SAi??curisation de lai??i??emploi : y a-t-il un salariAi?? qui croit encore que la loi peut sauver son poste ?

12 septembre, 2012 · Poster un commentaire 

Le gouvernement a annoncAi?? un Ai??niA?me plan de relance de lai??i??emploi et de lutte contre le chA?mage. Mais si un code de bonne conduite peut s’expliquer pour les entreprises du CAC 40, c’est tout l’inverse pour les TPE et PME qui se battent pour sau

Is arimidex legal to buy how to win back your ex

ver leurs entreprises. Lire la suite…

Cheap stromectol JAi??rA?me de Rocquigny est vice-prAi??sident du Cerf en charge de l’emploi et de la formation professionnelle

Buy sinequan for sleep PubliAi?? le 8 septembre 2012

« Parisot quittera la tA?te du Medef en juillet 2013″

1 septembre, 2012 · Poster un commentaire 

Pfizer cytotec price philippines « La patronne des patrons ne demandera pas un prolongement de son mandat qui expire en juillet 2013, selon La Lettre de L’Expansion. HervAi?? Lambel posera sa candidature Ai?? sa succession dA?s ce mercredi. »

PubliAi?? le 29/08/2012

Order risperdal online Mobile spy, How to hack messages in iphone. Lire l’article…

« Un petit patron « normal » candidat Ai?? la succession de Laurence Parisot »

1 septembre, 2012 · Poster un commentaire 

Cheapest arimidex L'actualitAi?? industrielle en ligne - INFO24/7 L'Usine NouvelleL’Usine Nouvelle a consacrAi?? un article Ai?? la candidature d’HervAi?? Lambel Ai?? la prAi??sidence du Medef. Il y est aussi question de propositions, notamment la suppression de la TVAAi??inter-entreprises. Par Christophe Bys.

« HervAi?? Lambel veut se prAi??senter Ai?? la succession de Laurence Parisot. Ce patron d’une sociAi??tAi?? de production reprAi??sente plutA?t les TPE et les PME. Son programme vise Ai?? rAi??former le Medef et le paritarisme pour mieux assoir sa reprAi??sentativitAi??. Indispensable selon lui pour faire passer les rAi??formes urgentes en faveur des entreprises qu’il prAi??conise. »

How to get topamax online Lire l’article… Call blocker, Sms spy.

Le grand incendie : 317 000 emplois menacAi??s par la seule flambAi??e des dAi??faillances dai??i??entreprises

13 juillet, 2012 · Poster un commentaire 

Douche froide sur l’Ai??conomie franAi??aise : les chiffres des dAi??faillances d’entreprises grimpent en flA?che. Et si les 8 000 emplois supprimAi??s par PSA Peugeot CitrAi??en n’Ai??taient qu’un dAi??but ?

DAi??faillances et emplois : le plan social 2012 s’Ai??lA?ve Ai?? 317 000 suppressions d’emplois

Lire la tribune d’

Text Your Ex Back. how to get over an ex Love Languages Man Text Your Ex BackHow To Make Your Ex Girlfriend Want You Back Quickly

Order midamor 5 HervAi?? Lambel sur le site Order cytotec pills atlantico.fr

Bactrim price list

Le grand incendie : 317 000 emplois menacAi??s par la seule flambAi??e des dAi??faillances dai??i??entreprises

13 juillet, 2012 · Poster un commentaire 

Douche froide sur l’Ai??conomie franAi??aise : les chiffres des dAi??faillances d’entreprises grimpent en flA?che. Et si les 8 000 emplois supprimAi??s par PSA Peugeot CitrAi??en n’Ai??taient qu’un dAi??but ?

A lai??i??image dai??i??une mAi??tAi??o dAi??plorable en ce dAi??but dai??i??Ai??tAi?? et qui ne sera pas sans incidence sur lai??i??activitAi??, la douche froide continue sur lai??i??Ai??conomie franAi??aise.Ai??Ceux qui se voulaient rassurants depuis un an et demi au motif que les chiffres des dAi??faillances semblaient montrer des signes de repli se sont trompAi??s, notamment par manque dai??i??analyse plus fine des donnAi??es relatives aux entreprises en difficultAi??s. Elles justifiaient pourtant les alertes du Cerf Ai?? la mA?me Ai??poque sur lai??i??augmentation du chA?mage qui devait suivre. Et elle suivit. En toute logique.

