Banquiers-syndicats : de la com’, toujours de la com’

1 février, 2010 · Poster un commentaire 

Petits patrons, rassurez-vous, la CGPME et la FAi??dAi??ration bancaire franAi??aise (FBF) ont dAi??cidAi?? d’amAi??liorer la situation financiA?re des TPE. AprA?s un rendez-vous avec le prAi??sident de la FBF, le prAi??sident de la CGPME avait mA?me multipliAi?? les interventions dans les mAi??dias et promis des annonces rapides sur les crAi??dits de trAi??sorerie. Comme Ai?? chaque fois que les banques font leur comai??i??, la montagne a accouchAi?? dai??i??une souris : le communiquAi?? du 27 janvier de la FBF indique que les annonces viendront ultAi??rieurement pour une application au plus tard fin avril 2010, soit exactement deux ans aprA?s l’alerte lancAi??e par le Cerf sur le resserrement du crAi??dit et la nAi??cessitAi?? dai??i??agir sur la trAi??sorerie !

Selon le communiquAi?? de la FBF, « chaque banque va annoncer, pour ce qui la concerne, un dispositif en faveur des TPE » : cai??i??est une nouvelle preuve que les crAi??dits de trAi??sorerie ne sont pas et nai??i??ont jamais Ai??tAi?? une prioritAi?? de banques qui ont au contraire supprimAi?? les facilitAi??s de caisse de leurs clients dA?s la rentrAi??e 2008. En rAi??alitAi??, les patrons ne rAi??clament pas un dispositif particulier mais seulement de pouvoir bAi??nAi??ficier de crAi??dits court terme qui couvrent leurs besoins en fonds de roulement : dai??i??ailleurs, le dernier baromA?tre Fiducial indique que 41% des TPE qui ont une autorisation de dAi??couvert, ont besoin dai??i??une ligne de crAi??dit pour financer leur activitAi??. En attendant, ce sont des milliers dai??i??entreprises qui ont disparu, des milliers d’autres qui vont disparaAi??tre faute de liquiditAi??s.

La FBF sai??i??est contentAi??e dai??i??indiquer dans ce mA?me communiquAi?? que les banques franAi??aises allaient « clarifier le processus de dAi??cision dai??i??octroi de crAi??dit et mieux informer les chefs dai??i??entreprises sur le dAi??lai de rAi??ponse » ! Cette annonce du prAi??sident de la FBF, Baudoin Prot, a Ai??tAi?? faite au cours dai??i??une confAi??rence de presse organisAi??e par la CGPME et KPMG Ai?? lai??i??occasion de la publication de la 4e Ai??dition de leur baromA?tre : il en ressort notamment que « 30% des PME sont confrontAi??es Ai?? un allongement des dAi??lais dai??i??acceptation de leurs demandes ». En sai??i??associant le temps dai??i??une communication avec la CGPME, les banques franAi??aises entretiennent ainsi lai??i??illusion dai??i??A?tre Ai?? lai??i??Ai??coute des TPE-PME et de rAi??pondre Ai?? leurs besoinsai??i??

Baudouin Prot sai??i??est Ai??galement rAi??joui que 90% des entreprises interrogAi??es se disent « satisfaites » des relations quai??i??elles entretiennent avec leurs banques. Or le mA?me baromA?tre montre quai??i??un tiers des entreprises envisage de changer de banque principale… Baudouin Prot rAi??affirme par ailleurs quai??i?? »il nai??i??y a pas eu de durcissement des critA?res dai??i??octroi de prA?ts dans les scores ». Or le baromA?tre indique que 75% des PME dAi??clarent A?tre confrontAi??es Ai?? au moins une mesure de durcissement de la part de leur banque, 29% rencontrent des problA?mes de trAi??sorerie ou de financement. Bref, quand les banquiers ne baladent pas les politiques, ils se paient une communication Ai?? bon compte avec des organisations patronales pas trA?s regardantes et trop contentes de passer dans les mAi??dias. Buy lasuna himalaya Buy cleocin t pads Cost metoprolol

Le PDG de Renault donne raison au Cerf : lai??i??Etat doit prA?ter Ai?? la place des banques

15 décembre, 2008 · Poster un commentaire 

Cela fait maintenant des mois que le Cerf dAi??nonce sans relA?che lai??i??attitude des banques, et demande que le financement des besoins de trAi??sorerie des entreprises soit facturAi?? au prix du crAi??dit. Aujourdai??i??hui, cai??i??est le PDG de Renault, Carlos Ghosn lui-mA?me qui sai??i??en prend aux taux dai??i??intAi??rA?ts pratiquAi??s : « C’est trA?s bien de relancer le marchAi?? par une prime Ai?? la casse de 1 000 euros. Mais il faut aussi encourager les banques Ai?? prA?ter. On ne peut pas se financer Ai?? 3 mois Ai?? des taux de 10 %. Cette crise est avant tout financiA?re ».

