Besoins de trAi??sorerie : le MAi??diateur du crAi??dit donne raison au Cerf

13 mars, 2009 · Poster un commentaire 

« Les difficultAi??s de financement touchant principalement les lignes de dAi??couvert et les besoins de crAi??dit court terme restent la principale cause de saisine du mAi??diateur » indiquent les derniers rapports d’activitAi?? de la MAi??diation du crAi??dit (1). Mois aprA?s mois, les Ai??quipes de RenAi?? Ricol confirment ce que le Cerf mettait en Ai??vidence depuis le dAi??but de la crise financiA?re il y a prA?s d’un an : les difficultAi??s rencontrAi??es par les TPE-PME trouvent leur origine dans des besoins de trAi??sorerie non couverts c’est-Ai??-dire le financement de l’activitAi?? au quotidien. Le Cerf publiait alors une premiA?re sAi??rie de propositions (2).

DA?s le mois d’avril dernier, le Cerf expliquait Ai?? l’exAi??cutif que les banques avaient resserrAi?? le crAi??dit (3). Depuis, les CrAi??ateurs n’ont cessAi?? de rAi??pAi??ter que les Ai??tablissements bancaires sont en train d’asphyxier l’Ai??conomie. En Ai?? peine quatre mois d’activitAi??, la MAi??diation du crAi??dit revendique ainsi d’avoir sauvAi?? 2400 entreprises et prA?s de 60 000 emplois. Mais combien de patrons n’ont pas fait appel aux services du MAi??diateur parce qu’il Ai??tait dAi??jAi?? trop tard ou parce que leurs banques se sont bien gardAi??es de les informer de ce recours malgrAi?? leurs promesses le 12 novembre dernier devant le MAi??diateur ?

Les rAi??sultats positifs obtenus par le MAi??diateur mettent en Ai??vidence le dAi??sAi??quilibre qui existe dans les relations entre les banques et les TPE : que le prAi??sident de la RAi??publique soit contraint de nommer un tiers pour sai??i??assurer que les banques fassent leur mAi??tier, prouve que les pratiques de ces « professionnels » dAi??passent le cadre normal de la relation commerciale entre un client et son banquier. De mA?me, le report de charges accordAi?? par les organismes sociaux Ai?? 9000 entreprises finit de dAi??montrer le manquement des banques auprA?s de leurs clients, malgrAi?? les fonds mis Ai?? leur disposition par lai??i??Etat.

Une fois encore, le Cerf exhorte le gouvernement Ai?? rAi??injecter des liquiditAi??s dans les TPE-PME pour pallier aux dAi??faillances des banques et Ai?? des pratiques qui sai??i??apparentent encore trop Ai?? des refus de vente. Le report et Ai??chelonnement au prix du crAi??dit, des cotisations Urssaf, Unedic et de la TVA sont le seul moyen simple et immAi??diat d’y parvenir. En effet, il suffit souvent de quelques milliers d’euros de liquiditAi??s pour permettre aux TPE-PME de poursuivre leur activitAi?? : ainsi, la MAi??diation du crAi??dit constate que 61% des encours de crAi??dit traitAi??s sont infAi??rieurs Ai?? 50 000 euros et 22% infAi??rieurs Ai?? 10 000 euros. A chaque jour de retard pris dans le financement de ces entreprises, ce sont au minimum 260 dai??i??entre elles qui disparaissent et 1300 emplois qui sont dAi??truits.

Enfin, le Cerf dAi??plore une nouvelle fois le silence coupable des organisations patronales qui ont choisi de mAi??nager leurs relations avec les banques et se sont seulement contentAi??es de remarquer que l’accA?s au crAi??dit Ai??tait plus difficile qu’avant. Dans sa derniA?re newsletter, le Medef parle d’un « mauvais cap Ai?? passer » et continue Ai?? parler de « petites nuisances » : bref, on regarde le train de la crise passer et on attend bien sagement la reprise…

(1) Rapport d’activitAi?? de la MAi??diation du crAi??dit aux entreprises du 7 mars 2009
http://www.lescreateurs.org/090307-rapport-mediateur.pdf
(2) CommuniquAi?? du 30 mail 2008 – DAi??faillances d’entreprises : le pire est Ai?? venir
http://www.lescreateurs.org/080529-defaillances-dentreprises.pdf Purchase lady era review Order kytril granisetron
(3) CommuniquAi?? du 23 avril 2008 – Crise des subprimes : danger TPE
Skunk seeds #1 http://www.lescreateurs.org/080422-crise-financiere-et-defaillances.pdf

