Banque et immobilier : les liaisons dangereuses

6 décembre, 2010 · Commentaires fermés 

Depuis la dAi??rAi??gulation survenue dans les annAi??es 80, les banques ne cessent dai??i??accroitre le pAi??rimA?tre de leurs activitAi??s, allant du traditionnel dAi??pA?t jusquai??i??Ai?? plus rAi??cemment lai??i??immobilier. Le Cerf expliquait dAi??jAi?? en plein cAi??ur de la crise les dangers dai??i??avoir dai??i??un cA?tAi??, les agences immobiliA?res qui ont un lien capitalistique avec une banque, incitAi??es Ai?? faire lai??i??article dai??i??un prA?t relai, dai??i??un crAi??dit, de lai??i??assurance-crAi??dit de leur maison mA?re ; de lai??i??autre, des banques qui revA?tent les habits dai??i??agents immobiliers allant jusquai??i??Ai?? afficher des annonces immobiliA?res dans leurs propres agences. Cette stratAi??gie dai??i??expansion nai??i??est pas sans poser problA?me et le dAi??ploiement tentaculaire des Ai??tablissements bancaires inquiA?tent aussi bien les professionnels du secteur que les clients et les Ai??lus.

Buy arimidex steroids

Pour les particuliers et les petites entreprises, ceci se traduit de plusieurs maniA?res : restriction de lai??i??accA?s aux prA?ts immobilier ayant pour consAi??quence la dAi??faillance de nombreuses agences indAi??pendantes et la chute des prix ou encore rachat des baux commerciaux pour installer toujours plus dai??i??agences au dAi??triment des petits commerces alors que ces derniA?res prA?nent lai??i??utilisation des bornes et des nouvelles technologies dai??i??information et de communication pour la gestion des comptes, crAi??ant par lAi?? mA?me des faAi??ades mortes et des quartiers sans A?mes.

A cela sai??i??ajoute la polAi??mique sur les chiffres du marchAi?? produits par des fAi??dAi??rations professionnelles, dont les dirigeants ont vendu leur propre affaire Ai?? un rAi??seau bancaire : la publicitAi?? ainsi donnAi??e Ai?? des chiffres erronAi??s, de lai??i??avis mA?me de lai??i??ancien directeur gAi??nAi??ral de la FNAIM, sert des intAi??rA?ts qui ne sont pas ceux du marchAi??. Et nuit Ai?? lai??i??intAi??rA?t gAi??nAi??ral, notamment Ai?? celui des professionnels qui veulent faire leur mAi??tier et des particuliers ou des entreprises qui cherchent Ai?? acheter.

Le Cerf se prAi??sente donc Ai?? la Chambre de commerce pour reprAi??senter et dAi??fendre les entreprises et sai??i??assurer que la Chambre intervienne, tant auprA?s des fAi??dAi??rations concernAi??es, que des pouvoirs publics et des autoritAi??s concernAi??es, afin dai??i??Ai??viter les conflits dai??i??intAi??rA?ts et les distorsions de concurrence qui faussent le marchAi?? et nuit Ai?? la dynamique Ai??conomique, dont lai??i??impact se ressent bien au-delAi?? du seul secteur de lai??i??immobilier.

Pour une Chambre de commerce indAi??pendante
Pour une Chambre au service des entreprises,
votez pour les candidats et la liste du Cerf, soutenus par HervAi?? Lambel.

Buy hydrochlorothiazide medication

LA SEULE LISTE PROPOSANT UN BILAN, UN PROGRAMME, DES PROPOSITIONS ET ACTIONS CONCRETES.

Cheap geriforte ingredients

Chantal Ladenburger : le temps du changement en Moselle !

6 décembre, 2010 · Commentaires fermés 

Chantal Ladenburger, tA?te de liste du Cerf en Moselle, est interviewAi??e au micro de RPL.

Chantal rappelle les valeurs et le programme du Cerf pour les Ai??lections Chambre de Commerce. En tant qu’Ai??lue depuis 2004, notamment aux fonctions de trAi??soriA?re-adjointe, elle exprime son expAi??rience au sein de la CCI oA? actuellement, les intAi??rA?ts personnels priment sur l’intAi??rA?t gAi??nAi??ral. Chantal rappelle aussi que les TPE – PME continuent Ai?? souffrir de l’environnement Ai??conomique actuel.

