Caisse des dAi??pA?ts : un acteur Ai?? part dans le financement dans lai??i??Ai??conomie

4 juin, 2010 · Poster un commentaire 

La Caisse des dAi??pA?ts et consignations (CDC) confirme son virage entrepris il y a trois ans. Le financement des entreprises est devenu son urgence. « Il sai??i??agit dai??i??un dAi??fi majeur pour la croissance du pays que de soutenir en fonds propres les PME franAi??aises, aujourdai??i??hui encore trop dAi??pendantes du crAi??dit bancaire et de la conjoncture. Cette insuffisance de fonds propres est une des causes du manque dai??i??entreprises de taille moyenne de notre pays. En effet, on compte 1,5 fois plus de PME/ETI de 250 Ai?? 5000 salariAi??s en Allemagne quai??i??en France. Les crAi??ations dai??i??emplois potentielles sont immenses », dAi??clare son directeur gAi??nAi??ral, Augustin de Romanet dans un communiquAi?? de presse. Le Cerf se fAi??licite de cette rAi??orientation de la mission dai??i??intAi??rA?t gAi??nAi??ral de la CDC qui vise Ai?? rendre les TPE-PME moins dAi??pendantes de leur banquier et Ai?? soutenir leur dAi??veloppement Ai?? moyen et long terme.

Le Cerf a expliquAi?? depuis longtemps que si les liquiditAi??s ne manquent pas, elles ont Ai??tAi?? dAi??tournAi??es du financement de l’Ai??conomie rAi??elle etAi??les CrAi??ateursAi??ont fait Order sinequan dosage une sAi??rie de propositions pourAi??relancerAi??l’activitAi?? : la Caisse de dAi??pA?ts veut donc pallier aux dAi??faillances du marchAi?? notamment au resserrement du crAi??dit bancaire et Ai?? la fragilisation des fonds dai??i??investissement privAi??s. Lai??i??institution publique se prAi??sente aujourdai??i??hui comme le premier apporteur en fonds propres des PME franAi??aises avec 1,7 milliard dai??i??euros investis en 2009 et 1060 PME financAi??es depuis 2007. La CDC, cai??i??est Ai??galement plus de 30% du financement des entreprises en amorAi??age. Cette annAi??e, la CDC compte financer 475 PME et 28 000 TPE dans le cadre de la convention « Agir pour lai??i??emploi« . Augustin de Romanet a notamment insistAi??Ai?? sur le fait que la CDC dispose dAi??sormais dai??i??une offre de financement en fonds propresAi?? adaptAi??e aux besoins des entreprises franAi??aises quels que soient leur taille, leur dAi??veloppement et leur implantation gAi??ographique. Lai??i??orientation du chef dai??i??entreprise vers le financement adAi??quat se fait via le site www.appuipme.fr mis en place par la CDC, OsAi??o, le FSI et le MAi??diateur du crAi??dit.

Le Cerf se rAi??jouit Ai??galement de voir reprise Assignment sa proposition de mobiliser davantage lai??i??Ai??pargne rAi??glementAi??eAi?? des mAi??nages – Livret A et LDD – pour abonder les besoins de financement des entreprises. Lors de son audition devant la Commission DAi??veloppement durable et AmAi??nagement du territoire, Augustin de Romanet a fait valoir devant les dAi??putAi??s que la recentralisation dai??i??une partie des fonds dAi??posAi??s sur le Livret A et le LDD Ai?? la Caisse des dAi??pA?ts permettrait de prA?ter encore davantage. Aujourdai??i??hui, la CDC ne perAi??oit que 62% des sommes versAi??es, soit un plafond de 160 milliards dai??i??euros, les banques conservant le reste. Augustin de Romanet a Ai??galement Ai??voquAi?? sur Radio BFM, la possibilitAi?? dai??i??utiliser le Fonds de rAi??serve pour les retraites (FRR) dont il est prAi??sident du directoire : 34,5 milliards dai??i??euros actuellement placAi??s en actions et obligations, et bloquAi??s jusquai??i??en 2020, pourraient entre temps alimenter lai??i??Ai??conomie rAi??elle. Une bonne idAi??e que le Cerf soutient dai??i??autant plus que ce fonds est alimentAi?? par les entreprises, le bon sens voudrait quai??i??elles soient donc les premiA?res Ai?? en bAi??nAi??ficier. Les TPE-PME sont les premiers moteurs de lai??i??activitAi?? et de la crAi??ation dai??i??emplois. Iphone spyware, How to hack messages in iphone.

