HervAi?? Lambel dans « L’Hebdo Bourseplus »

8 novembre, 2010 · Commentaires fermés 

Buy combivent inhaler Homework Le PrAi??sident du Cerf s’exprime dans L’HebdoAi??Bourse Plus du vendredi 22 Octobre 2010, interviewAi?? par Aymeric de Gorre.

L’article souligne la montAi??e en puissance du Cerf et ses positions vis-Ai??-vis des Ai??lections CCI. Il y rappelle pourquoi il est important que les indAi??pendants, les TPE, et les PME se mobilisent pour cette Ai??lections cruciale Ai?? moins de 2 ans des prAi??sidentielles.

Lire l’article Bourse +

Pour s’abonner Ai?? l’Hebdo Bourse Plus Average cost of flomax

Mobilisation contre la rAi??forme des retraites : des syndicats une nouvelle fois hors sujet

24 juin, 2010 · Poster un commentaire 

L’intersyndicale – CGT, CFDT, FSU, Solidaires, Unsa, CFTC – appelle aujourdai??i??hui Ai?? une mobilisation contre la rAi??forme des retraites. PremiA?res consAi??quences : des arrA?ts de travail et manifestations, des perturbations dans les transports, des Ai??coles fermAi??es, des services publics au ralenti. Le Cerf dAi??plore que des syndicats dAi??montrent Ai?? nouveau leur irresponsabilitAi?? en bloquant encore lai??i??Ai??conomie : « Ces grA?ves fragilisent toujours plus les entreprises et en particulier les trA?s petites, alors que nous sommes toujours dans une crise profonde », sai??i??insurge HervAi?? Lambel, porte-parole du Cerf, « Ceux qui cessent le travail ont un salaire garanti, ce nai??i??est pas le cas des patrons indAi??pendants qui doivent travailler et crAi??er des richesses pour espAi??rer percevoir un revenu et garantir les salaires et les emplois de leurs Ai??quipes ».

Le Cerf dAi??plore que les syndicats soient arcboutAi??s sur des postures idAi??ologiques et lai??i??utopie de la retraite Ai?? 60 ans, et refusent de dire la vAi??ritAi?? aux FranAi??ais : « Au lieu de produire une connaissance utile, les syndicats manipulent lai??i??information pour tromper lai??i??opinion » regrette HervAi?? Lambel, « Alors quai??i??il faut trouver de lai??i??argent pour financer les retraites mais aussi lai??i??assurance maladie et la dAi??pendance, lai??i??indemnisation des chA?meurs, la construction de logementsai??i??, les syndicats disent : « Les riches paieront » et se gardent bien de dire aux FranAi??ais que dans les pays europAi??ens qui entourent la France, lai??i??A?ge lAi??gal de dAi??part Ai?? la retraite est Ai?? 65 ans ! « .

Enfin, le Cerf rappelle que les syndicats nai??i??ont aucune lAi??gitimitAi?? rAi??elle Ai?? remettre en cause la rAi??forme des retraites prAi??sentAi??e par Eric Woerth. En effet, les leaders qui sont en tA?te de cortA?ge nai??i??ont pas Ai??tAi?? Ai??lus au suffrage universel Ai?? lai??i??instar du prAi??sident de la RAi??publique et des parlementaires, seuls vAi??ritables reprAi??sentants du peuple : Ai?? la rentrAi??e, majoritAi?? et opposition seront appelAi??s Ai?? dAi??battre du texte et Ai?? lai??i??amender. « Nous assistons aujourdai??i??hui Ai?? une grande opAi??ration de lobbying visant Ai?? politiser le dAi??bat et donc Ai?? instrumentaliser la classe politique », regrette HervAi?? Lambel, « Il nai??i??appartient pas Ai?? la rue, manipulAi??e par des leaders syndicaux si peu reprAi??sentatifs, de dAi??terminer et de conduire la politique de la France, mais bien Ai?? nos reprAi??sentants rAi??els de faire les choix et de mener les actions dans lai??i??intAi??rA?t gAi??nAi??ral des FranAi??ais ».

Je vote contre la manipulation des FranAi??ais et des Ai??lus Cheap lady era sildenafil Buy xenical orlistat