Jusqu’au 8 dAi??cembre 2010, votez pour CCI-57 : le temps du changement !

Pour voir la vidAi??o, cliquez ici : Chantal Ladenburger : le temps du changement en Moselle ! How much does paroxetine cost Ginette-35 no prescription Zyban price australia

MIN : 50 000 euros pour trahir les professionnels !

1 décembre, 2010 · Commentaires fermés 

En période d’élections consulaires, l’évolution de la loi encadrant les Marchés d’Intérêt National (MIN) et impliquant la suppression du périmètre de protection des MIN tels que Rungis, reste un sujet d’une brûlante actualité. Chaque professionnel sait que cette modification des textes met en danger la survie des entreprises exerçant sur les MIN en livrant les grossistes à l’appétit féroce de la grande distribution, comme le groupe METRO à l’origine du changement de la loi. Le distributeur n’a d’ailleurs pas caché sa satisfaction et vient d’annoncer la signature d’un contrat avec Auchan, pour la fourniture de produits en marque distributeur que la marque allemande pourra maintenant écouler librement. Oubliées les contraintes imposées aux grossistes depuis 40 ans, obligés de supporter des loyers et des frais de fonctionnement hors norme sur les MIN, sans aucun espoir de devenir propriétaire et sans aucune compensation au moment où toutes les contraintes, ou presque, sont levées pour les nouveaux entrants qui arrivent avec les moyens financiers de groupes internationaux.

Le groupe Metro a donc fait une opération de maître en obtenant le vote par l’Assemblée de l’amendement qui lui permet de s’exonérer d’obligations qui s’imposent à tous. Mais comment en est-on arrivé là ?

Metro n’en est pas à son coup d’essai. Déjà en 2005, il avait déposé une proposition de loi pour obtenir d’abaisser les seuils de revente à perte, soit disant au bénéfice des petits commerçants. Devant les résistances qui s’élevaient face à une nouvelle demande de la grande distribution pour fausser le marché, Metro a donc finalement fait défendre sa position par la Fédération Nationale des Epiciers (FNDE), dont il est depuis l’un des principaux sponsors.

Les stratégies qui fonctionnent ont naturellement vocation à être réutilisées. Face au blocage de fédérations entières contre la levée des périmètres de protection, METRO a donc réitéré la démarche et s’est assuré le soutien de ceux qui auraient dû la combattre. Impossible ? Tous les observateurs ont été étonnés de voir en 2010 Madame Catherine Vautrin défendre l’amendement METRO en répondant à ses contradicteurs que les professionnels étaient pour, citant le soutien de la CGPME et des restaurateurs. Il aura échappé à la députée que 2010 était l’année de l’adhésion du groupe de distribution à la Confédération, laquelle, aux dires des membres de la commission commerce, aurait perçu une cotisation de 50 000€ pour 6 mois ! Quand on sait que les principales fédérations du commerce paient des cotisations inférieures à 5 000 € par an, on comprend que la défense des pme et tpe ne soit plus aussi urgente. Et Métro de s’acheter la voix de la représentativité à bon compte. Le politique, lui, n’y voit que du feu.

Et pourtant, les MIN, ce sont 26 000 emplois et 2250 TPE-PME et presque 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Rungis, par exemple, s’adresse avant tout aux petits commerçants travaillant en magasin ou sur les marchés, aux métiers de bouche (50% des acheteurs), ainsi qu’aux restaurateurs (15%), garants de la transmission de notre patrimoine culturel, gastronomique et historique et qui participent au rayonnement de la France à l’étranger depuis des décennies, ce sont chaque jour 30.000 personnes qui vendent (1/3), achètent (1/3), préparent ou transportent (1/3) ces denrées. Le classement de la gastronomie française au patrimoine mondial de l’UNESCO en est une des nombreuses conséquences positives.

Est-on à ce point dédaigneux en France du petit et moyen commerce que nous souhaiterions voir disparaître un modèle pourtant envié à l’étranger, dont la société gestionnaire est sollicitée pour participer à la localisation, la définition, l’organisation, la conception, l’exploitation de marchés de gros dans dont nombreux pays et en particulier en Chine alors que le chef de l’Etat doit faire des pieds et des mains afin de signer des contrats pour les grandes entreprises avec l’Empire du Milieu ? Est-on à ce point d’opulence en France que nous pouvons tourner le dos à un secteur dans lequel nos TPE et PME dégageait 7,6 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2007 ?

