Lutte contre le chA?mage : aidons en prioritAi?? les trA?s petites entreprises

28 juillet, 2011 · Poster un commentaire 

Lire la Tribune d’HervAi?? Lambel sur le site atlantico.fr Buy cannabis seeds toronto Buy skunk seeds with paypal How to order zanaflex

Lutte contre les dAi??faillances dai??i??entreprises : pas de recul de lai??i??urgence

28 mai, 2010 · Poster un commentaire 

Les bonnes nouvelles cachent les mauvaises. Coface annonce une chute des dAi??faillances dai??i??entreprises en avril 2010 de 14,5% par rapport Ai?? avril 2009 et de 29% par rapport Ai?? mars 2010 : « Le nombre mensuel de dAi??faillances retrouve un niveau dai??i??avant crise » de janvier 2008. Cependant, « sur douze mois glissants, 63 909 entreprises ont Ai??tAi?? placAi??es en redressement ou en liquidation judiciaire, toujours en augmentation de 5,5% par rapport Ai?? la mA?me pAi??riode lai??i??annAi??e prAi??cAi??dente. » La France reste le pays le plus mal placAi?? des grands pays industrialisAi??s avec un taux de dAi??faillances de 2% quand la Grande-Bretagne est Ai?? 0,9% et lai??i??Allemagne Ai?? 0,8%.Ai??

Le Cerf a fait de la lutte contre les dAi??faillances dai??i??entreprises Purchase lady era reviews How much omnicef should i take Cheap antivert uses le coeur de son action pour les TPE depuis sa crAi??ation en 2003 car le dynamisme de la crAi??ation dai??i??entreprises en France ne compensera jamais la destruction de valeur dai??i??une entreprise qui disparaAi??t. En effet, au-delAi?? de la liquidation de lai??i??entreprise, il faut prendre en compte les dommages collatAi??raux : selon Coface, le coAi??t des entreprises dAi??faillantes pour les fournisseurs, mesurAi?? par le cumul des encours fournisseurs, est de 334 millions dai??i??euros pour le seul mois dai??i??avril 2010 : sur 12 mois glissants, ce coAi??t est estimAi?? 3,99 milliards dai??i??euros contre 4,513 sur la mA?me pAi??riode lai??i??annAi??e prAi??cAi??dente (-11,6%). « Les fournisseurs restent nAi??anmoins de loin les premiA?res victimes des dAi??faillances puisque leurs encours reprAi??sentent 31,6 % du passif des entreprises dAi??faillantes sur le seul mois dai??i??avril », note lai??i??observatoire Coface. En effet, sur 100 euros de crAi??dits impayAi??s en avril, 65 sont Ai?? la charge des entreprises et 34 Ai?? la charge des banques. Un an auparavant, au plus fort de la crise, la rAi??partition Ai??tait de 73 et 27 ! Or, plus les impayAi??s sont importants, plus le risque de dAi??faillances en cascade est grand. Lai??i??autre dommage collatAi??ral concerne lai??i??emploi menacAi?? : sur le seul mois dai??i??avril, cela reprAi??sente 16 895 postes. Selon Coface, « Sur les 12 derniers mois, le volume cumulAi?? atteint 219 814, soit toujours en progression de 17,9 % par rapport Ai?? la pAi??riode mai 2008-avril 2009. » A lai??i??arrivAi??e, cela reprAi??sente une chute des recettes de lai??i??Etat et de la SAi??curitAi?? sociale, une augmentation des dAi??penses sociales et des dAi??ficits publics, et Ai??videmment une contraction de la croissance.