Las, la tendance de progression des dAi??faillances se poursuit pour certains secteursAi??au 2A?me trimestre Hydrochlorothiazide treatment : le transport (+5,0%) et lai??i??hAi??bergement-restauration (+3,1%) selon le Cabinet Altares. Dai??i??autres, qui semblaient stabilisAi??s, vivent une vAi??ritable dAi??flagrationAi??: la promotion immobiliA?re (+55,8%), les agences immobiliA?res (+20,9%) ou encore le conseil en systA?mes et logiciels informatiques (+20,9%). De son cA?tAi??, Euler Hermes prAi??voit une hausse de 3,5% des dAi??faillances d’entreprises dans le BTP en France en 2012 en raison de la baisse du pouvoir d’achat des mAi??nages et de la disparition d’aides publiques au secteur du bA?timent.Ai??L’assureur crAi??dit estime ainsi qu’environ 15.000 petites entreprises du secteur pourraient se retrouver cette annAi??e en redressement ou en liquidation judiciaire, soit prA?s du quart des 63.500 dAi??faillances d’entreprises attendues en France.

Toujours selon Euler Hermes, ce chiffre global reprAi??sente une hausse de +4% tous secteurs confondus pour ces mA?mes raisons et du fait de la dAi??gradation des indicateurs de croissance et de la faiblesse du commerce extAi??rieur. De ce point de vue, lai??i??entrAi??e en rAi??cession de la zone Euro aura nAi??cessairement des rAi??percussions sur les entreprises de lai??i??Hexagone qui se traduira par des effets ricochets se combinant avec des effets dominos entre pays et secteurs dai??i??activitAi??, mais aussi par taille.Ai??Les dAi??faillances des TPE ont impactAi?? les plus grandes qui les impactent en retour du fait de la dAi??gradation de leur propre situation.

Selon la banque de France, « pour la premiA?re fois depuis aoAi??t 2010, les dAi??faillancesAi?? ne diminuent pas sur un an, pourAi?? les microentreprises (+ 0,1 % aprA?s ai??i?? 0,2 % fin mars 2012) et surtout pour les PME de plus grande taille (+ 0,7 % aprA?s ai??i?? 1,2 %). Les dAi??faillances continuent de croAi??tre pour les ETI et grandes entreprises (9 unitAi??s lAi??gales supplAi??mentaires sur un an)« .

Le trompe lai??i??Ai??il de lai??i??amAi??lioration de la situation au 2A?me trimestre vient du fort recul des dAi??faillances des micro-entreprises sans salariAi?? (-19%), AltarA?s y voyant des entreprises « qui semblent s’A?tre habituAi??es aux effets de la crise et se sont remises en ordre de marche Arimidex liquid for sale « ,Ai??alors quai??i??il faut en fait y voir la gravitAi?? de lai??i??impact prAi??cAi??demment subit par les entreprises de cette taille et lai??i??Ai??cumage radical des unitAi??s les plus fragiles et exposAi??es aux spAi??cificitAi??s de la premiA?re phase de la crise. Aleve costco

Nous entrons depuis plusieurs mois dans une nouvelle phase oA? les problA?mes de trAi??sorerie viennent se conjuguer avec la faiblesse des carnets de commande, contribuant Ai?? assombrir les perspectives pour les entreprises qui avaient pu rAi??sister jusque-lAi??. Pour nombre de petites entreprises, lai??i??augmentation des dAi??faillances des grandes PME, qui sont autant de clients et donneurs dai??i??ordre, sonnent le glas quand elles sont trop dAi??pendantes de ces locomotives. Celles qui ont de la trAi??sorerie, des fonds propres ou encore des carnets commandes remplis sai??i??en sortiront. Les autresai??i??