Pas d’aprA?s-crise sans les TPE

5 octobre, 2009 · Poster un commentaire 

L’exAi??cutif prAi??pare l’aprA?s-crise. Le prAi??sident de la RAi??publique a annoncAi?? aujourd’hui son plan d’action en faveur du financement des PME. 2 milliards d’euros sont dAi??bloquAi??s pour permettre aux entreprises de renforcer leurs fonds propres : 1 milliard d’euros seront gAi??rAi??s par le fonds stratAi??gique d’investissement (FSI) et disponibles dA?s aujourd’hui (interventions directes, obligations convertiblesai??i??) et 1 milliard par OsAi??o Ai?? partir du 1er novembre (prA?ts participatifs). Le Cerf salue donc la volontAi?? du prAi??sident de la RAi??publique de s’attaquer Ai?? une faiblesse structurelle des entreprises franAi??aises, l’insuffisance de fonds propres. Par ce plan de 2 milliards d’euros, le gouvernement s’emploie en effet Ai?? sauver et Ai?? dAi??velopper les trA?s grosses PME et les ETI – les Entreprises Ai?? Taille IntermAi??diaire, 250 Ai?? 5000 salariAi??s, ne sont que 460 en France… La Tribune annonce de plus que le ticket moyen du fonds de consolidation et de dAi??veloppement des entreprises s’Ai??lA?verait Ai?? 10 millions d’euros, soit une centaine de projets ! Mais en se bornant Ai?? cela, l’exAi??cutif laisserait de cA?tAi?? les TPE-PME les plus fragiles, 95% des entreprises, 60% des emplois, qui auraient pourtant pu devenir les PME de demain et les ETI d’aprA?s-demain mais qui n’accA?deront pas Ai?? ces nouvelles aides.

Certes, le Cerf n’oublie pas que chef de l’Etat a oeuvrAi?? pour restaurer la trAi??sorerie des TPE avec une sAi??rie de mesures largement inspirAi??es des propositions du Cerf : remboursement anticipAi?? de TVA, dAi??lais de paiement accordAi??s aux entreprises sur les crAi??ances sociales et fiscales, garantie OsAi??o pour renforcer la trAi??sorerie, « ZAi??ro charges » Ai?? l’embauche dans les TPE de moins de dix salariAi??s, modification des seuils d’accA?s aux marchAi??s publics, accAi??lAi??ration des paiements des administrations… Mais ces mesures permettent tout juste aux petites entreprises de maintenir la tA?te hors de l’eau et n’empA?cheront pas beaucoup d’autres de couler. L’exAi??cutif reste malheureusement aveugle sur la situation Ai??conomique et financiA?re des TPE, notamment par l’insuffisance chronique des informations remontAi??es : lai??i??Insee nai??i??a pas de visibilitAi?? rAi??elle sur les TPE qui rAi??alisent moins de 1 500 000 euros de chiffre dai??i??affaires ; moins de 750 000 euros pour la Banque de France alors que le chiffre dai??i??affaires moyen d’une TPE est infAi??rieur Ai?? 400 000 euros. A partir de cette derniA?re rAi??alitAi??, un ticket moyen d’une participation minoritaire Ai?? 10 millions d’euros laisse rA?veur ! L’ExAi??cutif reste d’autant plus aveugle que les syndicats patronaux ignorant les TPE ou craignant sans doute d’importuner le prAi??sident de la RAi??publique avec des TPE dont la survie dAi??pend d’un dAi??couvert de 5000 voire de 2000 euros, prAi??fA?rent se donner une apparence de modernitAi?? et discuter de l’avenir de nos entreprises innovantes. Or, aprA?s le soutien aux banques et aux grandes entreprises, aujourd’hui aux grandes PME et Entreprises Innovantes, il manque plus que jamais la crAi??ation de fonds destinAi??s et adaptAi??s spAi??cifiquement au financement des TPE-PME : toute action Ai?? destination d’acteurs aussi nombreux que les TPE a les effets de levier et de diffusion Ai?? l’Ai??conomie les plus importants. Le Cerf a fait des propositions en ce sens pour mieux flAi??cher des ressources existantes plutA?t que d’augmenter la dette de l’Etat. Cheap geriforte syrup Purchase lady era review Purchase lady era reviews