Pacte de responsabilité : Hervé Lambel était l’invité de Salut les Terriens

31 janvier, 2014 · Poster un commentaire 


Hervé Lambel - SLT sur C+

Hervé Lambel était l’invité de Salut les Terriens sur Canal+ et répondait aux questions de Thierry Ardisson sur le Pacte de responsabilité face à Olivier Besancenot.

Pour voir la video>>

Présidence du Medef : le Cerf soutient la candidature d’Hervé Lambel

31 août, 2012 · 4 commentaires 

Suite à l’annonce de la candidature d’Hervé Lambel à la succession de Laurence Parisot à la présidence du Medef, le Cerf tient à lui apporter tout son soutien.

Engagé depuis plus de 10 ans dans la défense des entreprises et de l’économie française, père de l’exonération et de la défiscalisation des heures supplémentaires, Hervé Lambel est président et porte-parole du Cerf. Son action a largement contribué à une meilleure prise en compte des entreprises par le pouvoir politique en insistant, quand il le fallait, sur les Très Petites Entreprises. Homme de rassemblement, il a toujours rappelé que les TPE étaient soit les clientes, soit les fournisseurs des grandes entreprises, mettant en évidence cette interdépendance positive qui doit permettre à notre économie de se développer et prospérer.

Cette vision, qui semble une capacité à allier les contraires, s’est maintes fois manifestée à l’exemple de sa proposition en 2003 d’exonération des charges sur les heures supplémentaires et leur défiscalisation, alliant les besoin d’une plus grande flexibilité dans les entreprises à ceux d’une hausse du pouvoir d’achat des salariés. Grands travaux, banque d’investissement, médiation du crédit et de la sous-traitance, soutien à la trésorerie, raccourcissement des délais de paiement de l’Etat… sont parmi les propositions les plus marquantes que l’on peut citer ici. Son action est restée incessante sur le front de la lutte contre les défaillances d’entreprises et pour la reconnaissance du niveau réel des revenus des patrons en France.

Des milliers d’entreprises et d’emplois ont ainsi pu être sauvés pendant la crise que nous continuons de traverser, grâce aux alertes qu’il a lancées, aux solutions qu’il a préconisées et qui ont pu être mises en oeuvre. Il est notable de remarquer que tant les gouvernements précédents, que la nouvelle équipe en place ont puisé dans les propositions qu’il a défendues.

Enfin, son dévouement et son engagement désintéressés au service des entreprises en font le leader syndical dont le patronat a incontestablement besoin dans une période particulièrement difficile sur le plan économique et social. Il déclare vouloir « impulser un choc économique, fiscal et social grâce notamment à une réforme en profondeur de la représentation patronale, pour rassembler le patronat et mobiliser les patrons ».

Le mandat de Laurence Parisot prendra fin en 2013 et l’élection du nouveau président du Medef aura lieu en juillet. Pour remporter ce scrutin, Hervé Lambel devra obtenir 50 parrainages de présidents de fédérations, puis obtenir une majorité de voix au sein d’une assemblée générale de moins de 600 électeurs.

Le Cerf par la voix de son bureau est heureux d’apporter son soutien à la candidature d’Hervé Lambel, qu’il sait porteuse des réponses qu’attendent les chefs d’entreprises.

www.herve-lambel.fr

SMIC : Le Cerf sur Radio Notre-Dame

29 juin, 2012 · Poster un commentaire 

Ecoutez ici le débat réunissant Eric Liebel, chef d’entreprise et représentant du Cerf débattre avec Jérôme Dubus, délégué du Medef Ile-de-France et Pascal Debay, membre de la commission exécutive confédérale de la CGT en charge des questions salariales et secrétaire général de l’Union CGT.

Logo de Radio Notre Dame

Journaliste Ai?? l'antenneL’émission La Voix est libre est animée par Sabine de Rozières

Coup de pouce au SMIC : attention à ne pas confondre rémunération et salaire !

26 juin, 2012 · Poster un commentaire 

La position du Cerf sur l’augmentation du salaire…

Lire la tribune d’HervAi?? Lambel sur le site Atlantico.frAi?? Lire la suite

Buy zyban online us Cannabis seeds uk seller Purchase lady era pills

RentabilitAi?? en berne : entreprises franAi??aises cherchent pouvoir dai??i??achat dAi??sespAi??rAi??ment

30 mars, 2012 · Poster un commentaire 

Lire la tribune d’HervAi?? Lambel sur le site atlantico.fr Dissertation Synthroid prices walgreens Shipping lasuna

INSEE : l’indignation sélective continue

9 novembre, 2011 · 5 commentaires 

De la crédibilité des syndicats La suite

Abject et stupide !