Cai??i??est pourquoi le Cerf nai??i??a eu de cesse dai??i??alerter les pouvoirs publics sur cette spAi??cificitAi?? franAi??aise pour que lai??i??exAi??cutif fasse de la lutte contre les dAi??faillances, une prioritAi?? nationale. Le Cerf plaide ainsi pour un plan dai??i??urgence coordonnAi?? :
- Soutien de l’activitAi?? et du travail par des incitations Ai?? lai??i??embauche dans les TPE ;
- Mise en place dai??i??un droit au crAi??dit opposable et suppression des frais bancaires abusifs ;
- Baisse de la pression sociale et fiscale sur l’appareil productif (« small business act ») ;
- Accompagnement personnalisAi?? du chef dai??i??entreprise

Lai??i??exAi??cutif aurait tort de prendre Ai?? la lAi??gA?re le triste record de la France en matiA?re de dAi??faillances dai??i??entreprises tant les coAi??ts Ai??conomiques, sociaux et fiscaux sont lourds Ai?? assumer.

Je vote pour un plan de lutte contre les dAi??faillances dai??i??entreprises

Alerte sur le crAi??dit de trAi??sorerie : le Cerf en appelle au gouvernement

29 octobre, 2009 · Poster un commentaire 

Baisse des encours de crAi??dit de trAi??sorerie de 14% sur un an. Les derniers chiffres publiAi??s par la Banque de France confirment les alertes lancAi??es par le Cerf dA?s le printemps 2008 et rAi??itAi??rAi??es Ai?? la rentrAi??e. En revanche, cA?tAi?? crAi??dits en investissement, les encours restent en hausse de 4,7% en septembre mA?me sai??i??ils connaissent un ralentissement ces derniers mois, comme le prAi??voyait le Cerf. Au total, cela reprAi??sente 100 milliards dai??i??euros en moins pour les entreprises. RAi??sultat, Coface annonce prA?s de 66 000 dAi??faillances au cours des douze derniers mois – soit une hausse de 24% – un record depuis que l’on mesure les dAi??faillances en France.

Le Cerf avait ainsi soulignAi?? que les banques ne rAi??pondent pas aux besoins des entreprises en misant dai??i??un cA?tAi?? sur lai??i??investissement pour les entreprises qui ont dAi??jAi?? de lai??i??argent, et de lai??i??autre en supprimant les facilitAi??s de caisse Ai?? celles qui en manquent cruellement. Dire que les banques ne prA?tent quai??i??aux riches nai??i??a jamais Ai??tAi?? aussi vrai. Les CrAi??ateurs avaient en particulier critiquAi?? en septembre BNP Paribas qui a dAi??bloquAi?? Cannabis seeds best shop 5 milliards dai??i??euros en crAi??dits Ai?? lai??i??investissement pour 40 000 projets Buy stromectol scabies Cannabis seeds best shop . Or aujourdai??i??hui les entreprises ont une trAi??sorerie exsangue qui ne leur permet mA?me pas de financer lai??i??activitAi?? quotidienne, ces TPE-PME ne peuvent se payer le luxe de penser Ai?? leur futur.

Le Cerf dAi??nonce donc l’abondance de liquiditAi??s qui circulent mais qui nai??i??irriguent toujours pas lai??i??Ai??conomie rAi??elle. En effet, si les banques franAi??aises peuvent une Ai?? une rembourser le prA?t que leur a accordAi?? lai??i??Etat, cai??i??est parce quai??i??elles ont a nouveau fait de super profits et qu’elles peuvent lever des fonds sur les marchAi??s financiers. De plus, le montant des dAi??pA?ts au jour le jour auprA?s de la BCE atteint des records : dAi??but juillet, cette somme sai??i??Ai??levait Ai?? 315,956 milliards d’euros, Ai?? comparer aux 100 milliards de crAi??dits en moins distribuAi??s aux entreprises !
Bref, les banques prAi??fA?rent accumuler les liquiditAi??s plutA?t que de se prA?ter et de prA?ter aux entreprises. Le Cerf en appelle dont une nouvelle fois au gouvernement pour quai??i??il oblige les banques Ai?? ramener les liquiditAi??s vers lai??i??Ai??conomie rAi??elle, et pour qu’il poursuive son action pour allAi??ger la pression sur la trAi??sorerie des entreprises. Le Cerf demande en particulier Ai?? l’exAi??cutif de tenir sa promesse de ne pas augmenter les prAi??lA?vements obligatoires. Faute de quoi, les nuages vont sai??i??accumuler : croissance 2010 faible, dAi??faillances d’entreprises et chA?mage en hausse continue, baisse des recettes fiscales et sociales, dAi??ficits publics et dette abyssauxai??i??