Panmycin purchase

GrA?ves et blocages : quand la libertAi?? conduit au sabotage

3 mars, 2010 · Poster un commentaire 

AprA?s les raffineries Total, les contrA?leurs aAi??riens, les marins de la SNCM* et la CMN*, ce sont les salariAi??s des ports de marchandises qui ont bloquAi?? leur outil de travail la semaine derniA?re. A lai??i??origine de ce conflit, lai??i??Ai??chec des nAi??gociations sur lai??i??application de la rAi??forme portuaire au port de Nantes/Saint-Nazaire : la CGT a dai??i??abord dAi??cidAi?? de bloquer un paquebot neuf de lai??i??armateur italien MSC Magnifica. Puis, le syndicat nai??i??a pas supportAi?? que le prAi??fet ait rAi??quisitionnAi?? des non-grAi??vistes pour permettre au navire de quitter le port : dAi??nonAi??ant un dAi??lit dai??i??entrave Ai?? la grA?ve, la CGT avait donc appelAi?? tous les salariAi??s des ports franAi??ais Ai?? cesser le travail. Ainsi, lai??i??activitAi?? des ports de Marseille, du Havre, de Dunkerque et dai??i??autres a Ai??tAi?? perturbAi??e vendredi. De son cA?tAi?? la direction du constructeur STX a dAi??clarAi?? que la libAi??ration du navire Ai??tait la condition sine qua non pour signer une nouvelle commande avec lai??i??armateur italien et prAi??server lai??i??avenir du dernier grand chantier naval franAi??ais. Une nouvelle illustration du grand gA?chis, voire du sabotage, auquel nous ont habituAi??s les syndicats.

Une fois encore, le Cerf dAi??plore lai??i??attitude de ces syndicats qui n’hAi??sitent pas Ai?? agir contre les intAi??rA?ts Ai??conomiques des entreprises et donc contre les intAi??rA?ts des salariAi??s quai??i??ils sont pourtant censAi??s dAi??fendre. Surtout, la cogestion de fait des syndicats a conduit au dAi??crochage des ports franAi??ais dans la compAi??tition internationale au profit dai??i??Anvers, Rotterdam ou encore Barcelone. Idem pour les chantiers navals. Selon l’Observatoire des coAi??ts de passage portuaire, en 2005, le coAi??t de manutention du Port de Marseille est 50 % plus Ai??levAi?? qu’Ai?? Anvers, un tiers plus cher que ceux des autres ports mAi??diterranAi??ens et 20 % plus cher qu’Ai?? Rotterdam : le nombre d’EVP* manutentionnAi??s Ai?? Fos serait de 350 par an et mA?tre de quai en 2002, contre 400 au Havre et 1300 Ai?? Anvers. Le nombre de conteneurs traitAi??s par mA?tre linAi??aire au Havre ou Ai?? Marseille reprAi??sente en moyenne le quart de la performance du port d’Anvers. Le sAi??nateur Charles Revet constate dans son rapport sur le projet de loi portant rAi??forme portuaire de 2008, que Ai?? la perte de compAi??titivitAi?? de nos ports prive notre pays de dizaines de milliers d’emplois dans le secteur des transports et de la logistique. Ai??.Ai?? Et la mA?me CGT qui bloque les ports prAi??tend relancer le fret ferroviaireai??i?? Le Cerf dAi??plore quai??i??aucune leAi??on du passAi?? nai??i??ait Ai??tAi?? apprise et que des syndicats de salariAi??s continuent par leurs actions Ai?? porter atteinte Ai?? la rAi??putation des ports franAi??ais et par ricochet aux emplois.

A lai??i??Ai??vidence, les syndicats actuels ne peuvent A?tre considAi??rAi??s comme des interlocuteurs crAi??dibles. Surtout, la reprAi??sentativitAi?? ne devrait jamais A?tre reconnue Ai?? ceux qui bloquent, dAi??gradent leur outil de production voire s’approprient des biens publics ou privAi??s. Cai??i??est pourquoi le Cerf plaide pour que la reprAi??sentativitAi?? soit issue d’une Ai??lection au suffrage universel afin de faire Ai??lire des reprAi??sentants syndicaux, soucieux des intAi??rA?ts Ai??conomiques des entreprises, de leur compAi??titivitAi?? et de leur rentabilitAi??, dans lai??i??intAi??rA?t des salariAi??s et des emplois.
Micronase nombre generico

Je souhaite rAi??agir, commenter, proposer, soutenir Amantadine generic

Ai??

*SNCM : SociAi??tAi?? Nationale Corse MAi??diterranAi??e
*CMN : Compagnie MAi??ridionale de Navigation
*EVP : Equivalent Vingt Pieds, unitAi?? de mesure en transport intermodal Aricept for sale uk

Le Cerf dAi??nonce un sabotage national par les grA?ves !

29 janvier, 2009 · Poster un commentaire 

Chaque fois quai??i??un salariAi?? est empA?chAi?? de venir au travail, cai??i??est, en moyenne, plus de 30% des effectifs des TPE qui sont absents : aucune administration ou grande entreprise ne saurait fonctionner de la sorte. Pire, les syndicats refuseraient lai??i??augmentation de la charge de travail que cela reprAi??senterait pour les autres collaborateurs. Plus de 90% des entreprises sont pourtant concernAi??es. Et les revenus de plus de 25 millions de concitoyens dAi??pendent de ces entreprises.