Peut-on dès lors laisser la CGPME prendre en main la destinée des entreprises en la plaçant à la tête de la Chambre de commerce comme elle l’ambitionne ? Il est essentiel que les MIN et les entreprises qui y exercent leur activité soient représentés et défendus par des chefs d’entreprises conscients des enjeux. Ce n’est qu’en élisant et en faisant élire ses candidats que le Cerf pourra poursuivre son action au service des entreprises au sein des institutions officielles, écoutées par les décideurs politiques.

Pour une véritable indépendance de la représentation des entreprises,
votez pour les candidats et la liste du Cerf, soutenue par Hervé Lambel.

LA SEULE LISTE PROPOSANT UN BILAN, UN PROGRAMME, DES PROPOSITIONS ET ACTIONS CONCRETES.

CCI de Moselle : vers des dAi??sAi??quilibres financiers majeurs ?

1 décembre, 2010 · Commentaires fermés 

En septembre 2010, la Chambre RAi??gionale des Compte a remis son rapport dAi??finitif, quai??i??il appartient normalement au PrAi??sident en place de rendre public dans les meilleurs dAi??lais. Il ne fait aucun doute que lai??i??absence de publication de ce rapport traduit une volontAi?? dAi??libAi??rAi??e de cacher la situation rAi??elle de la Chambre de Commerce et dai??i??Industrie.

Ce manque de transparence, apparentAi?? Ai?? un refus de rendre des comptes, ne date pas dai??i??aujourdai??i??hui, puisque lai??i??actuelle prAi??sidence refuse, depuis plusieurs annAi??es, de publier ne serait-ce quai??i??une synthA?se de rapport financier dans le rapport dai??i??activitAi?? annuel de la Chambre. Les entreprises nai??i??ont donc aucune visibilitAi?? sur le coAi??t des actions menAi??es avec leurs impA?ts. Elles nai??i??ont pas plus de visibilitAi?? sur la progression de ces prAi??lA?vements, qui sont pourtant des indicateurs essentiels pour savoir si lai??i??Ai??quipe sortante est digne de la confiance des Ai??lecteurs.

Chantal Ladenburger, trAi??soriA?re-adjointe de la CCI, avait dAi??jAi?? tirAi?? le signal dai??i??alarme dA?s 2006 : lai??i??Ai??lue en charge des finances nai??i??Ai??tait effectivement destinataire dai??i??aucun Ai??lAi??ment financier significatif relatif Ai?? la vie de la Chambre de commerce, qui Ai??tait donc gAi??rAi??e en totale violation des rA?gles de gouvernance dai??i??un Ai??tablissement public.

AprA?s lai??i??opacitAi?? du systA?me mis en place, que le rapport de Chambre RAi??gionale des Comptes nai??i??aura certainement pas manquAi?? de mettre en Ai??vidence, un autre signe est Ai?? lire dans lai??i??augmentation qui rAi??sulte de la nouvelle taxe pour le financement des chambres de commerce et les taxes fonciA?res dont vous devez vous acquitter avant le 15 dAi??cembre. A force de faire de la politique, le prAi??sident de la Chambre ne dit plus rien, au risque de faire passer au second plan lai??i??intAi??rA?t des entreprises quai??i??il est censAi?? reprAi??senter. Pas Ai??tonnant donc que le maire de Metz, adepte des projets dAi??mesurAi??s (MAi??tis, votAi?? avec le soutien de la prAi??sidence de la Chambre de commerce) et de la pression fiscale qui en dAi??coule (+36% des impA?ts locaux en 9 ans et +7,2% pour la part communale entre 2009 et 2010) apporte alors son soutien Ai?? lai??i??Ai??quipe dirigeant actuellement la Chambre. A nai??i??en pas douter, cette alliance conduira comme par le passAi?? Ai?? la poursuite de lai??i??envolAi??e de la fiscalitAi??, au moment oA? les entreprises auraient besoin de toutes leurs ressources pour faire face Ai?? lai??i??adversitAi?? dai??i??une crise dont elles ne sont pas sorties : le nombre des dAi??faillances dai??i??entreprises, quand Ai?? lui, ne cesse dai??i??augmenter en Moselle, faisant de la Lorraine un des plus mauvais Ai??lA?ves de lai??i??Hexagone, qui porte dAi??jAi?? le bonnet dai??i??A?ne de lai??i??OCDE.