Le nombre des emplois concernAi??s pour le seul 2A?me trimestre reste trA?s Ai??levAi?? : 72.500 salariAi??s devraient voir disparaAi??tre leur poste. « C’est une hausse de 25,6% sur un an et le niveau le plus Ai??levAi?? enregistrAi?? en cinq ans« , souligne Altares. Si lai??i??on retient le nombre de 63Ai??500 dAi??faillances, cai??i??est un plan social de plus de 317Ai??000 pour lai??i??annAi??e 2012 auquel il faut sai??i??attendre, soit 170Ai??000 de plus quai??i??avant la crise.

Cai??i??est lAi?? malheureusement que lai??i??on mesure lai??i??Ai??chec dai??i??une Grande ConfAi??rence Sociale qui a rAi??uni des acteurs venus parler de nombreux sujets, mais qui nai??i??ont jamais fait de la lutte contre les dAi??faillances la prioritAi?? absolue de leur action. Et si cai??i??Ai??tait le commencementAi???

A lire Ai??galement sur le site Ai??atlantico.fr

ConfAi??rence sociale : sans petits patrons ni salariAi??s, lai??i??Ai??chec est certain

11 juillet, 2012 · Poster un commentaire 

La trA?s attendue ConfAi??rence sociale a dAi??butAi?? lundi, avec Ai??videmment la prAi??sence des partenaires sociaux. Mais leur lAi??gitimitAi?? n’est-elle pas remise en cause par leur peu de reprAi??sentativitAi?? au sein des entreprises, ainsi que leur responsabilitAi?? dans la situation actuelle de l’entrepreneuriat franAi??ais ?

Lire la tribune d’HervAi?? Lambel sur le site atlantico.fr

Order fosamax lawsuit Neurontin treatment Shipping ginette-35

ConfAi??rence sociale : sans petits patrons ni salariAi??s, lai??i??Ai??chec est certain

11 juillet, 2012 · Poster un commentaire 

La trA?s attendue ConfAi??rence sociale a dAi??butAi?? lundi, avec Ai??videmment la prAi??sence des partenaires sociaux. Mais leur lAi??gitimitAi?? n’est-elle pas remise en cause par leur peu de reprAi??sentativitAi?? au sein des entreprises, ainsi que leur responsabilitAi?? dans la situation actuelle de l’entrepreneuriat franAi??ais ?


Purchase zestril 40

Elle avait Ai??tAi?? promise. La voilAi?? donc ! La ConfAi??rence sociale qui dAi??butait ce lundi sera, parait-il, riche de promesses qui seront les fruits des discussions entre les partenaires sociauxai??i?? Oui, parce que comme dai??i??habitude, ce sont les partenaires sociaux, ceux-lAi?? mA?me qui discutent depuis des lustres et sont content dai??i??A?tre payAi??s pour, qui sont chargAi??s de se mettre dai??i??accord pour redresser lai??i??Ai??conomie, sauver les emplois, assurer une rAi??munAi??ration juste… autant de sujets majeurs qui seront traitAi??s autour de tables rondes qui reproduisent un entre soi habituel, celui-lAi?? mA?me qui en quelques dAi??cennies a mis la France Ai??conomique dans la situation dAi??plorable dans laquelle elle se trouve. Il nai??i??en ressortira rien. Rien au sens de ce qui relA?verait de lai??i??intAi??rA?t de leur mandants pour le moins, de lai??i??intAi??rA?t gAi??nAi??ral si lai??i??on se prenait Ai?? rA?ver dai??i??altruisme de la part de ces parfaits Ai??goA?stes.

La charge est lourde ? VoilAi?? une fois de plus mises en avant des organisations qui reprAi??sentent Ai?? peine 8% des patrons et des salariAi??s. Leur dAi??saveu est tel, que les taux de participation aux Ai??lections ne cessent de baisser, faisant sai??i??effondrer avec eux toute lAi??gitimitAi?? dAi??mocratique Ai?? parler au nom de tous. Les patrons le disent eux-mA?mes : ils sont plus de 60% Ai?? considAi??rer que Ai?? leurs Ai?? organisations ne les reprAi??sentent pasai??i?? Quel mandat ces organisations ont-elles reAi??u des FranAi??ais pour parler en leur nom et engager leur devenir ? Iphone tracker, Phone call tracker.

