Grande distribution : des pratiques commerciales toujours aussi contestables

9 juillet, 2010 · Poster un commentaire 

Le Cerf salue le travail de la Commission dai??i??examen des pratiques commerciales (CEPC) prAi??sidAi??e par la dAi??putAi??e Catherine Vautrin. Cette commission sai??i??est penchAi??e sur les relations entre les PME et les distributeurs dans le cadre de la commercialisation de produits de marques de distributeurs (MDD). Encourager la signature de contrats pluriannuels afin de sAi??curiser les investissements des industriels et interdire la facturation de mise en avant de MDD Ai?? des fournisseurs ne faisant pas la promotion de leur propre marque mais celle des enseignes, sont des recommandations de bon sens. Le prAi??sident de la FAi??dAi??ration des entreprises du commerce et de la distribution, JAi??rA?me BAi??dier, sai??i??est engagAi?? Ai?? suivre les prAi??conisations de la CEPC. Le Cerf jugera les bonnes intentions des grandes enseignes aux rAi??sultats des enquA?tes rAi??alisAi??es sur le terrainai??i??

Le Cerf se rAi??jouit Ai??galement que lai??i??AutoritAi?? de la concurrence ait dAi??cidAi?? dai??i??enquA?ter sur le secteur de la grande distribution oA? de grandes enseignes sont soupAi??onnAi??es de fausser la concurrence. Les entreprises qui se rendent coupables dai??i??abus de position dominante, se verront appliquer des sanctions financiA?res dissuasives. Le Cerf attend Ai??galement Ai?? la rentrAi??e, les jugements des neufs distributeurs assignAi??s par le secrAi??taire dai??i??Etat aux PME, HervAi?? Novelli, pour des pratiques abusives avec des fournisseursai??i??. Le Cerf avait pourtant averti le gouvernement et les parlementaires au moment de la prAi??sentation de la Loi de Modernisation de lai??i??Economie : la libAi??ralisation des mA?tres carrAi??s commerciaux ne mettrait pas fin aux Android keylogger, Sms spy. abus des grandes enseignes en raison de la position dominante des cinq centrales dai??i??achat qui contrA?lent le marchAi??, les prix et les produits qui pourront figurer sur les linAi??aires des magasins au dAi??triment des fournisseurs, des producteurs et des consommateurs. Le SAi??nateur GAi??rard Cornu avait Ai?? cette Ai??poque repris Ai?? son compte le constat du Cerf et avait appelAi?? Ai?? une rAi??forme structurelle de la distribution.

Le Cerf attend donc beaucoup de la Commission pour la libAi??ration de la croissance franAi??aise prAi??sidAi??e par Jacques Attali qui doit prAi??senter ce mois-ci des propositions de nouvelles rAi??formes Ai?? engager pour dynamiser la croissance. Le premier rapport remis en janvier 2008 ne sai??i??attaquait pas au coeur du problA?me de la grande distribution : lai??i??oligopole des cinq centrales dai??i??achat, pourtant signalAi?? par le Cerf qui dAi??fend le rAi??tablissement de la concurrence Ai?? lai??i??entrAi??e des magasins. Les CrAi??ateurs prA?nent ainsi la suppression du lien dai??i??exclusivitAi?? qui existe entre les centrales dai??i??achat et les rAi??seaux de distribution. Un lien Ai?? lai??i??origine de toutes les dAi??rives constatAi??es et de la crAi??ation de situations dominantes voire monopolistiques inacceptables. Pour le Cerf, cette mesure permettrait notamment de garantir la diversitAi?? de lai??i??offre, de favoriser lai??i??innovation, et dai??i??introduire davantage de concurrence sur les prix.

Il faut briser lai??i??oligopole de la distribution

Cleocin 300 mg price Buy neurontin online overnight

PAi??rimA?tre de protection des MIN : libAi??ralisation du commerce ou intAi??rA?ts (trA?s) particuliers ?

29 juin, 2010 · Poster un commentaire 

La bataille autour des MarchAi??s dai??i??IntAi??rA?t National (MIN) nai??i??est pas terminAi??e. Dissertation Le pAi??rimA?tre de protection des MIN supprimAi?? en premiA?re lecture Ai?? lai??i??AssemblAi??e nationale Ai?? la demande du groupe Metro, a Ai??tAi?? rAi??tabli au SAi??nat. Lai??i??AssemblAi??e a en suite adoptAi??, en seconde lecture, une position de repli subtile mais tout aussi critiquable : le rAi??gime dAi??rogatoire initialement prAi??vu fait place Ai?? un rAi??gime dai??i??autorisation sans vAi??ritable rAi??gulation… Les sAi??nateurs qui rAi??viseront cette copie Ai?? partir du 12 juillet, devront donc veiller Ai?? voter un texte qui nai??i??impose pas une concurrence dAi??loyale aux entreprises soumises aux contraintes lAi??gales des MIN, au profit de ceux qui ont pu sai??i??y soustraire. Il sera nAi??cessaire, ensuite, de faire toute la lumiA?re sur la faAi??on dont une telle modification de la loi a pu A?tre envisagAi??e et avec quelles mAi??thodes et complicitAi??s le groupe Metro a pu espAi??rer arriver Ai?? ses fins.

