GrA?ve dans le RER A : le Cerf rAi??clame toujours la garantie du service

15 décembre, 2009 · Poster un commentaire 

DAi??jAi?? six jours que les conducteurs du RER A ont entamAi?? une grA?ve illimitAi??e. Cette ligne qui dessert notamment le quartier de la DAi??fense est empruntAi?? chaque jour par un million de personnes, en trA?s grande majoritAi?? des salariAi??s qui se rendent Ai?? leur travail et qui sont aujourdai??i??hui contraints de prendre leur voiture ou de rester chez eux. Le Cerf juge indAi??cent ce pouvoir de nuisance Ai?? lai??i??encontre de salariAi??s comme eux, mais souvent moins payAi??s quai??i??eux : selon le journal Les Echos, les conducteurs de RER touchent de 2200 Ai?? 2700 euros brut par mois auxquels il faut ajouter une prime de 600 Ai?? 650 euros pour les horaires dAi??calAi??s, les dimanches et jours fAi??riAi??s.

Surtout, le Cerf nai??i??a pas oubliAi?? les dAi??gA?ts considAi??rables sur lai??i??Ai??conomie induits par les grA?ves de dAi??cembre 1995 : 10 000 entreprises mises en faillite, 40 000 emplois salariAi??s et 12 000 emplois non-salariAi??s dAi??truits. Sans surprise, les commerAi??ants du centre commercial Les Quatre Temps situAi?? Ai?? la DAi??fense dAi??plorent une chute de la frAi??quentation. « Si cela continue, ils vont nous faire trA?s mal », s’inquiA?te un gAi??rant de bar dans le journal 20 Minutes. En effet, une paralysie des transports, cai??i??est moins de chiffre dai??i??affaires et donc des difficultAi??s Ai?? payer les salaires. Ce sont aussi des conditions de travail inacceptables pour les employAi??s : quand un salariAi?? nai??i??est pas Ai?? son poste, cai??i??est facilement 30% de travail en plus pour les autres sachant quai??i??une TPE compte en moyenne trois salariAi??s. Les TPE ne peuvent pas se permettre de fonctionner au ralenti quand elles ont tant besoin de faire rentrer des liquiditAi??s.

Le Cerf avait dAi??jAi?? eu lai??i??occasion de critiquer la loi du 21 aoAi??t 2007 sur la continuitAi?? du service public dans les transports qui instaure un service garanti aux heures de pointe le matin et le soir : nettement insuffisant pour un service public vital pour lai??i??Ai??conomie organisAi?? en monopole, et des usagers qui ne disposent pas de moyen de transport alternatif. Si le droit de grA?ve ne peut A?tre remis en cause, il ne peut sai??i??apparenter Ai?? un droit de blocage dai??i??un service public du transport non soumis Ai?? la concurrence. Il existe dai??i??autres faAi??ons de se faire entendre qui ne pAi??nalisent pas lai??i??Ai??conomie et les salariAi??s. Cai??i??est pourquoi le Cerf rAi??clame toujours la garantie du service Ai?? toute heure de la journAi??e.

Les conducteurs du RER B ont annoncAi?? quai??i??ils vont Ai?? leur tour se mettre en grA?ve dA?s mardi, ce sera alors 800 000 personnes supplAi??mentaires qui se verront alors privAi??es de moyen de transport pour se rendre Ai?? leur travail. Les mAi??tros et bus pourraient Ai??galement sai??i??arrA?ter de circuler jeudi. Si les mAi??dias rappellent que chaque jour de grA?ve dans les transports, coAi??te des millions dai??i??euros Ai?? la RATP et Ai?? la SNCF, ils oublient de dire que cela coAi??te davantage encore Ai?? des TPE-PME qui ne peuvent compter sur des subventions et le soutien des politiques pour combler le trou dans la caisse. How much is alesse birth control Purchase kytril generic Cialis daily buy

GrA?ve illimitAi??e Ai?? La Poste Ai?? Paris : des milliers d’entreprises mises en danger

22 septembre, 2009 · Poster un commentaire 

Quatre syndicats de la Poste ont appelAi?? lundi Ai?? une grA?ve illimitAi??e dans les 185 bureaux de Paris. La CGT, Sud, la CFTC et FO dAi??noncent les 140 suppressions de poste au guichet ces neufs derniers mois. MA?me s’il apparaAi??t que cette grA?ve a Ai??tAi?? peu suivie le premier jour ai??i?? 17,3% des effectifs selon la direction ai??i?? les consAi??quences pour les entreprises risquent d’A?tre extrA?mement lourdes : en effet, toute grA?ve qui touche Ai?? la distribution du courrier entraAi??ne le blocage des rA?glements effectuAi??s par voie postale, donc des retards de paiement provoquant une aggravation des dAi??couverts et une augmentation des frais bancaires affAi??rents, voire des pAi??nalitAi??s de retard.

A l’heure oA? beaucoup de TPE-PME ont de graves problA?mes de trAi??sorerie, cette grA?ve risque de les fragiliser encore plus, et certaines pourraient ainsi A?tre conduites Ai?? dAi??poser le bilan comme ce fut dAi??jAi?? le cas lors des blocages de dAi??cembre 1995. Les syndicats qui ont appelAi?? Ai?? cette grA?ve illimitAi??e se rendraient alors responsables de la disparition d’entreprises et de la mise au chA?mage de leurs employAi??s, et montreraient une fois encore le dAi??calage entre leurs actions destructrices et leurs discours sur la prAi??servation des emplois et la dAi??fense des intAi??rA?ts des salariAi??s !

Le Cerf demande donc au gouvernement de garantir la continuitAi?? du service du monopole postal : la distribution du courrier est un service trop vital Ai?? l’Ai??conomie pour A?tre suspendu. Dans le cas oA? la continuitAi?? du service ne serait pas assurAi??e, le Cerf demande que La Poste soit contrainte de dAi??dommager les entreprises qui seraient pAi??nalisAi??es par cette grA?ve : tous les frais de trAi??sorerie gAi??nAi??rAi??s par ce mouvement social devront A?tre remboursAi??s sans dAi??lai. Dai??i??un point de vue pratique, le Cerf propose que les litiges qui rAi??sulteraient des demandes de remboursement liAi??es Ai?? la grA?ve puissent A?tre rAi??glAi??s par le MAi??diateur du CrAi??dit, qui verrait ainsi sa mission Ai??largie.

Order alesse onlinealesse birth control Buy nasonex spray Cheap ginette-35 Vote : Je soutiens la position du Cerf