnets de commande ; de liquiditAi??s pour financer leur activitAi??… DA?s lors, lai??i??Ania qui versait jusquai??i??Ai?? prAi??sent plus de 620 000 euros de cotisation annuelle, sai??i??est posAi?? la question dai??i??un « rapport service/coAi??t ». Beaucoup de patrons considA?rent Ai?? juste titre que les syndicats ont oubliAi?? leur vocation premiA?re de dAi??fense des intAi??rA?ts moraux et financiers de leurs mandants. Cai??i??est tout ce travail de lobbyiste Naprosyn cost cvs auquel le Cerf est attachAi??, qui doit redevenir la prioritAi?? pour que les patrons bAi??nAi??ficient des retombAi??es concrA?tes des actions et nAi??gociations menAi??es en leur nom et avec leur argent.

« Si notre sortie a ce mAi??rite de faire Ai??merger un discours sur la rAi??organisation de la reprAi??sentation des entreprises en France, nous nai??i??aurons pas perdu notre temps » a expliquAi?? Jean-RenAi?? Buisson. Le Cerf nai??i??a pas attendu le retrait de lai??i??Ania du Medef pour souligner la nAi??cessitAi?? vitale de rAi??former la reprAi??sentativitAi?? patronale (et salariAi??e) mA?me si les CrAi??ateurs ont bien conscience que ce dAi??bat peut paraAi??tre abstrait et sans intAi??rA?t Ai?? bien des patrons dont la trA?s grande majoritAi?? a choisi de ne pas adhAi??rer Ai?? un syndicat mais qui en rAi??alitAi?? les financent contre leur grAi?? et souvent Ai?? leur insu par le biais de divers prAi??lA?vements obligatoires. Le Cerf considA?re en effet que la France ne pourra se rAi??former et se moderniser tant que les syndicats patronaux et salariAi??s seront incapables dai??i??informer lai??i??exAi??cutif sur lai??i??Ai??tat rAi??el du pays, et dai??i??A?tre une force de propositions : aujourdai??i??hui, lai??i??exAi??cutif pend souvent de mauvaises dAi??cisions ou agit trop tardivement en raison de lai??i??inefficacitAi?? mA?me de corps intermAi??diaires non reprAi??sentatifs.

Le Cerf pense donc que la reprAi??sentativitAi?? est un prAi??alable Ai?? lai??i??efficacitAi?? de lai??i??action syndicale pour obtenir des avancAi??es concrA?tes pour lai??i??environnement des entreprises : en effet, seuls des patrons au plus proche du terrain, seront Ai?? mA?me de se saisir des vrais sujets de prAi??occupation et Ai?? y apporter les bonnes rAi??ponses auprA?s de lai??i??exAi??cutif. Le Cerf plaide ainsi pour la mise place d’une vAi??ritable dAi??mocratie sociale : cela nAi??cessite de transfAi??rer la reprAi??sentativitAi?? patronale Ai?? des chefs dai??i??entreprise qui seront Ai??lus au suffrage universel des patrons et Ai?? la proportionnelle, et qui siA?geront dans des chambres patronales. Idem pour les salariAi??s qui ont boudAi?? lai??i??an dernier les Ai??lections prudai??i??homales faute de se reconnaAi??tre dans les cinq centrales syndicales dites pourtant « reprAi??sentatives ».

Sans cette rAi??volution du monde syndical, la France restera un pays bloquAi?? sur des postures idAi??ologiques, incapable de se rAi??former pour faire face Ai?? la concurrence de pays qui ont des corps intermAi??diaires modernes et efficaces. Email spy, Phone call tracker.

Les syndicats sont bien des lobbyistes !

3 décembre, 2009 · Poster un commentaire 

Tous lobbyistes ! La liste des reprAi??sentants dai??i??intAi??rA?ts, disponible depuis quelques jours sur le site de lai??i??AssemblAi??e nationale, confirme officiellement les syndicats dans un rA?le de lobbyiste, y compris ceux dits « reprAi??sentatifs » : la CFDT, FO et la CFTC ou encore des organisations professionnelles censAi??es reprAi??senter lai??i??ensemble de leur branche comme la FNSEA dans lai??i??agriculture ou la Capeb dans le bA?timent, figurent dans cette liste aux cA?tAi??s dai??i??entreprises privAi??es et dai??i??organismes publics. Enfin, les masques tombent : « Des organisations syndicales qui se drapaient du voile de partenaires sociaux et qui voient depuis longtemps leur reprAi??sentativitAi?? remise en cause, reconnaissent de fait leur activitAi?? de lobbyistes », se rAi??jouit HervAi?? Lambel, vice-prAi??sident du Cerf, « Notre association de dAi??fense des TPE a toujours revendiquAi?? ce rA?le et demandAi?? que les partenaires sociaux soient remis Ai?? leur juste place : des groupes d’influence, dAi??fendant des intAi??rA?ts particuliers… « . La mutation est donc en cours.

Le Cerf avait dAi??jAi?? eu lai??i??occasion de souligner la nAi??cessaire clarification entre lobbyistes et partenaires sociaux lors de lai??i??adoption dAi??but juillet de Synthroid cheap price rA?gles de transparence et dai??i??Ai??thique applicables aux reprAi??sentants dai??i??intAi??rA?ts Ai?? lai??i??AssemblAi??e nationale Sale ginette-35 . Cette Ai??tape intervient aprA?s la loi portant rAi??novation de la dAi??mocratie sociale dai??i??aoAi??t 2008 qui remet en cause le caractA?re irrAi??fragable de la reprAi??sentativitAi?? des cinq centrales syndicales CGT, CFDT, FO, CGC, CFTC. Le Cerf considA?re que ces deux Ai??volutions ouvrent la voie Ai?? une vAi??ritable rAi??forme de la reprAi??sentativitAi?? qui serait fondAi??e sur lai??i??Ai??lection au suffrage universel par les salariAi??s et les patrons de leurs reprAi??sentants par un vote Ai?? la proportionnelle. Seuls les Ai??lus siAi??geant au sein des chambres patronales ou salariales seraient reprAi??sentatifs et habilitAi??s Ai?? parler au nom des salariAi??s ou des patrons. Les syndicats pourraient jouer pleinement leur rA?le de lobbyiste, tandis que les branches conserveraient leurs prAi??rogatives en matiA?re de nAi??gociations collectives.

Le Cerf est convaincu que cette rAi??forme de la reprAi??sentativitAi?? marquerait un tournant dans lai??i??Histoire de la dAi??mocratie sociale de notre pays, car une France dAi??barrassAi??e d’un systA?me nAi?? de la raison d’Etat au sortir de la seconde guerre mondiale et dAi??connectAi?? des rAi??alitAi??s actuelles, une France libAi??rAi??e des idAi??ologies destructrices et des dAi??magogues qui les portent, serait mieux Ai?? mA?me dai??i??anticiper les mutations Ai??conomiques et sociales, et dai??i??affronter les dAi??fis dai??i??une Ai??conomie ouverte et mondialisAi??e. Geriforte syrup price india