Inondations dans le Var : le Cerf en appelle Ai?? la solidaritAi?? nationale

17 juin, 2010 · Poster un commentaire 

AprA?s les inondations qui ont dAi??vastAi?? plusieurs communes du Var et ont causAi?? la mort dai??i??une vingtaine de personnes, toutes les Ai??quipes du Cerf souhaitent tAi??moigner leur vive Ai??motion aux victimes et aux familles des disparus. Venant sai??i??ajouter Ai?? une crise Ai??conomique grave, la tragAi??die qui frappe le Var appelle Ai?? la solidaritAi?? nationale envers les habitants et les entreprises locales directement touchAi??es par les inondations.

Le Cerf souhaite en particulier que les services Ai??conomiques de la PrAi??fecture du Var mettent rapidement en place une cellule de crise et un numAi??ro de tAi??lAi??phone unique pour permettre aux chefs dai??i??entreprises touchAi??s par la catastrophe de se signaler et dai??i??obtenir ainsi sans dAi??lai un soutien logistique et financier pour leur permettre de reprendre au plus vite une activitAi?? normale. Le Cerf suggA?re que le prAi??fet permette, en accord avec les services concernAi??s, un report du paiement des cotisations sociales et de la TVA aux entreprises qui en feraient la demande, le temps de rAi??parer les dAi??gA?ts. La MAi??diation du crAi??dit comme la Commission des chefs des services financiers (CCSF) doivent A?tre associAi??es au dispositif et faire preuve de la plus grande diligence Ai?? lai??i??Ai??gard dai??i??entreprises fragiles et sai??i??assurer de la mobilisation rapide et efficace des sociAi??tAi??s dai??i??assurance. Personne ne comprendrait que des entreprises touchAi??es par les inondations soient contraintes de fermer et de licencier alors que la saison ne fait que commencer. Naprosyn bustine costo Order lincocin 500mg Assignment

Crise Ai??conomique : vers un sabotage des efforts de relance ?

20 novembre, 2009 · Poster un commentaire 

Avec une croissance du PIB de 0,3% au troisiA?me trimestre, autant quai??i??au deuxiA?me, lai??i??Ai??conomie franAi??aise connaAi??t une Ai??claircieai??i?? mais non une embellie. En effet, ce chiffre de 0,3% est infAi??rieur aux attentes. « Cela prouve que la reprise est fragile », estime HervAi?? Lambel, vice-prAi??sident du Cerf. La Banque de France a annoncAi?? en octobre une baisse des encours de crAi??dit de trAi??sorerie de 14% sur un an. « Tant que les banques entraveront l’activitAi?? des entreprises, il n’y aura pas de redAi??marrage solide », analyse HervAi?? Lambel, « Et tant que lai??i??activitAi?? sera atone, les banques continueront de resserrer le crAi??dit. Nous sommes donc dans un cercle vicieux ».

Pour en sortir, le Cerf prAi??conise encore et toujours dai??i??agir sur la trAi??sorerie des entreprises. Les CrAi??ateurs demandent une nouvelle fois au gouvernement dai??i??encadrer lai??i??activitAi?? des banques afin notamment que celles-ci rAi??servent une part significative de leurs fonds aux financements court terme supprimAi??s aux TPE-PME sans autre motif que leur secteur serait en crise. Le Cerf demande Ai??galement que ces dAi??couverts indispensables pour maintenir lai??i??activitAi?? soient facturAi??s au prix du crAi??dit. Enfin, il est indispensable de renforcer le pouvoir du MAi??diateur du crAi??dit en prAi??voyant que les dossiers qui n’ont pas abouti soient systAi??matiquement transmis Ai?? la DGCCRF pour une instruction en refus de vente, voire en abus de position dominante.
Il est en effet inacceptable que l’Etat ait dAi?? se substituer aux banques qui avaient reAi??u des fonds publics : au mois de mars dernier, le gouvernement a, par exemple, dAi??cidAi?? de mettre en oeuvre Generic paxil paroxetine buy Order cozaar generic la proposition du Cerf dai??i??accorder des dAi??lais de paiements sur les cotisations Urssaf Ai?? un taux de 4,80% lai??i??an avec remise gracieuse des pAi??nalitAi??s de retard. Reminyl online stopwatch 200 000 entreprises en ont bAi??nAi??ficiAi??. Puis au mois dai??i??aoAi??t dernier, le gouvernement a dAi??cidAi?? dai??i??assouplir les rA?gles dai??i??octroi des dAi??lais de paiement par les Commissions des chefs des services financiers (CCSF) pour les entreprises qui ont des dettes sociales et fiscales. Ces mesures ont Ai??tAi?? essentielles pour limiter l’explosion des dAi??faillances d’entreprises et du chA?mage.

Le gouvernement table aujourdai??i??hui sur une croissance de 1,5% en 2010, cai??i??est encourageant mais pas suffisant : en dessous de 2%, lai??i??Ai??conomie franAi??aise continue de dAi??truire des entreprises et des emplois. Or ce ne sont pas les liquiditAi??s qui manquent : « Le succA?s des augmentations de capital opAi??rAi??es par les banques prouve que lai??i??argent circule mais quai??i??il nai??i??est pas investi dans lai??i??Ai??conomie rAi??elle. Poursuivre dans cette voie revient Ai?? saboter les efforts de relance et la signature de la France pour emprunter », sai??i??insurge HervAi?? Lambel, « La consommation ne pourra Ai??ternellement soutenir lai??i??activitAi??. Dai??i??ailleurs, elle stagne aujourdai??i??hui du fait de lai??i??envolAi??e du chA?mage. »