JournAi??e dai??i??action des syndicats contre la rAi??forme des retraites : lai??i??emballage social masque difficilement la dAi??viance politicienne

6 septembre, 2010 · 2 commentaires 

Tous les syndicats appellent Ai?? manifester mardi 7 septembre contre la rAi??forme des retraites. AprA?s les journAi??es dai??i??action des 27 mai et 24 juin, cai??i??est dAi??jAi?? la troisiA?me fois que les FranAi??ais sont encouragAi??s Ai?? sai??i??opposer Ai?? un projet de loi qui vise pourtant Ai?? sauver le rAi??gime de retraite par rAi??partition. Les syndicats arguent de lai??i??A?ge lAi??gal de dAi??part Ai?? la retraite Ai?? 60 ans et refusent de prendre en considAi??ration les principes de rAi??alitAi?? : augmentation de lai??i??espAi??rance de vie, rapport actifs/retraitAi??s de plus en plus dAi??favorable et dAi??ficit croissant du rAi??gimeai??i?? autant de vAi??ritAi??s qui sont mesurAi??es par le Conseil dai??i??orientation des retraites dont ils sont membres. Le gouvernement, lui, a tenu ses consultations depuis le printemps et doit maintenant prAi??senter son projet au Parlement.

En choisissant dai??i??organiser des grA?ves contre un texte qui nai??i??est pas encore en discussion, les syndicats prennent la dAi??cision plus que discutable de bloquer le pays et dai??i??aggraver la situation des plus fragilisAi??s, avant dai??i??avoir utilisAi?? tous les moyens en leur possession pour amAi??liorer le texte quai??i??ils critiquent. Ce faisant, et cai??i??est plus grave, ils bafouent de fait le Parlement, dont lai??i??action correctrice dai??i??un texte, est un des fondements de la RAi??publique et de la dAi??mocratie.

En effet, conformAi??ment Ai?? la procAi??dure lAi??gislative, il appartient dAi??sormais aux reprAi??sentants du peuple, dAi??putAi??s et sAi??nateurs, seuls Ai??lus au suffrage universel, dai??i??amender le texte proposAi?? par le gouvernement, voire de sai??i??y opposer. Des syndicats responsables et soucieux de lai??i??intAi??rA?t gAi??nAi??ral auraient saisi cette opportunitAi??, dans le respect de tous, pour faire avancer leurs propositions auprA?s des parlementaires.

En fait, la vAi??ritAi?? est ailleurs : les syndicats font de la politique. Et ne font que cela, sous couvert dai??i??action syndicale. A deux ans de lai??i??Ai??lection prAi??sidentielle, tous les moyens sont bons pour se positionner, mobiliser, dAi??stabiliser, comme de vulgaires et mauvais lobbies. DAi??magogie, populisme et mensonge pour sai??i??attirer des sympathies et manipuler lai??i??opinion sont lai??i??exact opposAi?? de ce dont la France et les FranAi??ais ont besoin pour faire face Ai?? la situation rAi??elle du pays, prAi??occupation qui nai??i??est manifestement pas celle des leaders syndicaux. Les actions Ai?? venir sont autant dai??i??opAi??rations de communication qui ne rentreront pourtant pas dans les budgets de campagne des partis, mais qui ne servent pourtant pas dai??i??autres intAi??rA?ts. Surtout pas lai??i??intAi??rA?t gAi??nAi??ral. Le tout est, faut-il le rappeler, largement financAi?? par de lai??i??argent public. Ce sont les FranAi??ais, au final, qui paient et qui paieront pour leurs dAi??viances.

Une fois de plus, la dAi??monstration est faite, que la France reste essentiellement malade de ses corps intermAi??diaires, qui refusent dai??i??assumer pleinement leur rA?le dans le cadre qui est le leur.