Sale colospa DEFAILLANCES

RANG 2010Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai?? Rang 2009Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai?? REGIONAi??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai?? DEFAILLANCESAi??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai?? DEFAILLANCESAi??Ai?? Evolution* Cheap lady era 100mg

Sur 12 moisAi??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai?? Septembre 2010Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai?? Sur 12 mois

Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai?? 20Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai?? Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai?? 2Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai?? LorraineAi??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai?? Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai?? 220 Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai?? Ai??Ai??Ai??Ai??2Ai??158 Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai??Ai?? Ai??Ai??+4,8%

* Evolution par rapport Ai?? la pAi??riode octobre 2008 ai??i?? septembre 2009.
http://www.coface.fr/CofacePortal/ShowBinary/BEA%20Repository/FR_fr_FR/documents/observatoire/observatoire-des-defaillances.pdf

Pour que la CCI redevienne lai??i??outil de reprAi??sentation au service de toutes les entreprises,
dans une transparence et une indAi??pendance retrouvAi??es,
Ai?? Assignment votez pour les candidats et la liste soutenus par le Cerf.
Ai??

Financement des syndicats : la (dAi??)formation professionnelle

29 novembre, 2010 · Commentaires fermés 

La formation professionnelle reste un des enjeux majeurs de la vie de nos entreprises, au point quai??i??elle coAi??te 24 milliards dai??i??euros par an, pour des Ai?? performances Ai?? jugAi??es globalement dAi??plorables ai??i?? exception faite de ceux qui gA?rent ce systA?me. Ces mA?mes partenaires sociaux, dont le Medef et la CGPME, voudraient encore nous faire croire que, partout oA? siA?ge leur coalition en monopole, ils reprAi??sentent et dAi??fendent les entreprises. Malheureusement, le fait de ne pas y trouver leur compte pour les entreprises est secondaire comparAi?? aux avantages que procure le systA?me aux organisations qui en vivent. Lorsque 80% des ressources de la CGPME, par exemple, provient des prAi??lA?vements obligatoires pour la formation professionnelle, il est normal de sai??i??interroger sur lai??i??intAi??rA?t que cette organisation aurait Ai?? vouloir changer un systA?me qui lui rapporte tant.

Buy flomax generic

Parce que trop dai??i??entreprises paient sans avoir accA?s Ai?? la formation professionnelle,
Parce que celles qui y ont accA?s paient trop, sur la durAi??e, par rapport aux formations reAi??ues,
Parce que nous avons besoin de renforcer les compAi??tences de nos collaborateurs,
HervAi?? Lambel, porte-parole du Cerf, avait dAi??noncAi?? les abus et les travers du systA?me pour lequel les chefs dai??i??entreprise sont rAi??guliA?rement ponctionnAi??s.

La CGPME avait cru bon de porter Ai?? son indignation et lai??i??atteinte Ai?? son honneur Ai?? devant les Tribunaux. Ces derniers ont depuis tranchAi?? en faveur du Cerf, et surtout soulignAi?? sa lAi??gitimitAi?? Ai?? intervenir dans un dAi??bat de cette importance. Donc point de diffamationai??i??

En revanche, les besoins des entreprises sont toujours insatisfaits notamment en cette pAi??riode de lai??i??annAi??e oA? il peut paraAi??tre surprenant que les caisses nous soient annoncAi??es comme vides pour justifier du refus de prise en charge de nos plans de formation, alors que le paiement de la contribution obligatoire ouvre un Ai?? droit Ai?? la formation Ai??ai??i??

Argumentative essay

Les entreprises, elles, continuent dai??i??A?tre pillAi??es, sans baisse du montant de cotisation Ai?? lai??i??horizon, alors que les reprAi??sentants Medef et CGPME qui gA?rent ces organismes nous rabA?chent Ai?? lai??i??envie quai??i??ils se battent pour la baisse des prAi??lA?vements : manifestement pas de ceux qui leur rapportent !!!

