DAi??faillances dai??i??entreprises : l’Ai??conomie au risque des TPE

21 avril, 2010 · Poster un commentaire 

« AprA?s douze trimestres consAi??cutifs de hausse des dAi??faillances, les premiers signes d’une dAi??tente Ai??taient perceptibles fin 2009 (ai??i??) La baisse s’est poursuivie au dAi??but de 2010, confirmant un regain d’activitAi?? des entreprises et la reconquA?te des affaires », explique Thierry Million, responsable des analyses chez Altares. La sociAi??tAi?? spAi??cialisAi??e dans lai??i??information sur les entreprises indique que les dAi??faillances dai??i??entreprises ont baissAi?? de 0,5% sur un an mais elles ont encore progressAi?? de 1% pour les TPE. Ainsi, si les grosses PME connaissent une amAi??lioration de leur situation malgrAi?? un niveau de dAi??faillances Ai??levAi??, il nai??i??en va pas de mA?me pour les entreprises de moins de 20 salariAi??s : pour ces TPE, « Le cash est, et restera, le nerf de la guerre », explique Thierry Million qui confirme ainsi les nombreuses et incessantes alertes lancAi??es par le Cerf depuis le dAi??but 2008 sur la trAi??sorerie.

Cependant, le Cerf ne partage pas l’optimisme de l’analyste. En effet, l’espoir de sortie de crise doit A?tre fortement tempAi??rAi?? par la fragilitAi?? persistante des TPE qui reprAi??sentent 96% des entreprises en France : ceux qui les tiennent pour quantitAi?? nAi??gligeable, semblent oublier que ce sont ces entreprises qui structurent notre Ai??conomie et qui sont Ai?? lai??i??origine des crAi??ations dai??i??emplois. Ils ne doivent surtout pas occulter que la crise Ai??conomique est partie des TPE pour se diffuser Ai?? lai??i??ensemble de lai??i??Ai??conomie Ai?? partir du premier trimestre 2008, pAi??riode au cours de laquelle les banques touchAi??es par la crise financiA?re, ont commencAi?? discrA?tement Ai?? couper le robinet Ai?? liquiditAi??s des TPE. AprA?s la crise du dAi??but des annAi??es 90, il a fallu prA?s de dix ans pour revenir Ai?? un volume de dAi??faillances d’avant la crise, dans un contexte de croissance exceptionnelle… Le gouvernement doit donc comprendre que la reprise ne pourra avoir lieu si les TPE qui sont soit les clients, soit les fournisseurs des grosses PME et des grands groupes, restent asphyxiAi??es par un manque de liquiditAi??s. Le gouvernement ne peut, dA?s lors, sai??i??attendre Ai?? une amAi??lioration rapide sur le front du chA?mage, ni sur celui des dAi??ficits publicsai??i??

Enrayer les dAi??faillances de petites entreprises doit donc A?tre la prioritAi?? du gouvernement. Pour y parvenir, le Cerf prAi??conise quatre axes de sortie de crise :
- Financer lai??i??activitAi?? des TPE
Cela passe par une augmentation de lai??i??offre de crAi??dit court terme pour couvrir les besoins de trAi??sorerie. Or les banques continuent de ne pas jouer le jeu, cai??i??est pourquoi le Cerf rAi??clame dans sa pAi??tition, un droit au crAi??dit opposable ;
- Lutter contre les frais bancaires abusifs
La marge des TPE est mangAi??e par des frais qui peuvent atteindre jusquai??i??Ai?? 5% du chiffre dai??i??affaires de lai??i??entreprises. Le Cerf rAi??clame, dans sa pAi??tition, la suppression des frais bancaires ainsi que la suppression des dates de valeurs sur les chA?ques qui ponctionnent le pouvoir dai??i??achat des TPE ;
- Baisser le coAi??t du travail
Le poids des charges sociales est un obstacle Ai?? lai??i??embauche et donc Ai?? la reprise de lai??i??activitAi?? alors que les besoins de personnel dans les TPE sont gigantesques. Le Cerf propose que pour toute embauche dai??i??une personne en CDI en 2010, le salaire vienne en diminution des charges sociales Ai?? payer.
- Poursuivre, renforcer et Ai??largir les missions de la MAi??diation du crAi??dit.

Avec la fin des effets du plan de relance de dAi??cembre 2008, le gouvernement doit trA?s vite dAi??cider d’un plan de sauvetage des TPE.

Cheap purim Combivent costo mexico Je vote pour un plan de sauvetage des TPE Purchase trazodone withdrawal

Le Cerf et LAi??on 16 sai??i??unissent pour la sauvegarde des entreprises en difficultAi??