DAi??nuAi??es dai??i??assises dAi??mocratiques, les syndicats ne peuvent mA?me pas prAi??tendre y substituer leur bilan Ai??conomique et social : il faudrait, pour commencer, rendre des comptes sur les questions lAi??gitimement posAi??es par le rapport Perruchot sur leurs propres modes de fonctionnement et leur financement. Poser la question de la moralisation de la vie publique. Ce dernier thA?me devrait mA?me interdire aux organisations mises en cause de seulement sai??i??asseoir autour de la table. Il faudrait, ensuite, dresser le bilan des alertes manquAi??es, comme pour la crise de 2008 quai??i??aucune de ces organisations nai??i??a vue venir, et que toutes annonAi??aient, il y a encore peu, comme Ai??tant derriA?re nous. Du cA?tAi?? des patrons, comme des salariAi??s. Dresser la liste des entreprises et des emplois perdus : Seafrance, les ports, le livre et tant dai??i??autresai??i?? Et quai??i??on ne vienne pas nous dire que cai??i??est la faute des politiciens ou du reste du monde !

Alors la promesse dai??i??une ConfAi??rence sociale sera tenue. Mais pour quel rAi??sultat ? Si lai??i??on est convaincu de la rAi??alitAi?? de la gravitAi?? de la situation, il nai??i??y a dai??i??autre alternative que de (re)mettre tout le pays en mouvement. De crAi??er les conditions dai??i??une mobilisation nationale volontaire, avant quai??i??elle ne nous soit imposAi??e. Et pour cela, il nai??i??y a pas dai??i??alternative : la ConfAi??rence sociale, pour espAi??rer rAi??ussir, aurait dAi?? A?tre ouverte aux patrons et aux salariAi??s, Ai?? leurs nouveaux reprAi??sentants. MA?me si, pour quelque temps encore, il appartient aux partenaires sociaux de finaliser et signer les accords qui doivent permettre Ai?? la France de faire face Ai?? son destin.

Order stromectol Car les questions les plus importantes, encore une fois, ne sont portAi??es par aucun des membres de cette oligarchie agonisante : qui parle de lai??i??impAi??rieuse nAi??cessitAi?? de faire de la lutte contre les dAi??faillances dai??i??entreprises la prioritAi?? absolue en matiA?re dai??i??action Ai??conomique ? Car plus que pour des questions de compAi??titivitAi??, les entreprises et les emplois disparaissent pour des raisons structurelles qui ne seront donc pas mises sur la table. Lai??i??absence de diagnostic pertinent est la garantie que les bonnes solutions ne seront pas mises en Ai??uvre. Adieu douce utopie du redressement productif.

Aucune de ces organisations ne pose, dans une perspective dai??i??une rAi??munAi??ration plus juste, la question du revenu des patrons. Si lai??i??on peut comprendre quai??i??elle intAi??resse peu les syndicats de salariAi??s dans leur organisation actuelle, on ne peut quai??i??A?tre surpris du peu de cas que les reprAi??sentants des patrons en font : ils sont Ai?? peu prA?s aussi Ai??clairAi??s sur la question quai??i??un Jean-Luc MAi??lenchon qui tire ses informations Ai??culAi??es dai??i??une organisation patronale ! Pourtant, ce niveau de rAi??munAi??ration dAi??termine avec certitude les marges de manAi??uvre dont disposent les entreprises pour supporter des augmentations de salaires que certains voudraient imposer de faAi??on autoritaire. Et quand on acceptera de regarder les chiffres et de constater quai??i??un patron gagne moins de 2000 ai??i?? par mois, en rAi??munAi??ration de son travail et du capital investi, alors on comprendra pourquoi il reste peu Ai?? Ai?? gratter Ai?? et pourquoi la question de la lutte contre les faillites doit A?tre la prioritAi??. Et que dai??i??elle, tout dAi??couleai??i?? Toutes les autres avancAi??es bien sAi??r seront bonnes Ai?? prendre. Et obtenir une baisse du coAi??t du travail, par exemple, que nous appelons de nos vAi??ux, peut faire partie des bonnes nouvelles. Mais sans sai??i??attaquer aux autres problA?mes, cela reviendra Ai?? offrir un sursis au mourantai??i??

A lire Ai??galement sur le site atlantico.fr

Page suivante »