Sur le plan des retraites, le Cerf est conscient que la nAi??cessaire augmentation de la durAi??e de cotisation et le report de lai??i??A?ge lAi??gal Ai?? 62 ans ne suffiront pas pour combler les dAi??ficits. Cependant, la solution ne peut passer par une augmentation des cotisations patronales comme le rAi??clame certains syndicats et partis politiques, car le poids des charges sociales grA?ve dAi??jAi?? la compAi??titivitAi?? de nos entreprises, donc la crAi??ation dai??i??emplois et les recettes sociales et fiscales. Le niveau des prAi??lA?vements qui pA?sent sur les entreprises reste mA?me une des principales causes du niveau de dAi??faillances dai??i??entreprises, dont le taux est plus Ai??levAi?? en France que partout ailleurs. Il faut au contraire baisser le coAi??t du travail au lieu de lai??i??augmenter. Cai??i??est pourquoi le Cerf propose que la TVA sociale participe au financement des retraites : taxer la consommation plutA?t que le travail, cai??i??est faire participer lai??i??ensemble des biens consommAi??s en France, et donc les activitAi??s dAi??localisAi??es, au lieu de taxer le travail et les emplois. Buy keppra xr Cost trazodone Paxil migraine treatment

Mobilisation contre la rAi??forme des retraites : des syndicats une nouvelle fois hors sujet

24 juin, 2010 · Poster un commentaire 

L’intersyndicale – CGT, CFDT, FSU, Solidaires, Unsa, CFTC – appelle aujourdai??i??hui Ai?? une mobilisation contre la rAi??forme des retraites. PremiA?res consAi??quences : des arrA?ts de travail et manifestations, des perturbations dans les transports, des Ai??coles fermAi??es, des services publics au ralenti. Le Cerf dAi??plore que des syndicats dAi??montrent Ai?? nouveau leur irresponsabilitAi?? en bloquant encore lai??i??Ai??conomie : « Ces grA?ves fragilisent toujours plus les entreprises et en particulier les trA?s petites, alors que nous sommes toujours dans une crise profonde », sai??i??insurge HervAi?? Lambel, porte-parole du Cerf, « Ceux qui cessent le travail ont un salaire garanti, ce nai??i??est pas le cas des patrons indAi??pendants qui doivent travailler et crAi??er des richesses pour espAi??rer percevoir un revenu et garantir les salaires et les emplois de leurs Ai??quipes ».

Le Cerf dAi??plore que les syndicats soient arcboutAi??s sur des postures idAi??ologiques et lai??i??utopie de la retraite Ai?? 60 ans, et refusent de dire la vAi??ritAi?? aux FranAi??ais : « Au lieu de produire une connaissance utile, les syndicats manipulent lai??i??information pour tromper lai??i??opinion » regrette HervAi?? Lambel, « Alors quai??i??il faut trouver de lai??i??argent pour financer les retraites mais aussi lai??i??assurance maladie et la dAi??pendance, lai??i??indemnisation des chA?meurs, la construction de logementsai??i??, les syndicats disent : « Les riches paieront » et se gardent bien de dire aux FranAi??ais que dans les pays europAi??ens qui entourent la France, lai??i??A?ge lAi??gal de dAi??part Ai?? la retraite est Ai?? 65 ans ! « .

Enfin, le Cerf rappelle que les syndicats nai??i??ont aucune lAi??gitimitAi?? rAi??elle Ai?? remettre en cause la rAi??forme des retraites prAi??sentAi??e par Eric Woerth. En effet, les leaders qui sont en tA?te de cortA?ge nai??i??ont pas Ai??tAi?? Ai??lus au suffrage universel Ai?? lai??i??instar du prAi??sident de la RAi??publique et des parlementaires, seuls vAi??ritables reprAi??sentants du peuple : Ai?? la rentrAi??e, majoritAi?? et opposition seront appelAi??s Ai?? dAi??battre du texte et Ai?? lai??i??amender. « Nous assistons aujourdai??i??hui Ai?? une grande opAi??ration de lobbying visant Ai?? politiser le dAi??bat et donc Ai?? instrumentaliser la classe politique », regrette HervAi?? Lambel, « Il nai??i??appartient pas Ai?? la rue, manipulAi??e par des leaders syndicaux si peu reprAi??sentatifs, de dAi??terminer et de conduire la politique de la France, mais bien Ai?? nos reprAi??sentants rAi??els de faire les choix et de mener les actions dans lai??i??intAi??rA?t gAi??nAi??ral des FranAi??ais ».

