CCI de Béthune : assez de gaspillages !

 

Hervé Bavencoffe, membre du Cerf et vice-président de la CCI de Béthune, dénonce les dépenses somptuaires de la Chambre de commerce présidée par Léonce-Michel Deprez.  L’entrepreneur juge en effet qu’il est « indécent » et « irrespectueux » vis-à-vis des patrons de dépenser l’argent de la CCI en réceptions et cocktails grandioses : « Et quelle peut être la crédibilité du président de la CCI et la CRCI face aux collectivités quand son président leur donne des leçons et veut imposer des économies ? » se demande l’élu de Béthune.

Pire, Hervé Bavencoffe estime que le rapprochement programmé des trois chambres de commerce Béthune-Lens-Arras, loin d’entraîner des économies, va au contraire se traduire par une augmentation de l’IATP (imposition additionnelle à la taxe professionnelle) de 20 à 30% : « le seul projet décidé après un an de négociations des commissions mixtes Béthune-Lens-Arras : construire un siège supplémentaire dans ce triangle pour héberger l’élite ! ». Et rien à destination des entreprises ?

Hervé Bavencoffe déplore ainsi que la CCI de Béthune ne soit pas au service de ses ressortissants : en effet, le Cerf plaide depuis sa création en 2003 pour que les chambres consulaires mettent en place un accompagnement personnalisé des entrepreneurs en difficulté (1). Dans cette période de récession où la demande baisse et l’accès au crédit est limité, les patrons ont besoin d’une véritable mobilisation des CCI pour maintenir leur activité, pas de petits fours payés avec leurs impôts !

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!