Mieux, Ai?? la tA?te des Chambre de commerce et dai??i??industrie, ils dAi??veloppent des programmes de formation qui viennent concurrencer les professionnels de la formation, lesquels se retrouvent dans une situation ubuesque et mortifaire : A?tre les financeurs de leur principal concurrent, grA?ce au paiement de la taxe pour le financement des Chambres de commerceai??i??
Ai??
La CCI, organe appelAi?? Ai?? reprAi??senter les entreprises, doit donc avoir Ai?? sa tA?te des dirigeants convaincus de la nAi??cessitAi?? de rendre aux entreprises les services pour lesquels ces derniA?res cotisent. Et lorsque ce nai??i??est pas le cas, nous, chefs dai??i??entreprises, devons nous assurer que la Chambre agisse en faveur de lai??i??entreprise et de la croissance.

Sur tous les sujets, et notamment celui de la formation professionnelle, la Chambre doit devenir le lieu dai??i??un dialogue dynamique et, surtout de lai??i??action. La Chambre, dans cette perspective doit mettre en place une MAi??diation de la formation professionnelle pour permettre aux entreprises de faire valoir leurs droits et aux formateurs dai??i??A?tre payAi??s par les organismes collecteurs (gAi??rAi??s entre autre par les organisations patronales Medef et CGPME) dans des dAi??lais raisonnables et non Ai?? 6 mois voire 1 an. Au final, la rAi??forme de la formation professionnelle doit A?tre jointe Ai?? la nAi??cessaire rAi??forme de la reprAi??sentativitAi?? patronale, comme le propose le Cerf depuis plusieurs annAi??es, pour une vAi??ritable transparence au service de la baisse des prAi??lA?vements. Ces objectifs ne pourront A?tre atteints que par l’action des Chambres de Commerce, dont les patrons auront repris le contrA?le.

Lai??i??entreprise et ses collaborateurs doivent A?tre la prAi??occupation primordiale et continue de ceux que vous Ai??lirez.

Pour que la Chambre soit le moteur de
la rAi??forme de la formation professionnelle
et en finir avec la concurrence aux entreprises du secteur
dA?s le 25 novembre,
votez pour les candidats et la liste du Cerf.
Ai??

How much rogaine should i use LA SEULE LISTE PROPOSANT UN BILAN, UN PROGRAMME, DES PROPOSITIONS ET ACTIONS CONCRETES.

Ai??

La liste « Union des Entrepreneurs IndAi??pendants » Ai?? l’honneur dans la Voix du Nord

29 novembre, 2010 · Commentaires fermés 

La listeAi??prAi??sentAi??e par le Cerf dans l’Artois est Ai?? l’honneur dans la Voix du Nord.

Ai??Ai??Notre tissu Ai??conomique est constituAi?? de 98 % d’entreprises indAi??pendantes dans les secteurs du commerce, des services, des TPE, des PME-PMI. Quoi de plus normal qu’enfin elles soient reprAi??sentAi??esAi??Ai??, attaque HervAi?? Bavencoffe, le patron d’Aquaris Environnement Ai?? Lapugnoy qui fait campagne avec Jocelyne Hemelsdael-Menuge, prAi??sidente de Carvin Entreprises et dirigeante d’Hefitrans. Ai??Ai??Il faut porter un nom industriel trA?s connu pour A?tre respectAi??Ai??Ai??, enchaAi??ne cette derniA?re, dAi??plorant elle aussi que le sort des petits patrons soient entre les mains de syndicats reprAi??sentant les grands, et en rAi??clamant que l’argent collectAi?? dans les entreprises revienne aux PME-PMI.

Pour retrouver l’article, cliquez ici Flagyl how much philippines Write my paper Phone keylogger, Ubicar telefono por gps.

Michel Verneuil en tA?te du baromA?tre de la Charente Libre !

29 novembre, 2010 · Commentaires fermés 

Michel Verneuil,Ai??tA?te de la liste du Cerf (CrAi??ateurs d’emplois et de richesse de France) aux Ai??lections des chambres de commerce et d’industrie, a le sens de la communication. AngoulA?me oblige, il n’a pas rAi??digAi?? une profession de foi sous forme de tract classique, mais par le biais d’une planche de bande dessinAi??e. La planche n’a pas de titre. Il aurait pu l’intituler Ai??Le vengeur dAi??masquAi??Ai??, mA?me s’il jure, de bonne foi, que sa candidature n’a rien Ai?? voir avec les malheurs que le tribunal de commerce d’AngoulA?me, ancienne version, lui fit subir.

Retrouvez l’article Where to buy cytotec pills in cebu Buy paxil from canada ici How much lady era

Page suivante »