Risque majeur sur le premier fournisseur de crAi??dit du pays !

12 janvier, 2009 · Poster un commentaire 

Si lai??i??Etat veut soutenir, Ai?? raison, le crAi??dit pour maintenir lai??i??activitAi?? et sauver des milliers dai??i??entreprises et dai??i??emplois, il doit orienter ses mesures de relance vers le premier acteur du marchAi?? : les entreprises. La Coface confirme en effet que le crAi??dit interentreprises – 1400 milliards dai??i??euros – est 4 fois plus important que le crAi??dit bancaire court terme. Les entreprises doivent donc A?tre les destinataires directs et immAi??diats des actions du gouvernement.

Buy amantadine 100mg

En effet, dans cette pAi??riode de ralentissement de la demande, les TPE-PME sont plus que jamais en manque de liquiditAi??s pour couvrir leurs besoins de trAi??sorerie et permettre le volume de crAi??dit quai??i??elles accordaient jusquai??i??ici Ai?? leurs clients. Il en dAi??coule naturellement un gel de lai??i??activitAi?? dans tous les secteurs de lai??i??Ai??conomie. La relance passera donc par la restauration des capacitAi??s de consommation et dai??i??investissement des entreprises. Autrement dit, leur pouvoir dai??i??achat. Si le plan de relance actuellement discutAi?? Ai?? lai??i??AssemblAi??e nationale reprend un certain nombre de prAi??conisations du Cerf (1), il y manque les mesures Ai?? effet de levier immAi??diat pour agir positivement sur la trAi??sorerie des entreprises et la croissance (2).

Le Cerf met donc en garde le gouvernement qui sai??i??est engagAi?? Ai?? prA?ter une nouvelle fois aux banques franAi??aises, la somme de 10,5 milliards dai??i??euros Ai?? 8% quand dans le mA?me temps, ces mA?mes banques refusent des prA?ts Ai?? leurs entreprises clientes mais facturent les dAi??couverts Ai?? plus de 14%. Le gouvernement ne peut aider un secteur bancaire responsable de la crise qui continue Ai?? pratiquer des tarifs abusifs et ne rAi??percute pas intAi??gralement la baisse des taux de la BCE, et dans le mA?me temps, rester sourd aux besoins urgents dai??i??amAi??lioration du pouvoir dai??i??achat des entreprises, seules crAi??atrices de richesses et dai??i??emplois. Le gouvernement doit donc rAi??injecter des liquiditAi??s dans les entreprises sous peine de sai??i??apercevoir un peu tard quai??i??il nai??i??a pas aidAi?? les bonnes personnesai??i??.

Ai??Les mesures Ai?? effet immAi??diat du Cerf
La mesure dai??i??urgence :
- un report et un Ai??chelonnement, au prix du crAi??dit, de la TVA et des charges sociales dues au 15 janvier.
Les mesures dai??i??accompagnement :
- un Ai??chelonnement des indemnitAi??s de licenciement
- une baisse drastique du prix du dAi??couvert autorisAi?? (baisse lAi??gale du taux dai??i??usure) et la suppression des dates de valeurs
La mesure structurelle :
- La suppression de la TVA interentreprises

(1) Les prAi??conisations du Cerf reprises dans le plan de relance
Effexor venlafaxine generic http://www.lescreateurs.org/propositions-et-contributions-du-cerf-au-plan-de-relance.pdf Buy aleve in canada
(2) Plan de relance de lai??i??Ai??conomie : rien nai??i??est fait pour les TPE-PME qui sont en train de sai??i??asphyxier
http://www.lescreateurs.org/081204-reaction-plan-de-relance-sarkozy.pdf