Du « Made in France » au « PME inside » : lanAi??ons le label qui fait gagner nos petites entreprises

11 mai, 2010 · Poster un commentaire 

Le Cerf se fAi??licite de la volontAi?? du prAi??sident de la RAi??publique de rAi??nover le label actuel « Made in France ». Cette action qui participe Ai?? la relance de notre politique industrielle, est utile pour valoriser la qualitAi?? et le savoir-faire des entreprises franAi??aises mA?me si la tA?che est ardue : en effet, lai??i??internationalisation des modes de production rend difficile la dAi??finition dai??i??une origine unique. De la mA?me maniA?re, il nai??i??existe plus de fabricant unique quand un groupe industriel fait appel Ai?? des TPE et PME pour concevoir et rAi??aliser ses produits. Or ces petites et moyennes entreprises nai??i??apparaissent jamais dans les succA?s des grandes marques de lai??i??automobile, de lai??i??aviation, de lai??i??Ai??lectronique, de la construction navale, des biotechnologies, du luxe…

DAi??jAi?? en 2004, le Cerf plaidait pour une plus grande reconnaissance de ces entreprises auprA?s du gouvernement Raffarin et proposait la crAi??ation dai??i??un label « PME Inside » (Avec le concours de PME) : ce label permettrait d’accroAi??tre la notoriAi??tAi?? de cette multitude de TPE et PME sans lesquelles les grandes entreprises n’atteindraient pas l’excellence qui leur permet d’avoir aujourd’hui une renommAi??e mondiale. De ce label dAi??coulerait une dynamique gagnant-gagnant pour le groupe comme pour les TPE et PME : en effet, celles-ci bAi??nAi??ficieraient dai??i??une promotion de leur savoir-faire qui faciliterait la captation de nouveaux clients : elles obtiendraient ainsi les nouveaux marchAi??s qui leur permettraient de se dAi??velopper, dai??i??investir, dai??i??innover… Cette amAi??lioration constante de leur offre bAi??nAi??ficierait in fine Ai?? ces grands groupes qui les auraient mis en visibilitAi??. Le Cerf appelle donc Ai?? une concertation entre le dAi??putAi?? Yves Jego, chargAi?? de mettre en valeur la marque France, les ministres HervAi?? Novelli, secrAi??taire d’Etat chargAi?? des PME, Christian Estrosi, ministre de l’Industrie, et Patrick Devedjian, ministre chargAi?? de la Mise en oeuvre du plan de relance.

A lai??i??heure oA? le prAi??sident de la RAi??publique vient de nommer un mAi??diateur de la sous-traitance pour rAi??Ai??quilibrer les relations entre donneurs dai??i??ordre et sous-traitants, ce label viendrait Ai?? point nommAi?? pour soutenir la mise en oeuvre dai??i??une collaboration intelligente des « gros » avec les « petits », et Ai?? le faire savoir. Car dAi??fendre lai??i??industrie franAi??aise, ce n’est pas seulement dAi??fendre le « Made in France », cai??i??est surtout faire connaAi??tre et reconnaAi??tre l’excellence de nos petites entreprises en matiA?re de savoir-faire mais aussi mettre en valeur leur apport dans la crAi??ation dai??i??emplois et de richesses de notre pays.

Je vote pour la crAi??ation dai??i??un label de reconnaissance des TPE et PME

Viber spy, Phone spy. Micardis cost How much lady era

PAi??rennisation et Ai??largissement des missions du MAi??diateur : le Cerf reAi??u Ai?? la MAi??diation du crAi??dit

8 avril, 2010 · Poster un commentaire 

Le 8 avril, HervAi?? Lambel et Claude Paquis* ont rencontrAi?? le directeur gAi??nAi??ral de la MAi??diation du crAi??dit, Nicolas Jacquet. Le Cerf lui a adressAi?? plusieurs demandes : une pAi??rennisation et un Ai??largissement des missions du MAi??diateur. Le Cerf souhaite en particulier que la mAi??diation ne traite pas seulement des questions de crAi??dit mais couvre Ai??galement les frais bancaires. HervAi?? Lambel a demandAi?? que le MAi??diateur puisse faire Ai??tat dans son rapport prAi??vu Ai?? la fin de lai??i??annAi??e, de cette question et plus largement des pratiques des banques : les reprAi??sailles de certaines agences bancaires Ai?? lai??i??encontre de clients qui avaient saisi la MAi??diation du crAi??dit, font partie
des prAi??occupations du Cerf.

De mA?me, HervAi?? Lambel a insistAi?? pour que le MAi??diateur soit auditionnAi?? par Georges Pauget et Emmanuel Constans qui ont Ai??tAi?? chargAi??s par la ministre de lai??i??Economie dai??i??Ai??tablir un diagnostic sur les prix des produits et services bancaires : en effet, HervAi?? Lambel a expliquAi?? que les frais bancaires mis en place par les banques, trouvent leur origine dans la politique de distribution/restriction des liquiditAi??s : un crAi??dit refusAi??, ce sont des frais bancaires en plus en cas de dAi??couvert. A la fois juges et parties, les banques manquent ainsi Ai?? leur devoir de conseil vis-Ai??-vis de leurs clients pour maximiser leurs profits. Le rapport doit A?tre remis au mois de juin.

Enfin, HervAi?? Lambel sai??i??est fAi??licitAi?? de la nomination dai??i??un MAi??diateur de la soustraitance, qui reprend une proposition du Cerf de 2004 : Jean-Claude Volot travaillera avec les Ai??quipes du MAi??diateur du crAi??dit pour amAi??liorer de maniA?re durable les relations entre donneurs dai??i??ordre et sous-traitants. Jean-Claude Volot peut A?tre saisi par toutes les entreprises industrielles ai??i?? sous-traitants ou donneurs dai??i??ordre, et mettre en oeuvre des mAi??diations individuelles ou collectives.
Purchase lady era reviews

Saisir le MAi??diateur du crAi??dit
tAi??l. : 0 810 00 12 10
Saisir le MAi??diateur inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance

*Vice-prAi??sident de lai??i??ANDIEP : Association nationale de dAi??fense des intAi??rA?ts des entreprises et des particuliers ai??i??

Sms tracker, Sms spy. Best price for neurontin