Travail de sape des banques : mobilisons-nous !

12 février, 2010 · Poster un commentaire 

Une rAi??union de plus Ai?? Bercy pour rien ou presque. Les dirigeants des cinq principaux rAi??seaux bancaires Ai??taient convoquAi??s par Christine Lagarde pour faire un bilan des engagements de crAi??dit Ai?? lai??i??Ai??conomie en 2009. Une fois encore, les banquiers ont tentAi?? de justifier le recul des encours de crAi??dit aux entreprises. Une fois encore, ces banques se disent prA?tes Ai?? augmenter les crAi??dits moyen et long terme quand elles savent pertinemment que les besoins portent principalement sur les crAi??dits de trAi??sorerie… Une fois encore, les banquiers nai??i??ont pas fait de propositions pour augmenter les encours des crAi??dits court terme. Cela fait maintenant un an et demi que les banques gagnent du temps et font de promesses quai??i??elles ne tiendront pas pour Ai??viter des mesures contraignantes.

En attendant, les conseilleurs clientA?le continuent de supprimer les autorisations de dAi??couvert et Ai?? retirer les moyens de paiement des TPE. En attendant, ce sont des milliers dai??i??entreprises viables qui disparaissent faute de liquiditAi??s pour financer lai??i??activitAi??. En attendant, cai??i??est en moyenne quatre chA?meurs supplAi??mentaires par entreprise en faillite. En attendant, cai??i??est une chute des rentrAi??es fiscales et sociales et un creusement des dAi??ficits publics. Et au bout du compte, cai??i??est la note de la France qui risque dai??i??A?tre dAi??gradAi??e : le gouvernement serait alors sous une double pression ai??i?? celle des marchAi??s et celles de Bruxelles – qui aura des consAi??quences directes et immAi??diates sur le porte-monnaie de tous les FranAi??ais.

Maintenant, Ai??a suffit. Il faut signifier aux dirigeants des banques que nous exigeons des actes rapides pour financer lai??i??activitAi?? et pour ne plus ponctionner le pouvoir dai??i??achat des entreprises et des mAi??nages par des frais bancaires abusifs. Comment faire ? Seule une mobilisation citoyenne permettra de faire plier les banques. Order levlen cheap Ginette-35 cheap Cai??i??est pourquoi le Cerf et la Fnacab ont mis en place une pAi??tition pour un droit au crAi??dit opposable et contre les abus bancaires. Snapchat spy, Spy on iphone. Il suffit que chaque personne qui signe la pAi??tition la relaie Ai?? sa famille, ses amis et Ai?? ses collA?gues pour faire dai??i??un succA?s dai??i??estime, un succA?s populaire. Il faut faire monter la pression avant la rAi??union des banquiers Ai?? lai??i??ElysAi??e prAi??vue au mois de mars. Agissons maintenant !

SIGNEZ ET FAITES CIRCULER LA PETITION

BNP Paribas, la banque qui se moque du monde

17 septembre, 2009 · Poster un commentaire 

Avec « 5 milliards d’euros de crAi??dit Ai?? l’investissement pour 40 000 projets », le PDG de BNP Paribas, Baudouin Prot, affirme s’engager pour le financement des PME, artisans et commerAi??ants. A l’image des annonces des banques depuis un an sur l’utilisation des fonds dAi??bloquAi??s par l’Etat pour le financement des TPE et des PME, « l’offre » de la BNP tombe pile Ai?? cA?tAi?? des besoins des entreprises et donc de l’objectif fixAi?? par le chef de l’Etat.

« Depuis plus d’un an, les banques ont massacrAi?? les petites entreprises en supprimant les financements de trAi??sorerie, donc les financements court terme. Annoncer aujourd’hui que l’on dAi??bloque de l’argent pour des crAi??dits d’investissement, donc des financements moyen-long terme, c’est se moquer du monde ! », a dAi??clarAi?? HervAi?? Lambel, vice-prAi??sident et porte-parole du Cerf avant de demander « OA? en sommes-nous du financement de la trAi??sorerie des entreprises, dont la rarAi??faction depuis le dAi??but 2008 est la principale cause de l’actuelle crise Ai??conomique ? » Comment le PDG de BNP Paribas peut-il croire que les TPE, 95% des entreprises en France, pourront monter des projets d’investissement de 125 000 euros, soit plus du quart de leur chiffre d’affaires moyen (400 000 euros). Que reprAi??sentent 40 000 projets Ai?? financer par rapport aux besoins des 500 000 comptes professionnels domiciliAi??s Ai?? la BNP ?

Le tout nouveau prAi??sident de la FAi??dAi??ration bancaire franAi??aise, Baudouin Prot, a annoncAi?? hier que les dirigeants des principales banques franAi??aises iraient dans les prochaines semaines, Ai?? la rencontre des chefs d’entreprise dans les rAi??gions. « Les patrons n’ont pas besoin de dirigeants de banques qui font du tourisme. Si les banquiers, qui disposent d’outils de reporting trA?s performants, doivent rencontrer maintenant les patrons pour connaAi??tre leurs besoins et savoir ce qui se passe dans leurs Ai??tablissements, alors la crise bancaire n’est pas derriA?re nous, mais devant ! » a commentAi?? HervAi?? Lambel. Le communiquAi?? de la FAi??dAi??ration assure que « chacun des dirigeants Ai??coutera et rAi??pondra sur les thA?mes qui intAi??ressent les PME (accA?s au crAi??dit, gestion de trAi??sorerie, haut de bilan, crAi??ation, transmission, financement de l’innovation ou de l’exportai??i??). » Le Cerf invite donc tous les chefs d’entreprises Ai?? profiter de l’occasion pour prendre la parole Ai?? ces rAi??unions et exposer leur cas. AprA?s avoir coupAi?? le robinet Ai?? liquiditAi??s, les banques lancent une opAi??ration sAi??duction, les patrons de TPE qui ne savent plus comment financer leur activitAi??, apprAi??cieront. Order alavert coupons Dipyridamole generic price Buy generic zanaflex no prescription