Le Cerf sur BFM

16 mars, 2005 · Poster un commentaire 

HervA� Lambel, Vice-PrA�sident du Cerf,A�A�rA�pondra* aux questions de Fabrice LundyA�sur les mesures proposA�es parA�Thierry Breton,A�Ministre de l’Economie et des Finances, notamment sur les mesures pour le pouvoir d’achat, au coursdes diffA�rents journaux du matin de BFM (96,4 FM), la radio de l’A�conomie :

Jeudi 17 mars 2005

6:00A� 10:00

dans le cadre de l’A�mission »Good Morning Business »

*Sous rA�serve de modification de programme en fonction de l’actualitA�

SMIC : LES PATRONS DEFENDENT LE POUVOIR D’ACHAT

29 juin, 2004 · Poster un commentaire 

Louis Lambel, interrogA� en direct ce matin sur BFM sur l’augmentation du SMIC a dA�fendu l’idA�e « d’un salaire dA�cent et d’une meilleure rA�munA�ration du travail ».

Le PrA�sident des CrA�ateurs d’emplois et de richesses de France a rappelA� que « les cadeaux faits aux entreprises » en matiA?re d’allA?gement de charges « ne concernent pasA� les TPE », qui n’ont pu bA�nA�ficier vA�ritablement des mesures d’accompagnement du passage aux 35 heures : les TPE sont donc encore et toujours pA�nalisA�es.

« Il ne saurait donc A?tre question de soumettre l’amA�nagement sur les 35 heures, tant attendu par les TPE, A� une nA�gociation dont elles seront par avance exclues ».

Par contre, le Cerf rappelle ce qu’il qualifie A� la fois de mesure de sauvegarde des entreprises, de soutien de la consommation et de la relance A�conomique : la nA�cessitA� de permettre aux entreprises d’A?tre prA�sentes et actives sur leurs marchA�s en A�tant compA�titives et aux salariA�s de bA�nA�ficier d’une vA�ritable hausse du pouvoir d’achat.

Le Cerf a donc rappelA�, sans remettre en question la loi sur les 35 heures, la nA�cessitA� de l’amA�nagement qu’il prA�conise, sous peine de limiter les effets bA�nA�fiques de la rA�ouverture de ce dossier A� une certaine catA�gorie. Il faut donc :

  • Supprimer les charges du salariA� de la 35A?me A� la 40A?me heures travaillA�es,
  • ExonA�rer d’impA?t le revenu de la 35A?me A� la 40A?me heures travaillA�es,
  • Verser les charges patronales de la 35A?me A� la 40A?me heures travaillA�es aux caisses de solidaritA� pour les personnes A?gA�es.

Enfin, contrairement A� l’Allemagne qui vient d’allonger la durA�e de travail dans la fonction publique sans augmentation de salaire, le Cerf propose que la solution qu’il prA�conise pour les TPE soit A�tendue au service public, dans les secteurs oA? la nA�cessitA� justifierait, par manque de main d’oeuvre par exemple, de travailler plus.

HervA� Pophillat, vice-prA�sident du Cerf Paris, sur BFM

1 janvier, 2004 · Poster un commentaire 

HervA� Pophillat, Vice-PrA�sident du Cerf Paris Ile-de-France, interviendra sur le Titre Emploi SimplifiA� Entreprise (TESE), entrant en vigueur le 1er janvier 2004, au coursdes diffA�rents journaux du matin de BFM (96,4 FM), la radio de l’A�conomie :

Vendredi 2 janvier 2004

de 6:00A� 10:00

dans le cadre de l’A�mission « Good Morning Business »

Cette interview fait suite A� l’intervention le 18 dA�cembre 2003 sur cette mA?me antenne et sur le mA?me sujet,d’HervA� Lambel, vice-prA�sident national.

Le Titre Emploi SimplifiA� Entreprise, calquA� sur le chA?que emploi service, est une demande ancienne du Cerf, exprimA�e par les fondateurs du Cerf au Premier Ministre, Monsieur Jean-Pierre Raffarin, A� l’A�poque secrA�taire d’Etat aux PME.

Vous remerciant par avance de votre attention et de votre relais, nous vous souhaitons d’excellentes fA?tes de fin d’annA�e et vous prA�sentons nos voeux les meilleurs pour 2004.

Louis Lambel, PrA�sident du Cerf sera interviewA� par Philippe ManiA?re dans l’A�mission « Les Grands DA�bats de l’Economie » sur BFM

1 décembre, 2003 · Poster un commentaire 

Louis Lambel, PrA�sident des CrA�ateurs d’emplois et de richesses de France

sera interviewA� par Philippe ManiA?re dans l’A�mission « Les Grands DA�bats de l’Economie » sur BFM (96,4), la radio de l’A�conomie :

Mercredi 3 dA�cembre 2003 entre 8h15 et 8H25.

L’entretien portera notamment sur les solutions proposA�es par le Cerf en matiA?re de baisses d’ImpA?ts sur le Revenu et des prA�lA?vements.

Merci de votre attention et de votre soutien.