35 HEURES : L’EFFARANTE REFORME OU L’AVEU D’INCOMPETENCE DU « PATRONAT » FRANA�AIS ET DES POLITIQUES

fév 7th, 2005 | By CERF National | Category: 1 - CERF National, Communiqués

Comment les syndicats « patronaux » peuvent-ils s’enorgueillir d’avoir « rA�ussi » A� faire passer une rA�forme qui ne rA�sout pas les problA?mes de 92% des entreprises basA�es en France ?

Une telle mA�connaissance des besoins des TrA?s Petites Entreprises n’a d’A�gal que l’aveuglement qui fait dire A� ces « reprA�sentants » qu’avec cette rA�forme « la page sera tournA�e« . Ceux-lA� mA?me ont la mA�moire courte, qui A�crivaient dA�jA� il y a plus de deux ans, « 35 heures, la page est tournA�e ». Combien de fois la tourneront-ils cette page avant de se prA�occuper enfin de ceux qu’ils sont censA�s reprA�senter (20 millionsA�de citoyens)A�?

Comment peuvent-ils prA�tendre A?tre A� l’origine d’une rA�forme qu’ils n’ont pas souhaitA�e ?

Ayant pris le train en marche, ils signent une « rA�forme » qui maintient l’augmentation du coA�t du travail des entreprises face A� une concurrence mondiale de plus en plus pressante, tandis que les salariA�s ne bA�nA�ficient pas d’une rA�elle valorisation de leur travail et donc de la hausse du pouvoir d’achat nA�cessaireA�au soutien de l’A�conomie, de l’emploiA�et du progrA?s social.

La seule rA�ussite, A�tonnante, est d’arriver, encore, A� faire croire qu’ils parlent au nom des entrepreneurs !

La proposition du Cerf qui fut A� l’origine de la vA�ritable relance du dA�bat permettra de redistribuer immA�diatement plus d’un milliard d’euros de pouvoir d’achat aux salariA�s tout en renforA�ant la compA�titivitA� des entreprise : il ne s’agit que d’une mesure saine de justice, tant pour les salariA�s que pour les entreprises.

La page n’est donc pas tournA�e et il reste nA�cessaire de revenir sur une loi encore et toujours inadaptA�e aux besoins des FranA�ais et aux enjeux de l’A�conomie mondiale.

Il faudra donc :

  • ExonA�rer de charges salariales (jusque lA� payA�es par le salariA�), le travail de la 35A?me A� la 40A?me heure
  • ExonA�rer d’impA?t sur le revenu (par crA�dit d’impA?ts), le travail de la 35A?me A� la 40A?me heure
  • Verser les charges patronales sur le travail de la 35A?me A� la 40A?me heure aux caisses de solidaritA� aux personnes A?gA�es.

Alors les franA�ais pourront travailler plus et gagner plus, tout en faisant gagner la France.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!