Je vote contre la manipulation des FranAi??ais et des Ai??lus Cheap lady era sildenafil Buy xenical orlistat

Panmycin purchase

Lai??i??activitAi?? des seniors passe par une baisse du coAi??t du travail

27 mai, 2010 · Poster un commentaire 

Le taux dai??i??activitAi?? des seniors est une variable stratAi??gique de la rAi??forme des retraites. En effet, relever lai??i??A?ge lAi??gal de dAi??part Ai?? la retraite implique de retarder lai??i??A?ge rAi??el de dAi??part. Or aujourdai??i??hui, 39% seulement de seniors travaillent quand la moyenne de lai??i??Union europAi??enne est de 44,7 %.

Une nouvelle proposition vise Ai?? rAi??duire les charges patronales et salariales pour toute embauche dai??i??un senior qui peut faire valoir son droit Ai?? la retraite mais souhaite continuer Ai?? travailler. Une mesure incitative pour des actifs dont le salaire brut chargAi?? est un obstacle Ai?? lai??i??embauche : en moyenne, un senior coAi??te prA?s de 60% de plus quai??i??un salariAi?? en dAi??but de carriA?re pour le mA?me poste de travail.

Le Cerf se fAi??licite de cette proposition gagnant-gagnant : hausse du pouvoir dai??i??achat pour le salariAi?? et baisse du coAi??t du travail pour lai??i??employeur. Cette proposition sai??i??inspire en fait du modA?le dai??i??exonAi??ration de charges sur les heures supplAi??mentaires proposAi?? par les CrAi??ateurs dA?s 2003 et conduisant Ai?? travailler plus, pour gagner plus.

Le Cerf tient Ai?? souligner la vertu dai??i??une mesure qui vise Ai?? soutenir lai??i??activitAi??, gAi??nAi??ratrice dai??i??une croissance qui fait dAi??faut, et sur laquelle il faut concentrer tous les efforts. Le Cerf ne cesse de le rAi??pAi??ter : soutenir le travail, cai??i??est soutenir lai??i??activitAi??. Cai??i??est un credo que le Cerf nai??i??a pas abandonnAi?? mA?me au plus fort de la crise et sur lequel tout le monde vient aujourdai??i??hui.

Le Cerf soutient donc cette rAi??flexion qui permettrait aux seniors de participer Ai?? la relance de notre Ai??conomie. Il dAi??nonce en revanche tout dispositif qui maintient des travailleurs et des compAi??tences en dehors de la sphA?re productive. Cai??i??est dans le mA?me esprit que le Cerf prAi??conise Ai??galement, depuis le dAi??but de la crise, une mesure Ai?? fort effet de levier pour les jeunes diplA?mAi??s et les chA?meurs en fin de droits : l’embauche en dAi??duction des charges Ai?? payer.

Je vote pour des incitations Ai?? lai??i??embauche des seniors Compazine generic

Generic name for bactrim Risperdal retail price

Propositions de rAi??forme des retraites : les mauvaises recettes aggraveront une situation dAi??jAi?? dangereusement dAi??gradAi??e

21 mai, 2010 · Poster un commentaire 

A l’heure d’une consultation nationale dont l’objectif est la sauvegarde du systA?me de retraite par rAi??partition, Eric Woerth, Ministre du Travail, renvoie les principales organisations patronales Ai?? leur copie, au motif que leurs rAi??ponses, la retraite par capitalisation, est tout simplement hors sujet. MA?me s’il n’exclut pas, comme le Cerf, que cette solution puisse effectivement complAi??ter le systA?me de base.