19 septembre, 2011 · 12 commentaires 

Certains dAi??putAi??s cherchent Ai?? faire abroger lai??i??exonAi??ration des charges sur les heures supplAi??mentaires. Cai??i??est leur droit. Ils mA?nent leur combat, disent-ils, au nom de la justice, nai??i??hAi??sitant pas Ai?? aller jusquai??i??Ai?? dire et Ai??crire dans lai??i??HAi??micycle que les salariAi??s qui effectuent des heures supplAi??mentaires prennent le travail des autres, pire, dAi??truisent le travail des autres. Pour confirmer ce mode de pensAi??e, chacun se souviendra que parmi eux, il sai??i??en trouvait qui nous expliquaient lai??i??annAi??e derniA?re que les travailleurs seniors qui continueraient Ai?? travailler suite Ai?? la rAi??forme de lai??i??A?ge du dAi??part Ai?? la retraite prendraient le travail des jeunes. Il en est dai??i??autres qui rAi??digent des rapports douteux pour nous faire accepter la mA?me idAi??e. Mais les mA?mes prAi??tendent jouer les vierges effarouchAi??es quand dai??i??autres, utilisant pourtant exactement le mA?me argument, portent la critique sur les emplois occupAi??s par les travailleurs dai??i??origine Ai??trangA?re.

A dAi??faut dai??i??un changement radical dans leur comportement, ils nous confirmeront que, indignes de la fonction quai??i??ils occupent, ils prennent pour le coup la place de ceux qui souhaitent travailler sans dAi??magogie en mettant un terme Ai?? la manipulation de lai??i??opinion. Car les trois affirmations, Ai??manant de camps apparemment opposAi??s, sont pareillement fausses. Les trois vAi??hiculent, malheureusement, la haine et la division Ai?? partir de lai??i??AssemblAi??e, cette institution qui porte en son nom lai??i??idAi??e mA?me de lai??i??unitAi?? et est normalement garante des valeurs de la Constitution.

Maintenant sur lai??i??idAi??e combattue, lai??i??exonAi??ration des charges sur les heures supplAi??mentaires nai??i??est quai??i??une juste et lAi??gitime rAi??tribution dai??i??un effort consenti pour soutenir la croissance. Il faut A?tre bien loin du travail pour penser que la rAi??duction du volume de travail, mA?me individuellement, est crAi??atrice de richesse. Chacun en a dAi??jAi?? fait lai??i??expAi??rienceAi??: plus on travaille, plus on a de travailai??i?? et plus on pourra crAi??er des emplois. Cai??i??est dAi??jAi?? la macroAi??conomie mal comprise qui a conduit Ai?? la mise en place des 35 heures qui coAi??tent plus de 15 milliards dai??i??Euros par an, soit le tiers du dAi??ficit budgAi??taire annuel de la France hors pAi??riode crise, sans compter les milliers dai??i??entreprises et dai??i??emplois dAi??truits (toujours passAi??s sous silence) lors de leur mise en place. La mA?me, toujours aussi mal comprise, et dans lai??i??ignorance de la microAi??conomie, servirait Ai?? justifier un retour en arriA?re sur les heures supplAi??mentaires, avec lai??i??argument inepte que lai??i??augmentation du coAi??t du travail permettra de crAi??er des emplois. Cai??i??est ce que croient MM Gorges (UMP) et Mallot (PS), les auteurs du rapport parlementaire qui a conduit le Premier Ministre Ai?? proposer de modifier le dispositif dai??i??exonAi??ration des heures supplAi??mentaires.

La bA?tise est parfois sans bornesAi??: dans la situation actuelle, lai??i??augmentation du coAi??t du travail sur les heures supplAi??mentaires, par des effets mAi??caniques extrA?mement simples,Ai?? va augmenter le nombre de dAi??faillances dai??i??entreprises, augmenter le chA?mage, rAi??duire le nombre dai??i??heures supplAi??mentaires effectuAi??e et donc le pouvoir dai??i??achat de ceux qui en bAi??nAi??ficiaient, ralentir la croissance et, accessoirement, rAi??duire encore le revenu des patrons, dont on ne dira jamais assez quai??i??il baisse depuis 2000 et que le revenu mensuel mAi??dian de ces dirigeants (1 358ai??i??*) est infAi??rieur au salaire mensuel mAi??dian des salariAi??s (1 655ai??i??*).

*Source INSEE Buying cannabis seeds legal in uk How much do phenergan suppositories cost Order minomycin side

Page suivante »