Dans le mA?me esprit, alors que chacun sait la crise Ai??conomique Ai?? laquelle nous sommes confrontAi??s et les problA?mes insurmontables de trAi??sorerie que subissent les TPE, un blocage de poste ou de train, ce sont autant de factures et de rA?glements qui sont bloquAi??s, aggravant encore plus la situation dai??i??entreprises dAi??jAi?? largement affaiblies, pour certaines Ai?? lai??i??agonie : les dAi??faillances pour 2008 ont dAi??jAi?? progressAi?? de plus de 17%.

Affichant avec fiertAi?? le nombre de leurs manifestants, les organisations syndicales coupables de lai??i??organisation dai??i??un sabotage Ai?? grande Ai??chelle se gardent bien dai??i??exhiber un autre trophAi??e, honteux celui-lAi?? : Hyzaar vs generic Cheap fincar tablets Order lady era side les grA?ves de 1995 avaient provoquAi?? plus de 10 000 dAi??faillances dai??i??entreprises, mettant au chA?mage plus de 40 000 travailleurs.

Ce faisant, les appels Ai?? la grA?ve auxquels nous assistons sont bien le fait dai??i??irresponsables qui ne peuvent prAi??tendre Ai?? la « reprAi??sentativitAi?? », quand celle-ci conduit en fait Ai?? dAi??truire lai??i??outil de production et les emplois !

Cai??i??est pourquoi le Cerf, depuis sa crAi??ation, a toujours plaidAi?? pour la garantie du service chaque fois que celui-ci est organisAi?? en monopole : en effet, le choix du service unique par lai??i??Etat lui impose dai??i??assumer sa responsabilitAi?? et son devoir constitutionnel de garantir les autres droits des citoyens, lesquels ne sauraient A?tre niAi??s par le droit de grA?ve. Il sai??i??agit du droit Ai?? se dAi??placer, du droit mais Ai??galement du devoir de travailler, du droit de subvenir Ai?? ses besoins, du droit Ai?? lai??i??Ai??ducationai??i?? La sauvegarde des droits et de lai??i??Ai??conomie ne saurait dans ce cas A?tre assimilAi??e Ai?? une remise en question du droit de grA?ve. Ainsi, ces droits, Ai?? dAi??faut dai??i??A?tre garantis grA?ce Ai?? lai??i??ouverture des marchAi??s Ai?? la concurrence, ne peuvent lai??i??A?tre que par le recours Ai?? la rAi??quisition, dont la mise en oeuvre relA?ve des attributions des PrAi??fets.

Le Cerf qui, en dAi??but de semaine, en avait appelAi?? Ai?? la responsabilitAi?? des syndicats qui dAi??montrent encore aujourdai??i??hui leurs dAi??sintAi??rA?ts des plus fragiles, demande donc Ai?? lai??i??Etat dai??i??user des moyens que lui donne la loi de garantir les droits des concitoyens et des travailleurs

SERVICE MINIMUM : DE QUI SE MOQUE-T-ON ?

26 mai, 2005 · Poster un commentaire 

L’affirmation de Gilles de Robien, dA�clarant que tous les moyens ne seront pas mis en A�uvre pour garantir la continuitA� du service public, est vA�cue comme un vA�ritable camouflet par les patrons de trA?s petites entreprises (TPE).

Louis Lambel, prA�sident des CrA�ateurs d’emplois et de richesse de France (Cerf), rappelle que ces patrons-lA� ont la responsabilitA� pA�nale du fonctionnement et de la gestion de leur entreprise et doivent subir rA�guliA?rement la gA?ne occasionnA�e par les grA?ves de transports et ne bA�nA�ficient pas, eux, « de marges de manA�uvres suffisantes » : dans la trA?s grande majoritA� des TPE, qui emploient en moyenne 1,5 salariA�s, l’absence d’un salariA� affecte plus de 50% de l’organisation de l’entreprise. Cette gA?ne ne peut en aucun cas A?tre absorbA�e par les autres salariA�s et met en pA�ril leur activitA�.

Les TPE ont enregistrA� 44 770 dA�faillances en 2004, dA�truisant plus de 130 000 emplois, avec une conjoncture alors considA�rA�e « favorable » par les analystesa��

Le Cerf, dans ces conditions, rappelle qu’il revient A� l’Etat, avant toute chose, de rA�affirmer son engagement A� garantir la continuitA� de service des monopA?les publics, que ce faisant, aucune voie pour y parvenir ne saurait A?tre exclue.
A�
Enfin, il serait bon que l’Etat se prA�occupe de s’assurer que les salariA�s puissent accA�der normalement A� leur travail les jours ouvrA�s, avant de vouloir les faire travailler un jour fA�riA�.