Le Cerf, par contre, est bien conscient que, au-delAi?? de la nAi??cessitAi?? de revoir l’A?ge lAi??galAi??du dAi??part Ai?? la retraite et la durAi??e d’activitAi?? (plutA?t que la seule durAi??e de cotisation), seule une action majeure et courageuse sur l’assiette de cotisation est susceptible de rAi??pondre aux enjeux de cette rAi??forme.

Ainsi, toutes les solutions mises en avant qui, d’une faAi??on ou d’une autre, taxent le travail et l’activitAi??, sont destructrices de valeurs et donc, Ai?? terme, du systA?me que l’on prAi??tend sauver. Taxation du capital, taxation des dividendes, taxation de l’intAi??ressement ou de la participation, « avec l’accord des organisations syndicales », ne sont qu’une faAi??on dAi??guisAi??e et dAi??magogique, tout autant qu’inefficace, de rAi??duire les capacitAi??s productives et au final le travail, avec au surplus, de la destruction d’entreprise et d’emplois. Il est tout aussi illusoire dans cette perspective, de croire que le consommateur final et les autres composantes de la sociAi??tAi?? ne seraient pas mis ainsi Ai?? contribution : en lai??i??absence de concurrence extAi??rieure, ce type de solution conduit Ai?? l’augmentation des prix. En cas de concurrence extAi??rieure possible (c’est-Ai??-dire de produits soumis Ai?? d’autres niveaux de taxation), le consommateur choisira le produit le moins cher et dAi??truira les emplois et les entreprises en France.

Le Cerf a donc rappelAi??, en rAi??ponse Ai?? la question posAi??e par le Ministre, qu’il Ai??tait inconcevable d’Ai??carter la rAi??flexion sur le Purchase lady era review transfert d’une partie des cotisations sur la consommation. Une telle mesure permettrait en effet d’agir positivement sur le pouvoir d’achat des salariAi??s, de baisser le coAi??t du travail en France et donc des productions locales, d’amAi??liorer ainsi la compAi??titivitAi?? de nos entreprises sur notre territoire et Ai?? l’export et donc le niveau de l’emploi. En un mot, d’agir sur l’activitAi?? et la croissance, ces paramA?tres essentiels et premiers en matiA?re de pAi??rennisation des systA?mes de solidaritAi??, qu’un certain nombre semble oublier aujourd’hui.

Il est donc urgent de revenir aux fondamentaux Ai??conomiques et de comprendre comment se crAi??e la richesse, c’est-Ai??-dire la croissance, et donc le rA?le jouAi?? par les entreprises.

Car on se refuse encore Ai?? voir l’entreprise telle qu’elle est : une dette (mobilisation du capital) servant Ai?? gAi??nAi??rer de la valeur (par le travail). Cette mA?me valeur constitue le socle de la premiA?re ressource fiscale et de la croissance du pays. Certains considA?rent la TVA comme un impA?t injuste, il est en fait le plus vertueux. Le plus vertueux car il ne crAi??e pas de distorsion de concurrence entre produits de mA?me nature, qui supportent la mA?me charge. Au surplus il ne vient pas entraver d’une charge supplAi??mentaire le cycle de production de richesses, au contraire des cotisations sociales qui sont dues indAi??pendamment des rAi??sultats et donc des ressources de l’entreprise.

C’est ainsi qu’au plus fort de la crise, les recettes sociales se sont effondrAi??es, alors que le niveau de la consommation Ai??tait, lui, restAi?? globalement stable et aurait permis de maintenir le niveau des ressources destinAi??es Ai?? la solidaritAi??.

Le Cerf en appelle donc Ai?? toutes les composantes de la sociAi??tAi?? afin que les rAi??flexions soient sAi??rieusement engagAi??es pour soutenir l’appareil productif.
Gsp tracker, Phone call tracker.

Je vote pour une rAi??forme des retraites qui ne pAi??nalise pas lai??i??activitAi?? Hyzaar 100 25 price