CCI de BAi??thune : assez de gaspillages !

Ai??

HervAi?? Bavencoffe, membre du Cerf et vice-prAi??sident de la CCI de BAi??thune, dAi??nonce les dAi??penses somptuaires de la Chambre de commerce prAi??sidAi??e par LAi??once-Michel Deprez.Ai?? L’entrepreneur juge en effet qu’il est « indAi??cent » et « irrespectueux » vis-Ai??-vis des patrons de dAi??penser l’argent de la CCI en rAi??ceptions et cocktails grandioses : « Et quelle peut A?tre la crAi??dibilitAi?? du prAi??sident de la CCI et la CRCI face aux collectivitAi??s quand son prAi??sident leur donne des leAi??ons et veut imposer des Ai??conomies ? » se demande l’Ai??lu de BAi??thune.

Pire, HervAi?? Bavencoffe estime que le rapprochement programmAi?? des trois chambres de commerce BAi??thune-Lens-Arras, loin d’entraAi??ner des Ai??conomies, va au contraire se traduire par une augmentation de l’IATP (imposition additionnelle Ai?? la taxe professionnelle) de 20 Ai?? 30% : « le seul projet dAi??cidAi?? aprA?s un an de nAi??gociations des commissions mixtes BAi??thune-Lens-Arras : construire un siA?ge supplAi??mentaire dans ce triangle pour hAi??berger l’Ai??lite ! ». Et rien Ai?? destination des entreprises ?

HervAi?? Bavencoffe dAi??plore ainsi que la CCI de BAi??thune ne soit pas au service de ses ressortissants : en effet, le Cerf plaide depuis sa crAi??ation en 2003 pour que les chambres consulaires mettent en place un accompagnement personnalisAi?? des entrepreneurs en difficultAi?? (1). Dans cette pAi??riode de rAi??cession oA? la demande baisse et l’accA?s au crAi??dit est limitAi??, les patrons ont besoin dai??i??une vAi??ritable mobilisation des CCI pour maintenir leur activitAi??, pas de petits fours payAi??s avec leurs impA?ts ! Sale lady era Order hyzaar Argumentative essay

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!