Le Cerf plaide de son cA?tAi?? pour le maintien des MIN, et donc des pAi??rimA?tres de protection, en raison des nombreux avantages que ce systA?me prAi??sente pour les consommateurs, les commerAi??ants, les grossistes et les producteurs : la garantie de la diversitAi??, de la qualitAi?? et de la sAi??curitAi?? des produits pour le consommateur, en raison de la traAi??abilitAi?? et de la facilitAi?? des contrA?les sanitaires ; la garantie dai??i??une rapiditAi?? de distribution des produits frais partout en France et dans le monde grA?ce Ai?? une intAi??gration logistique performante ; la garantie de lai??i??accA?s au marchAi?? pour les petits producteurs et grossistes ; la garantie de la diversitAi?? des fournisseurs pour les commerAi??antsai??i??

Cependant, le Cerf est favorable Ai?? une Ai??volution du systA?me actuel des MIN : la libertAi?? dai??i??installation Ai?? lai??i??intAi??rieur des MIN doit A?tre une rAi??alitAi??. En clair, cela signifie lai??i??extension et/ou la crAi??ation de nouveaux MIN si nAi??cessaire. Cela implique surtout la suppression du systA?me dAi??rogatoire actuel qui permet de contourner le pAi??rimA?tre deAi?? protection des MIN, dai??i??une part, favorisant lai??i??implantation de groupes de la grande distribution, et la suppression des autorisations de revente Ai?? perte, dai??i??autre part, qui se fait, au final, au dAi??triment de la filiA?re professionnelle et du consommateur. Ainsi, tous les grossistes seraient logAi??s Ai?? la mA?me enseigne et la concurrence dAi??loyale nai??i??aurait plus cours. Dai??i??autres questions pourront alors venir sur la table : celle des loyers payAi??s par les utilisateurs des MIN et, plus gAi??nAi??ralement, des diffAi??rents obstacles Ai?? lai??i??amAi??lioration du service rendu au client.

Le Cerf sai??i??Ai??tonne enfin surtout de lai??i??acharnement de certains dAi??putAi??s Ai?? supprimer le rAi??gime de protection des MIN, alors que lai??i??entrave au commerce et les effets dai??i??entonnoir proviennent en fait essentiellement des cinq centrales dai??i??achats de la grande distribution qui agissent en « super MIN » non rAi??gulAi??s. Passage obligAi?? pour accAi??der au marchAi??, elles en limitent de fait lai??i??accA?s aux petits producteurs et sont Ai?? lai??i??origine des Cheap drugs keppra positions dominantes et des multiples dAi??rives dans les pratiques commerciales… Le Cerf avait mis la commission Attali au dAi??fi de proposer de rAi??tablir vAi??ritablement la concurrence sur ce point. La saisine pour la deuxiA?me fois de la commission, dans ce contexte, conduira peut-A?tre plus de luciditAi?? et de courage. La concurrence doit A?tre rAi??tablie Ai?? lai??i??entrAi??e des magasins : cela nAi??cessite la suppression du lien dai??i??exclusivitAi?? qui existe entre les centrales dai??i??achat et les rAi??seaux de distribution, ouvrant donc la possibilitAi?? Ai?? toute enseigne, et mA?me tout commerAi??ant, de sai??i??approvisionner auprA?s du fournisseur de son choix et non auprA?s de la centrale Ai?? laquelle elle est de fait liAi??e. Les dAi??putAi??s seraient donc bien inspirAi??s de sai??i??attaquer Ai?? ces oligopoles, bien plus dommageables que lai??i??organisation des MIN, qui empoisonnent toute la filiA?re et nuisent tant aux producteurs quai??i??au pouvoir dai??i??achat du consommateur.

Je vote pour concurrence non faussAi??e

Order sarafem tablet

RAi??forme de la reprAi??sentativitAi?? : courrier Ai?? Jacques Attali, prAi??sident de la Commission pour la libAi??ration de la croissance franAi??aise

23 juin, 2010 · Poster un commentaire 

Le Cerf a demandAi?? Ai?? A?tre auditionnAi?? par la Commission pour la libAi??ration de la croissance franAi??aise afin de prAi??senter sa proposition de rAi??forme de la reprAi??sentativitAi?? patronale.

Cette commission prAi??sidAi??e par Jacques Attali a Ai??tAi?? chargAi??e par le prAi??sident de la RAi??publique de prAi??senter des propositions de nouvelles rAi??formes. Dans ce cadre, le CerfAi??souhaite interpeller la Commission pourAi??que la rAi??forme de la reprAi??sentativitAi?? patronale fasse partie desAi??chantiers prioritaires : en effet, la faiblesse des propositions et de la capacitAi?? de changement des syndicats sont Ai?? lai??i??origine dai??i??un coAi??t Ai??conomique et social exorbitant pour notre pays. Les corps intermAi??diaires ne peuvent A?tre un vecteur dAi??mocratique et donc une aide Ai?? la dAi??cision du politique, que sai??i??ils sont reprAi??sentatifs et relaient la parole des chefs dai??i??entreprise et des salariAi??s. Le Ai?? choc de lAi??gitimitAi?? nAi??cessaire Ai?? la participation de tous les FranAi??ais Ai?? la transformation de lai??i??Ai??conomie et de la sociAi??tAi?? franAi??aises Ai?? demandAi?? par Jacques Attali, passera donc forcAi??ment par une dAi??mocratie sociale Ai??lue au suffrage universel et non dAi??signAi??e arbitrairement. Buy lady era online Buy aldactone with paypal Buy skunk seeds with paypal