VoilAi?? des semaines que le Cerf demande que lai??i??Etat se substitue aux banques qui ne financent plus lai??i??Ai??conomie et en particulier les besoins en fonds de roulement. « Ce que nous demandons Ai?? l’Ai??tat, c’est un financement raisonnable, sur 2 Ai?? 3 ans, avec des taux d’intAi??rA?t compris entre 4 et 5 % » a ajoutAi?? Carlos Ghosn.

Enfin, dA?s le dAi??but de lai??i??annAi??e, le Cerf demandait que lai??i??on prenne des mesures dai??i??urgence pour allAi??ger la trAi??sorerie des entreprises sinon les dAi??faillances allaient exploser et la croissance sai??i??essouffler. « Il faut avoir un flux de trAi??sorerie positif pour traverser la crise sans avoir Ai?? s’endetter. Cela passe par des baisses d’investissements, des rAi??ductions des stocks, une vigilance accrue vis-Ai??-vis des crAi??anciers et des cessions d’actifs » a expliquAi?? Carlos Ghosn. Ainsi, la France va entrer en rAi??cession faute dai??i??avoir agi sur le nerf de la guerre, la trAi??sorerie des entreprises.

Bref, aprA?s la Banque de France, puis 47 dirigeants des plus grands groupes europAi??ens, cai??i??est Carlos Ghosn qui reprend le diagnostic et les solutions prAi??conisAi??es par le Cerf depuis des mois : dommage quai??i??il ait fallu attendre que les grandes entreprises du CAC40 soient elles aussi touchAi??es par la crise pour que les dirigeants de multinationales tirent la sonnette dai??i??alarme (1). Le gouvernement sait ce quai??i??il faut faire, nous attendons maintenant des dAi??cisions rapides pour agir positivement sur la trAi??sorerie des TPE-PME. Il semble malheureusement que la fenA?tre de tir de la mi-dAi??cembre soit ratAi??e : quelques milliers dai??i??entreprises et dai??i??emplois supplAi??mentaires seront donc envoyAi??s Ai?? la casse, en attendant quai??i??un conseiller Ai??clairAi?? passe enfin le message au PrAi??sident, qui, lui, ne tardera certainement pas Ai?? prendre les mesures qui sai??i??imposent devant lai??i??Ai??vidence. Il y a urgence !

Cheap lady era reviews Sale lady era Rappel des propositions dai??i??urgence du Cerf

- une baisse drastique du prix du dAi??couvert autorisAi?? (au prix du crAi??dit)
- un report et un Ai??chelonnement, au prix du crAi??dit, de la TVA due Ai?? la mi-dAi??cembre.
- un report et un Ai??chelonnement, au prix du crAi??dit, de la taxe professionnelle due Ai?? la mi-dAi??cembre
- un Ai??chelonnement, au prix du crAi??dit, de la dette accordAi??e par l’Unedic le 15 octobre dernier
- un report et un Ai??chelonnement des cotisations Urssaf et Unedic dues Ai?? la mi-janvier
- un Ai??chelonnement des indemnitAi??s de licenciement
- une rAi??duction des dAi??lais de paiement de lai??i??Etat aux entreprises.

Pour soutenir le secteur du bA?timent, le Cerf propose en outre, un report et un Ai??chelonnement des cotisations dues Ai?? la Caisse de congAi??s payAi??s du bA?timent qui rAi??clame aujourdai??i??hui le rA?glement plusieurs mois Ai?? lai??i??avance, avant la mise en place dai??i??une rAi??forme.
De la mA?me maniA?re, le Cerf demande un report et un Ai??chelonnement du RSI (RAi??gime social des indAi??pendants) qui est aujourdai??i??hui dAi?? plusieurs mois Ai?? lai??i??avance.

(1) Les dirigeants des grandes entreprises europAi??ennes donnent raison au Cerf
Call tracker, Phone spy. http://www.lescreateurs.org/081118-appel-des-dirigeants-pour-une-relance.pdf