Le Cerf dans le champs des études économiques et sociales

Après les chefs d’entreprises de plus en plus nombreux à accueillir favorablement les propositions défendues par le Cerf, après les politiques et les économistes qui s’en inspirent, c’est au tour des chercheur en sciences sociales du monde syndical salarié de confirmer la progression du Cerf comme un acteur patronal de plus en plus incontournable.

Découvrez l’étude « Les organisations patronales – Continuité et mutation des formes de représentations du patronat ». Etude réalisée par l’Institut de Recherche Economiques et Sociales (IRES) et le Centre d’Etudes de l’Emploi (CEE), reprenant notamment les résultat des élections aux Chambres de Commerce et d’Industrie qui se sont déroulées fin 2010.

En filigrane, c’est la question de la représentation des patrons, et donc de la représentativité des organisations institutionnalisées, qui est posée.

Commenter cet article...
Pour afficher un avatar avec votre commentaire, inscrivez vous sur gravatar!