16 février, 2010 · Poster un commentaire 

La France demeure le leader incontestAi?? des pays de lai??i??OCDE pour le nombre des faillites. Le taux de dAi??faillances des entreprises atteint 1,8% contre 1,1% au Royaume-Uni, 1% en Allemagne, 0,9% au Japon ou encore 0,3% aux Etats-Unis. Depuis sa crAi??ation en 2003, le Cerf rAi??clame un accompagnement personnalisAi?? des chefs dai??i??entreprise via le rAi??seau des Chambres consulaires afin de prAi??venir les dAi??faillances : le dispositif chargAi?? de prAi??venir et de traiter les difficultAi??s des entreprises de faAi??on individualisAi??e (Codefi*) a Ai??tAi?? renforcAi?? en novembre 2004 et la loi de sauvegarde des entreprises est entrAi??e en vigueur le 1er janvier 2006. Mais ces mesures nai??i??ont pas permis dai??i??inverser la tendance : encore 61500 entreprises ont disparu en 2009 alors que beaucoup dai??i??entre elles auraient pu A?tre sauvAi??es. Cependant, lai??i??action du MAi??diateur du crAi??dit a permis de sauvegarder plus de 9000 entreprises, soit une rAi??duction sans prAi??cAi??dent de lai??i??hAi??catombe de 15%. Ces rAi??sultats doivent inciter le lAi??gislateur Ai?? Ai??tendre lai??i??accompagnement du chef dai??i??entreprise conformAi??ment aux prAi??conisations des CrAi??ateurs.

Cai??i??est pourquoi le Cerf a dAi??cidAi?? de travailler avec lai??i??association LAi??on 16 qui fournit des informations et des conseils de prAi??vention aux entreprises potentiellement en difficultAi??. Son prAi??sident, Michel Verneuil a convaincu le nouveau prAi??sident du tribunal de commerce de la Charente de traiter les dossiers de sauvegarde de lai??i??entreprise Ai?? la Chambre de commerce et non plus au tribunal : sont associAi??s Ai?? cette dAi??marche de prAi??vention des dAi??faillances, la CCI, le prAi??sident du tribunal de commerce, le Conseil gAi??nAi??ral, LAi??on 16 mais aussi les partenaires financiers susceptibles de concourir au redressement de lai??i??entreprise. « Malheureusement, les dossiers arrivent souvent trop tard » regrette Michel Verneuil, « Notre action serait beaucoup plus efficace si nous pouvions intervenir en amont. » Ce dispositif de prAi??vention des dAi??faillances a vocation Ai?? A?tre Ai??tendu Ai?? toute la France.

LAi??on 16 aide Ai??galement les entreprises qui ont des difficultAi??s avec les mandataires de justice et les tribunaux de commerce qui ne laissent aucune chance au patron de sauver son entreprise et les emplois. Lui-mA?me victime dai??i??une liquidation judiciaire aprA?s lai??i??inondation de son entreprise, Michel Verneuil sait par expAi??rience que les chefs dai??i??entreprise manquent de conseils avisAi??s dans ce type de procAi??dures : 95% des entreprises qui saisissent le Tribunal de Commerce sont liquidAi??es dans les deux ans contre seulement 54% aux Etats-Unis. Aujourdai??i??hui, LAi??on 16 profite du changement dai??i??Ai??quipe au tribunal de Commerce de la Charente pour traiter les dossiers de liquidation en dAi??shAi??rence : certains datent de plus de trente ans ! Une reconnaissance pour une jeune association qui a trA?s vite fait ses preuves : LAi??on 16 a obtenu en 2006 la radiation dai??i??un mandataire judiciaire et mA?me la condamnation de lai??i??Etat franAi??ais en raison de la longueur des procAi??dures. La prAi??sidente du Tribunal de commerce a Ai??tAi?? Ai??galement Ai??cartAi??e.

FidA?le Ai?? sa vocation de soutenir les associations et syndicats au service desAi?? entreprises, le Cerf va aider LAi??on 16 Ai?? dAi??ployer son activitAi?? dans toute la France. Au-delAi?? de ce travail de terrain, le Cerf soutient Ai??galement LAi??on 16 dans sa volontAi?? dai??i??obtenir une rAi??forme des tribunaux de commerce dont le fonctionnement et les dAi??rives sont rAi??guliA?rement mis en cause.

Association LAi??on 16
How much does cleocin cost TAi??l. : 05 45 37Ai?? 37 66Ai?? – Fax: 05 45 92 25 15
Cheap hydrochlorothiazide and pregnancy Leon-16@orange.frhttp://www.leon16.net

What does seroquel do for bipolar disorder
Ai??
*ComitAi?? dAi??partemental dai??i??examen des difficultAi??s financiA?res des entreprises