Le PrAi??sident doit reprendre en main le secteur bancaire

15 janvier, 2009 · Poster un commentaire 

Le mAi??diateur du crAi??dit a annoncAi?? avoir sauvAi?? 901 entreprises deux mois aprA?s sa crAi??ation. Ai?? Le succA?s de la mAi??diation signifie quelque part lai??i??Ai??chec de lai??i??apprAi??ciation des risques par les banques Ai?? a commentAi?? Christine Lagarde. Cette dAi??claration donne ainsi, une fois de plus, raison au Cerf qui dAi??nonce, seul, depuis des mois lai??i??attitude des banques qui sai??i??enferment dans leur abus de position dominante et pratiquent Ai?? le refus de vente Ai??. Le travail du mAi??diateur contredit les assertions sur le sujet, aussi lAi??nifiantes et systAi??matiques que fausses des PDG des banques.

Depuis sa crAi??ation en 2003, les CrAi??ateurs nai??i??ont eu de cesse de dAi??noncer ces pratiques Ai?? lai??i??Ai??gard dai??i??entreprises maintenues en Ai??tat de dAi??pendance pour le financement de leur trAi??sorerie (1). Le phAi??nomA?ne est accentuAi?? aujourdai??i??hui par la crise qui voit des banques chercher Ai?? compenser les pertes subies sur les marchAi??s financiers sur le dos des entreprises grA?ce Ai?? lai??i??argent de lai??i??Etat. Le gouvernement doit donc agir sans attendre pour rAi??Ai??quilibrer les rapports de force et user de tous les moyens lAi??gaux et rAi??glementaires pour forcer les banques Ai?? rAi??injecter des liquiditAi??s dans lai??i??Ai??conomie et Ai?? accompagner les entreprises dans leur dAi??veloppement.

Le Cerf plaide donc toujours pour que le gouvernement prenne les mesures dai??i??urgence suivantes :
- rAi??tablissement des autorisations de dAi??couvert ;
- baisse du prix du dAi??couvert ;
- suppression des dates de valeur ;
- encadrement des frais bancaires ;
- renAi??gociation des crAi??dits en cours pour baisser les mensualitAi??s ;
- report et Ai??chelonnement au prix du crAi??dit des cotisations Urssaf, Unedic, de la TVA interentreprises, de la taxe professionnelle ;
-Ai?? incitations fiscales Ai?? investir dans les entreprises (levAi??e des plafonds ISF et IR) ;
- crAi??ation des actions de groupe pour engager des poursuites contre des Ai??tablissements bancaires par les TPE
Enfin, il faut arrA?ter dai??i??Ai??couter les Medef et autres CGPME qui nous expliquent quai??i??il nai??i??y a pas de problA?me avec les banques et qui se sont rAi??veillAi??s Ai?? lai??i??automne, quand la crise rongeait lai??i??Ai??conomie depuis de nombreux mois : il faut Ai??couter les patrons de TPE.

MalgrAi?? la reprise dai??i??un certain nombre de ses propositions (2), le Cerf nai??i??est toujours pas entendu sur lai??i??urgence de la situation. Trop dai??i??entreprises ont disparu faute dai??i??avoir pu faire appel Ai?? temps au mAi??diateur du crAi??dit et combien de patrons renoncent encore aujourdai??i??hui Ai?? faire les dAi??marches trop occupAi??s Ai?? tenter de sauver leur entreprise. Des milliers dai??i??emplois sont aujourdai??i??hui suspendus Ai?? une rAi??ponse de banquiers qui ignorent tout des TPE. Ce sont pourtant plus de 20 millions de FranAi??ais qui voient ainsi leur revenu tirAi?? des TPE mis en danger et avec lui, lai??i??activitAi??. Le Chef de lai??i??Etat doit de toute urgence garder la main et remettre les banques Ai?? leur place sai??i??il veut que son plan de relance ait une chance de rAi??ussir.

(1) CommuniquAi?? du 31 octobre 2007 ai??i?? Financement des TPE par les banques : OA? est le scandale ?
Purchase lady era review http://www.lescreateurs.org/071031-baisse-des-frais-bancaires.pdf Purchase lady era reviews Over the counter equivalent to maxalt
(2) Les prAi??conisations du Cerf reprises dans le plan de relance
http://www.lescreateurs.org/propositions-et-contributions-du-cerf-au-plan-de-relance.pdf